Jeudi 17 Août 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Développement durable > Agenda 21

Développement durable

Agenda 21

C’est parti pour l’Agenda 21 ! Le conseil municipal a voté le 7 avril 2015 de lancement de l’élaboration d’un Agenda 21 communal.

En 1992, le Sommet de la Terre à Rio adopte des principes de base et des recommandations du développement durable réunis dans le programme d’actions pour le XXIe siècle, l’Agenda 21. En application du principe « penser global, agir local » les collectivités locales sont incitées à élaborer un Agenda 21 local permettant de mobiliser, sensibiliser et associer l’ensemble des acteurs à la construction d’un développement durable du territoire, c’est-à-dire un développement qui cherche à concilier la protection de l’environnement, le développement économique et le progrès social. Il donne à la collectivité un cadre pour agir sur le court, moyen et long terme. Coordonner l’ensemble des actions de la collectivité dans une approche globale (et non pas sectorielle) permet notamment de mutualiser des moyens et de faciliter la maîtrise des dépenses publiques.

5 piliers

Les cinq finalités essentielles du développement durable sont :

  • la lutte contre le changement climatique et la protection de l’atmosphère
  • la préservation de la biodiversité, protection des milieux et des ressources
  • l’épanouissement de tous les êtres humains
  • la cohésion sociale et solidarité entre les territoires et les générations
  • les dynamiques de développement suivant des modes de production et de consommation responsables.

Par ailleurs, cinq éléments déterminants pour assurer le succès d’une démarche de développement durable :

  • une stratégie d’amélioration continue
  • la participation des acteurs
  • l’organisation du pilotage
  • la transversalité des approches
  • l’évaluation partagée.

Un audit

Un agenda 21 s’élabore au terme de plusieurs étapes (diagnostic, définition de grandes orientations que l’on souhaite donner au projet, déclinaison en programme d’actions, exécution, évaluation, évolution du programme).

La première étape de diagnostic consistera, lors de la première année, à mener un audit avec des concertations des habitants prévus dès l’automne 2015.


Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page