Jeudi 19 Octobre 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Développement durable > Miel > Plantez mellifère !

Développement durable

Plantez mellifère !

Amateurs de miel ou protecteurs d’insectes pollinisateurs, pourquoi ne pas aménager un jardin ou un balcon avec des plantes mellifères et ainsi, contribuer à l’alimentation des ouvrières longjumelloises ?

Les plantes mellifères sont des végétaux (arbres, arbustes et plantes herbacées) produisant des substances utilisées par les abeilles domestiques pour la fabrication de miel. Elles y récoltent le nectar (liquide sucré riche en eau qui sera transformé en miel) mais également le pollen (grains microscopiques présents sur les étamines des fleurs) récupéré sous forme de pelotes sur leurs pattes arrières, servant de nourriture protéinée aux habitants de la ruche. Les abeilles en milieu urbain se développent bien grâce à la diversité de leur alimentation. Et chacun peut y contribuer, à condition d’y penser au moment de planter son jardin pour l’été.

L’utile et l’aromatique

Les simples, plus connues sous les noms de plantes aromatiques, condimentaires et médicinales, ne se contentent pas de parfumer notre alimentation, elles sont aussi mellifères. Pour la plupart peu exigeantes, il convient toutefois de privilégier une situation ensoleillée et un sol drainant.

Plantes aromatiques

L’agastache (Agastache foeniculum) à l'odeur de fenouil avec ses nombreux épis de fleurs

L’angélique (Angelica archangelica) utilisée pour ses pétioles confits

Le cumin des prés (Carum carvi) dont les graines parfument les fromages et les pâtisseries

La mélisse officinale (Melissa officinalis) et son arôme citronné

Les menthes, très rustiques, se déclinent en de nombreuses variétés fort décoratives et aux diverses saveurs comme la menthe poivrée (Mentha piperita) ou la menthe pouliot (Mentha pulegium)

 

 

 

 

 

Le cerfeuil musqué (Myrrhis odorata) qui se ressème naturellement

L’origan (Origanum vulgare) qui parfument les pizzas

Le romarin (Rosmarinus officinalis) dont les fleurs bleutées apparaissent quand les ressources en nectar sont peu abondantes

Les sauges, qui aromatisent sauces, viandes et marinades, comme la sauge officinale (Salvia officinalis) et la sauge sclarée (Salvia sclarea)

La pimprenelle (Sanguisorba minor) à feuillage décoratif

La sarriette (Satureja montana) servant dans la préparation des fèves et haricots

Les thyms, au port tapissant comme le thym serpolet (Thymus serpyllum), thym commun (Thymus vulgaris) ou citronné (Thymus citriodorus)

La verveine officinale (Verbena officinalis), la verveine citronnelle (Aloysia triphylla)

La bourrache (Borago officinalis) et ses fleurs au goût d’huître

La chicorée sauvage (Cichorium intybus), légume amer médiéval

L’hysope (Hyssopus officinalis)

La lavande (Lavandula angustifolia) et le lavandin (Lavandula intermedia), plantes à parfum

Des vivaces

D’autres plantes mellifères vivant plusieurs années (vivaces) peuvent être plantées en massifs ornementaux quelle que soit l’exposition.

Il vous suffit de bien choisir ces végétaux en tenant compte de la nature de votre sol, des époques de floraison, des hauteurs, des densités de plantation et des associations de couleurs. Il est donc préférable de vous munir d’un guide complet sur l’utilisation des plantes vivaces car toutes n’ont pas les mêmes exigences !

En prairies fleuries

Si vous désirez semer une prairie fleurie, choisissez des engrais verts car tout en apportant une profusion de fleurs, ces végétaux vont permettre d’améliorer la fertilité de votre terrain.

Fleurs de prairie

La phacélie (Phacelia tanacetifolia), la luzerne (Medicago sativa) et la minette (Medicago lupulina), le mélilot (Melilotus albus), le lotier (Lotus corniculatus), le trèfle blanc (Trifolium repens) et violet (Trifolium pratense), le sainfoin (Onobrychis viciifolia), la vesce (Vicia sativa), le sarrasin (Fagopyrum esculentum)...

Les arbres et arbustes

Si vous disposez d’un espace suffisamment important, vous pouvez planter une essence d’arbre favorisant les miellées comme le robinier faux-acacia (appelé très souvent Acacia), le tilleul ou bien le sophora. Dans le cas d’un espace plus restreint, un arbre fruitier sera la meilleure solution tel qu’un merisier.

Favorisez les haies libres, à la fois brises-vent, favorisant les infiltrations de l’eau dans le sol et refuge pour de nombreux êtres vivants, les haies doivent comporter des arbustes persistants comme le buis ou le houx, ainsi que d’autres arbustes caducs. Les floraisons doivent également être réparties tout au long de l’année.

Arbustes à privilégier

Bourdaine (Frangula alnus), buisson ardent (Pyracantha), Cornouiller mâle (Cornus mas), Cornouiller sanguin (Cornus sanguinea), Fusain d’Europe (Euonymus europaeus), Groseillier (Ribes), Buis (Buxus sempervirens), Houx (Ilex aquifolium), Nerprun purgatif (Rhamnus cathartica), Sureau noir (Sambucus nigra), Sureau rouge (Sambucus racemosa), Troène (ligustrum vulgare), Viorne mansienne (Viburnum lantana), Viorne obier (Viburnum opulus), Epine-vinette (Berberis).

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page