Dimanche 19 Août 2018

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Vie de quartier > Civisme > Gardons notre ville propre

Vie de quartier

Gardons notre ville propre

La propreté d’une ville, c’est l’affaire de tous !

Depuis 2011, l’entreprise Nicollin est le prestataire de services qui assure la propreté des espaces publics de Longjumeau. Le contrat, renouvelé en 2015, court jusqu’en 2018. Les parcs et espaces verts, le parc des sports et les cours d’écoles restent à la charge des agents de la ville. Le nettoyage de la place Bretten est pris en charge, les jours de marché, par la société organisatrice. Le nettoyage des voies privées doit, quant à lui, être assuré par les propriétaires. Enfin, pour garder une ville propre et belle, il incombe à chacun d’entre nous de faire preuve de bon sens et de civisme.

Objectif propreté

8 techniciens de chez Nicollin sont sur le terrain tous les matins du lundi au samedi. 5 sont dédiés au centre-ville et au quartier sud, et 3 s’attèlent à garder propres les rues de Balizy-Gravigny. Ils balayent la ville (manuellement ou mécaniquement) entre 5 fois par semaine et 1 fois par mois, en fonction de la fréquentation des zones à nettoyer. Les jardinières, bandes enherbées, haies et plus généralement tout espace vert public non répertorié comme square, sont traités par un nettoyage manuel. Quotidiennement, et au besoin, les cantonniers de Nicollin remplacent les sacs des corbeilles, et des distributeurs à déjections canines, traitent les abords des points de collecte de verre… Ils réalisent une tournée après chaque passage des encombrants afin de débarrasser les résidus de collecte. Le samedi, ils s’occupent de la propreté des parcs et jardins longjumellois. Ils effectuent également un gros nettoyage des cours d’écoles avant chaque rentrée scolaire. Tous les lundis matins, les grands axes du centre-ville passent sous les jets d’une laveuse à haute pression.Les balayeuses sont équipées de traceur GPS ce qui permet, à l’aide d’un logiciel spécifique, de contrôler les zones traitées.Quelques gestes simples permettent d’améliorer la propreté de nos rues.

Les déchets à la poubelle…

Il y’en a 300 en villes ! Ce serait dommage de ne pas les utiliser. Si vous constatez que l’une d’elles est cassée ou trop pleine, signalez-le au 01 64 54 19 83.

…pas dans le caniveau !

Les caniveaux collectent les eaux de pluie et les acheminent vers les cours d’eau : les déchets qui y sont jetés suivront le même chemin. Pensez à la nature, un chewing-gum met 5 ans à se dégrader, une canette 100 ans, un sac plastique jusqu’à 450 ans et une bouteille environ 1 million d’années…

Facilitez le passage

Des véhicules mal garés empêchent souvent le passage de la balayeuse (et également des camions poubelles) ou rendent les caniveaux inaccessibles au balai. Respecter les règles de stationnement permet aussi de garder une ville plus propre !

Les moyens de Nicollin

Pour garder propres les rues de Longjumeau, une armada est sur le terrain 6 jours sur 7

  • 2 balayeuses de 4m31 camion-benne urbain (gestion des corbeilles)
  • 1 camion-plateau (gestion des encombrants)
  • 1 aspirateur urbain
  • 1 laveuse haute-pression (le lundi en centre-ville)
  • 4 souffleuses
  • 2 chariots propreté
  • 8 personnes en ville dont 2 cantonniers

6 jours sur 7 les équipes sont sur le terrain : le lundi de 7h30 à 13h, du mardi au vendredi de 7h30 à 13h30 et le samedi de 7h à 12h30.

Des chiffres

  • 300 corbeilles dont 20 avec écrase-mégots
  • 10 000 sacs poubelles par an
  • 600 kilomètres de voiries par an nettoyés aux jets
  • 25 points de distribution de sacs à déjections canines
  • 35 000 sacs à déjection par an

Faites-vous prendre la main dans le sac !

Que ce soit sur le trottoir, sur la chaussée, dans le caniveau, dans la pelouse… ramassez les déjections de votre chien ! Pour que votre animal soit apprécié de tous, ramassez ses déjections et jetez-les dans les corbeilles. Lorsque vous promenez votre petit compagnon, pensez à emporter un dispositif de ramassage (des mouchoirs en papier, un sac plastique peuvent faire l’affaire).Il existe 25 points de distributeur de sacs à déjections en ville. Une crotte de chien est plus à sa place dans une corbeille que sous une chaussure… et pour une fois on ne vous reprochera pas de vous prendre la main dans le sac !

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page