Lundi 20 Novembre 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Développement durable > Miel > Les abeilles font leur miel de Longjumeau

Développement durable

Les abeilles font leur miel de Longjumeau

La ville compte 20 ruches depuis mai 2009 : 10 au Verger pédagogique, 4 au Moulin de Gravigny, 3 au parc Nativelle et 3 sur le toit de l'Hôtel de Ville.

Finalement, le nombre de ruches à Longjumeau a été multiplié par deux. Il était initialement prévu la mise en place de dix ruches au Verger pédagogique pour aider à la pollinisation des arbres fruitiers nouvellement plantés. Cette implantation a été complétée par dix autres ruches, placées dans d’autres lieux de la ville.

Les abeilles en zones urbaines ne sont pas une nouveauté : le toit de l’Opéra de Paris accueille des ouvrières du miel depuis de nombreuses années. Leur présence en ville sera un beau garant de la qualité de la biodiversité à Longjumeau. Elles assureront la fécondation des arbres fruitiers et permettront à la végétation de mieux se développer

En pleine période d’éclosion, celle où l’activité des ruches est intense, seul un bourdonnement se fait entendre à proximité des arbres où les abeilles travaillent et au pied desquels il est possible de se reposer sans risque, bercé par ce murmure.

En toute sécurité

Les ruches sont installées dos aux habitations riveraines afin que les abeilles, qui prennent leur envol face à l’ouverture de leur ruche, se dirigent en priorité vers les arbres fruitiers du Verger et les plantes mellifères dont le sol a été semé. Quelques unes toutefois s’en écarteront puisque la zone de butinage peut atteindre jusqu’à 5 km autour de leur foyer.

Les abeilles ne piquent que si on vandalise leur habitat ou si elles sont en danger. Elles ne sont pas agressives et, à l’inverse des guêpes, ne sont pas non plus attirées par les odeurs sucrées des repas de plein air. Aucun risque donc pour les repas en terrasse cet été.

Les ruches sont sans danger pour les habitants. Les abeilles qu’elles renferment sont habituées aux zones urbaines et savent passer inaperçues en ville.

 

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page