Plan Local d’Urbanisme (PLU) : votre avis compte

Plan Local d’Urbanisme (PLU) : premier acte !

Une première assemblée du PLU a permis de poser les bases d’une réflexion citoyenne, collective et participative. Pour que Longjumeau, à l’avenir, ressemble à la ville que vous souhaitez.

Après avoir mené pour la première fois, en tant que maire, en 2013, l’élaboration du Plan local d’urbanisme (PLU) de Longjumeau, Sandrine Gelot avait regretté de ne pas avoir offert aux habitants l’opportunité d’y contribuer. C’est pourquoi, elle avait des raisons d’être particulièrement satisfaite de l’affluence de vendredi soir dernier pour une première assemblée réunie pour la révision de ce fameux document d’urbanisme. 150 personnes avaient bravé la pluie, et même quelques rares flocons de neige, pour participer à cet exercice de lancement d’un processus participatif à étapes qui durera jusqu’en 2023. Ces Longjumellois, femmes et hommes de tous âges, avaient été sollicités pour représenter fidèlement tous les quartiers au moment de réfléchir collectivement à l’avenir de la ville.

La séance n‘avait rien d’une classique réunion publique, car son but était que chacun puisse réfléchir et s’exprimer au cours de la soirée. Une vingtaine de tables rondes étaient donc réparties dans la salle Anne Frank, à chacune d’elle prenaient place des habitants et habitantes au profil varié. Et, le dispositif a parfaitement fonctionné. Après que madame le maire eut ouvert la soirée, les séquences se sont enchaînées sans temps mort sous l’impulsion de Marie-Catherine Bernard, directrice de l’agence de concertation Palabreo, co-organisatrice de l’événement. Dans une soirée nourrie par la présentation du diagnostic du PLU par Maxime Caillard, urbaniste (Ville ouverte) et par l’explication des grandes intentions de la Ville par Sandrine Gelot, la parole a été longuement donnée aux participants. Chaque tablée a été systématiquement sollicitée pour partager ses analyses et, surtout, dire publiquement ses propositions sur de multiples sujets : quelle vision de Longjumeau demain ? Ce qui aura changé et ce qui n’aura pas changé dans 20, 30 ans, ou ce qu’on ne peut pas prévoir… globalement et pour chaque grand thème — environnement, habitat, économie, mobilité… ce que vous anticipez ou pas de l’avenir, à quoi vous aimeriez que la ville ressemble et quelles actions mener dans ce but ?

À la fin de ce premier atelier, tout le monde, en se quittant, avait l’air heureux d’avoir pu contribuer collectivement à inventer le futur de Longjumeau, avec le sentiment partagé d’avoir été écouté. Prochaine étape, les ateliers intergénérationnels du 11 mai avant la deuxième assemblée du PLU, le 24 mai. Beaucoup se sont déjà engagés à y être présents.

La Ville a approuvé son Plan Local d’Urbanisme le 9 décembre 2013 en Conseil Municipal. Ce document a pour objectif de définir les règles d’aménagement applicables pour les années à venir et s’élabore au rythme des concertations.

Le PLU retranscrit la volonté de la municipalité : préserver l’équilibre naturel de la ville et ses paysages. Lors de la séance du 15 décembre 2020, le Conseil Municipal a prescrit la révision du PLU. La délibération détaille les objectifs de la mise en révision.


Vous serez informés et associés dans le courant de l’année 2021 dès les premières étapes. En effet, dans un premier temps, la ville va tâcher de se faire accompagner de cabinets spécialisés. Mais, vous pouvez, d’ores et déjà, faire part de vos remarques, observations ou suggestions dans le registre tenu au service urbanisme ou par courriel à plu@longjumeau.fr

Tant que le PLU « révisé » n’est pas approuvé, c’est le PLU actuellement en vigueur qui s’applique. (voir documents ci-dessous)

Le Plan Local d’Urbanisme c’est quoi ?

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) définit pour l’ensemble du territoire communal les règles d’urbanisme applicables. Les PLU ont été créés par la loi SRU (Solidarité et Renouvellement Urbain) de 2000. Ils remplacent les anciens Plans d’Occupation des Sols (POS) qui réglaient jusque-là l’aménagement urbain. Celui de Longjumeau date de janvier 2001 et reste en vigueur. Or, celui-ci ne correspond pas à la vision de l’actuelle municipalité : il prévoyait la densification du centre-ville et l’urbanisation du champtier de la Croix Durand ou du Chariot d’Or. Pour préserver ces espaces, la Ville a engagé la création d’un PLU.

Le PLU n’est pas qu’un simple règlement. Il doit prendre en compte les préoccupations de développement durable et d’environnement et élaborer un projet urbain pour les 10 à 15 prochaines années.

3 principes

Le PLU doit respecter 3 grands principes :

  • L’équilibre entre le renouvellement urbain et le développement de l’urbanisation,
  • La diversité des fonctions urbaines,
  • L’utilisation économe des espaces.

4 objectifs pour le PLU de Longjumeau

Lors de la procédure de l’élaboration du PLU, le conseil municipal a fixé 4 objectifs qui servent de cadre à l’ensemble de la démarche :

  • Préserver nos paysages : conserver les dernières zones agricoles de Longjumeau en y interdisant toute construction urbaine conformément à l’action menée par Mme le Maire pour les garantir dans le SDRIF* approuvé le 27 décembre 2013 (*SDRIF : Schéma Directeur de la Région Ile-de-France, sorte de PLU au niveau régional).
  • Soutenir l’activité : conforter le tissu économique local et les zones d’activités.
  • Donner de la souplesse aux pavillons : adapter le règlement d’urbanisme pour permettre notamment l’extension mesurée des habitations qui ne bénéficient plus de droits à construire avec le POS.
  • Aménager le centre-ville : intégrer le Plan d’Aménagement de Zone de l’ancienne ZAC du centre-ville dans le nouveau document d’urbanisme.

Le Plan Local d’Urbanisme en vigueur

  • Le 9 décembre 2013, le Conseil municipal a adopté son Plan Local d’urbanisme (PLU) qui réglemente les droits à construire des propriétaires.
  • Le 13 décembre 2016, le Conseil Municipal a approuvé une première modification du PLU, qui vient notamment ajuster et modifier le règlement et le zonage pour tenir compte d’inadaptations.
  • Le 3 octobre 2017, Le Conseil Municipal a délibéré pour mettre en compatibilité le PLU avec le projet d’extension du parking de la gare de Gravigny-Balizy.
  • Le 18 décembre 2018, le Conseil Municipal a délibéré pour mettre en compatibilité le PLU avec le projet d’extension et restructuration de l’école Sainte-Anne, puis a approuvé la modification n°2 du PLU.
  • Le 2 juillet 2019, le conseil municipal a délibéré pour approuver une modification simplifiée du PLU

Ce que réglemente de PLU

Construire sa maison, aménager ses combles, créer une extension (garage, véranda, abri de jardin…). Tout acte de construction ou de modification d’une façade demande une autorisation. Ce sont les règles du Plan Local d’Urbanisme (PLU) qui s’appliquent.

Dans le PLU, l’ensemble du territoire de la commune est découpé en zones (carte ci-contre). À chaque zone correspond un règlement propre (pavillonnaire, collectif, activité…). Tout projet nécessitant une demande d’urbanisme doit répondre aux règles de la zone. Elles définissent :

  • ce qui est interdit,
  • ce qui peut être fait sous conditions,
  • les règles de desserte (accès et voirie, réseau électrique, assainissement…),
  • l’implantation des bâtiments par rapport aux voies publiques, au voisinage et aux autres constructions dans le terrain,
  • l’emprise au sol des constructions, leur hauteur maximale,
  • l’aspect extérieur, les aires de stationnement, les espaces libres et les plantations (essences végétales…) ou les clôtures,
  • les obligations en matière de performance énergétique,

Enfin, à l’occasion du PLU, les périmètres des abords des Monuments historiques (Église Saint-Martin et Pont des Templiers) ont été modifiés.

Les documents du règlement local d’urbanisme

Les autres documents applicables

Le Plan de prévention des risques d’inondation de la vallée de l’Yvette (PPRi)

Ce document établi par les services de l’état a été approuvé par arrêté préfectorel du 26 septembre 2006. Il comporte notamment une notice de présentation, un règlement et une carte de zonage que vous pourrez consulter ci-après.

Ce document est opposable aux riverains concernés et les règles s’appliquent en complément des règles du PLU. Tout projet de construction situé dans une zone concernée par le PPRi doit donc respecter le PLU et le PPPRi pour être autorisé.

CONTACT
Service Urbanisme
3 bis rue des écoles
01 64 54 59 20
urbanisme@longjumeau.fr

Le service Urbanisme ne reçoit
le public que sur rendez-vous.

HORAIRES :
LUNDI, MARDI, JEUDI ET VENDREDI :
DE 8H30 À 12H30 ET DE 13H30 À 18H

Articles

Révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU) de Longjumeau

Share this... Facebook Pinterest Twitter Linkedin Top départ pour la révision du Plan Local d’Urbanisme La Ville de...

Une étude pour mieux lutter contre les inondations

Share this... Facebook Pinterest Twitter Linkedin À la demande de la ville, le Syndicat intercommunal pour l’aménagement...