Prime éco-logis 91

L’Essonne invente la Prime éco-logis 91 !

Jusqu’à 2 300 € ! C’est la somme totale que le Département peut vous rembourser si vous vous lancez dans des travaux de rénovation énergétique. Une Prime éco-logis 91 inventée par le Département pour « réconcilier pouvoir d’achat et transition énergétique en accompagnant celle-ci socialement », explique François Durovray, son président.

Concrètement, si le montant de vos travaux est compris entre 3 000 et 6 000 € HT (matériaux et main-d’œuvre inclus), la prime versée sans condition de ressources peut atteindre 1 800 € (soit 30 % du montant total). Si vous choisissez d’utiliser des isolants bio-sourcés ou recyclés ou encore de doter votre logement d’équipements utilisant des énergies renouvelables, vous aurez droit à un bonus écologique de 500 €, soit une prime totale pouvant aller jusqu’à 2 300 €. Pour les travaux de menuiseries uniquement (changement des fenêtres, des portes-fenêtres ou des fenêtres de toit), l’aide forfaitaire s’élève à 900 €.

Comment savoir si vous êtes éligible ?

Rien de plus simple. La demande s’effectue en ligne sur primeecologis91.fr avant le démarrage du chantier, sur présentation du devis d’une entreprise portant la mention RGE*. Pour bénéficier de la Prime éco-logis 91, il suffit d’être propriétaire occupant, de rénover sa résidence principale située en Essonne et achevée depuis plus de deux ans, d’engager des travaux d’isolation, de chauffage, de menuiseries, de ventilation… et enfin de faire appel à une entreprise RGE*.

La Prime éco-logis 91 est cumulable selon les travaux envisagés avec le Crédit d’impôt transition énergétique (CITE) et les certificats d’économie d’énergie appelés aussi primes énergie, l’éco-prêt à taux zéro… La Prime éco-logis 91, des économies tout de suite et pour longtemps.

Les critères pour bénéficier de la prime :

  • Être propriétaire occupant
  • Engager des travaux dans sa résidence principale
  • Entreprendre 1, 2 ou 3 travaux parmi une liste éligible
  • Faire appel à une entreprise portant la mention RGE*

*Reconnu garant de l’environnement

Pour aller plus loin et faire sa demande de ligne :

0800 730 991 (appel gratuit) ou directement sur le site.

Eco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un prêt à taux d’intérêt nul permettant de financer des travaux d’économie d’énergie de son logement.
L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) permet de financer des travaux de rénovation énergétique dans des logements et bâtiments. Le montant de l’éco-PTZ est compris entre 10 000 € et 30 000 €. Ce prêt peut être accordé au propriétaire bailleur ou occupant et au syndicat de copropriétaires jusqu’au 31 décembre 2021.

Changements à compter du 1er juillet 2019

  • Extension de l’éco-PTZ aux logements achevés depuis plus de 2 ans
  • Extension de l’éco-PTZ aux travaux d’isolation des bas planchers
  • Uniformisation de la durée d’emprunt pour tous les éco-prêts à 15 ans
  • Possibilité de recourir à un éco-PTZ complémentaire dans un délai porté à 5 ans

Qui peut bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro ?

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) s’adresse à tous les propriétaires, occupant ou bailleur, sans condition de ressources. Votre logement, maison ou appartement, doit être déclaré comme résidence principale et avoir été achevé avant le 1er janvier 1990. Le dispositif est ouvert aux copropriétaires depuis 2014.

Quels sont les travaux éligibles à l’éco-prêt à taux zéro ?

Pour bénéficier de l’éco-PTZ, vous devez réaliser des travaux correspondant à au moins l’une des catégories suivantes :

  • isolation performante de la toiture
  • isolation performante des murs donnant vers l’extérieur
  • isolation performante des portes et des fenêtres donnant sur l’extérieur
  • installation ou remplacement d’un chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire
  • installation d’un chauffage utilisant les énergies renouvelables
  • installation d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant les énergies renouvelables
  • isolation des planchers bas

Vous pouvez aussi faire réaliser une étude thermique par un bureau d’études afin de déterminer les travaux qui seront les plus adaptés à votre logement pour améliorer sa performance énergétique globale (seulement si votre logement a été construit après le 1er janvier 1948).

Les travaux de réhabilitation du système d’assainissement non collectif par un dispositif ne consommant pas d’énergie sont également éligibles à l’éco-PTZ.

Comment choisir votre entreprise pour réaliser vos travaux ?

Pour être éligibles à l’éco-PTZ, vos travaux doivent être effectués par un artisan ou une entreprise du bâtiment détenant la mention RGE (Reconnu garant de l’environnement). Cette obligation ne s’applique pas aux réhabilitations du système d’assainissement non collectif par un dispositif ne consommant pas d’énergie.

Quel est le montant de l’éco-prêt à taux zéro ?

Le montant de l’éco-PTZ varie en fonction de la nature des travaux. Il est plafonné à 30 000 €.
Pour les travaux d’isolation ou d’installation d’équipement, vous avez droit à :

  • 10 000 € pour la réalisation d’une seule catégorie de travaux éligibles au dispositif
  • 20 000 € pour un bouquet de 2 travaux
  • 30 000 € pour un bouquet de 3 travaux

La durée de remboursement est fixée à 10 ans. Elle peut être portée à 15 ans pour les travaux de rénovation les plus lourds. Cette durée est uniformisée à 15 ans pour tous les éco-prêts à partir du 1er juillet 2019.
Vous pourrez recourir à un 2nd éco-PTZ (éco-PTZ complémentaire) pour un même logement dans les 5 ans suivant l’émission de votre 1er éco-prêt sous réserve que la somme de ces 2 éco-prêts n’excède pas 30 000 €.

Comment demander un éco-prêt à taux zéro ?

Vous devez tout d’abord remplir un formulaire « devis » auprès de l’entreprise ou de l’artisan RGE que vous avez choisi.
Après avoir budgété les travaux à réaliser, vous devez adresser votre formulaire « devis » à un établissement de crédit (ayant conclu une convention avec l’État) dûment accompagné de justificatifs (attestation RGE de l’entreprise effectuant vos travaux de performance énergétique, justificatif de l’utilisation de votre logement en tant que résidence principale, date de construction du logement, dernier avis d’imposition…).

Pour aller plus loin

Sur le site de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie
Sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire
Sur le site du CEDEF

Lutte contre les déperditions d’énergie

Longjumeau a réalisé une thermographie aérienne de son territoire. Elle permet à chacun de détecter les déperditions d’énergie de son logement.
Contrairement aux idées reçues, la consommation annuelle d’énergie induite par les bâtiments d’habitation ou de bureaux est nettement plus importante que celle utilisée par l’industrie ou les transports. Faire des économies d’énergie dans son habitation est donc tout aussi important que réduire ses déplacements automobiles !
Pour diagnostiquer les déperditions d’énergie du bâti longjumellois, la Ville a fait appel à une entreprise spécialisée.
Des prises de vues ont été réalisées par un hélicoptère qui a survolé la ville le 30 janvier 2009.
Après trois mois de traitement des informations et d’analyse, le résultat a été rendu public lors du Salon Thermographie du 4 avril 2009.
Chacun a pu consulter, au cours d’une grande réunion publique à laquelle ont participé des artisans et professionnels de l’isolation, les résultats de l’étude.
Ils ont aussi été exposés et expliqués lors des Conseils de quartier.
Ainsi informés de l’état de leurs propriétés, les particuliers, comme les entreprises, sont libres de lancer les travaux nécessaires pour réaliser des économies en bénéficiant par exemple de l’éco-prêt à taux zéro destiné à la rénovation énergétique des logements.

Comment ça marche ?

Une caméra thermique embarquée dans l’hélicoptère permet d’avoir une précision de mesure de l’ordre du dixième de degré, même avec des prises de vues réalisées à 300 mètres d’altitude. La température de chaque toit de la commune a ainsi pu être mesurée. La caméra thermique révèle les déperditions de chaleur : en effet, lorsqu’un bâtiment est chaud, une partie de l’énergie dépensée pour le chauffer est perdue dans l’atmosphère. Le résultat est une carte très colorée, qui présente un dégradé de rouge vers le bleu, où chaque couleur correspond à une température recueillie par une caméra thermique à la surface des bâtiments (toits).

À quoi sert la thermographie ?

Cela permet de détecter des déperditions de chaleur : si un bâtiment est mal isolé, la chaleur intérieure sort et c’est de l’énergie dépensée pour rien. On estime que 30 % des déperditions de chaleur se font par la toiture (25 % par les murs, 20 % par la circulation d’air, 13 % par les vitres…). Cette photo des fuites thermiques des bâtiments permet d’identifier ceux qui présentent un fort défaut d’isolation, et de trouver des solutions pour y remédier. Une perte de chaleur forte vient soit d’un défaut d’isolation, soit d’un chauffage excessif du bâtiment. Diminuer le chauffage de 1 °C permet de réduire sa consommation de 7 %, une isolation très efficace peut réduire de 60 % les besoins en énergie…

Les balades thermographiques à Longjumeau

Lors de ces balades, des photographies à infrarouge de votre immeuble ou de votre maison seront réalisées afin de trouver les déperditions de chaleur et faire apparaître les différences de température à la surface du bâtiment. Une fois ce diagnostic réalisé, le conseiller info-énergie pourra vous proposer des solutions pour améliorer la performance énergétique de votre habitation.

Présentation de l’agence

L’Agence Locale de l’Énergie et du Climat Ouest Essonne (ALEC Ouest Essonne) est une association d’élus créée en 2011. Elle a pour but de favoriser et d’entreprendre sous l’impulsion et le contrôle de ses membres et en complémentarité avec eux, des opérations visant à assurer :

  • l’utilisation rationnelle des énergies et l’efficacité énergétique dans les bâtiments
  • le développement de la maîtrise des usages énergétiques
  • la promotion des énergies renouvelables et de l’éco-construction

Elle a, dans le cadre de sa mission d’intérêt général, pour principaux objectifs l’information, le conseil et l’expertise techniques sur la sobriété, l’efficacité et la diversification énergétiques auprès des communes comprenant moins de 10 000 habitants de la moitié ouest du département de l’Essonne.
Les conseillers Énergie apportent des conseils techniques personnalisés et gratuits : que ce soit en matière d’isolation, de choix de chauffage, de ventilation, de matériaux bio-sourcés, d’énergies renouvelables…

Plus d’informations 

ALEC Ouest Essonne
13 voie de la Cardon,
91120 Palaiseau
01 60 19 10 95
www.alec-ouest-essonne.fr