Les médiateurs interviennent à la demande des habitants, informent et orientent les personnes vers les services concernés, accompagnent des jeunes en difficultés scolaires, ou sociales, et sont à l’écoute des habitants afin de faire remonter les informations vers les destinataires concernés.

En complément du volet sécurité, la municipalité mène une politique de prévention active. Principalement à destination des jeunes, de nombreuses actions sont menées par le service Médiation-prévention tout au long de l’année.

Véritables aide et soutien, les médiateurs urbains, grâce à la mise en place d’un dialogue, aident à régler à l’amiable les nouveaux conflits et désamorcent un large éventail de situations plus ou moins délicates. En permanence sur le terrain, ils assurent des missions de prévention sur les dangers du tabac, des drogues douces ou dures, de l’alcool, de la délinquance, des MST, et de suivi de la scolarité, de l’insertion professionnelle et réinsertion.

La Ville est attentive à inclure des actions préventives en milieu scolaire, notamment à travers la prévention primaire. Celle-ci s’instaure par exemple via les actions municipales dans les écoles élémentaires du quartier prioritaire de la Rocade Bel-Air, la formation de médiateurs juniors, le permis piétons, le critérium du jeune conducteur, ou le PRE (programme de réussite éducative) qui consiste à accompagner les jeunes vers une réussite scolaire.

En complément de ses actions propres, la municipalité peut aussi compter sur un réseau étroit et privilégié de partenaires. L’action des médiateurs s’articule ainsi avec les autres acteurs intervenant directement ou indirectement dans le champ de la tranquillité publique. C’est au sein du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance que l’ensemble de ces partenaires locaux décident de leur coordination et de la mise en action du schéma territorial de tranquillité publique.

La ville s’appuie notamment sur la présence de l’ASE, la MDS l’APASO, l’association Alliance Prévention, qui assurent une aide sociale liée aux difficultés de l’enfance et sous l’autorité du Département.

L’association Alliance Prévention

Créée en 2004, elle intervient sur Longjumeau, Chilly-Mazarin, Massy et Morangis auprès des jeunes de 12 à 25 ans pour des actions socio-éducatives visant toutes formes d’inadaptations sociales. Elle a pour vocation de prévenir la marginalisation et de faciliter l’insertion ou la promotion sociale et professionnelle. L’équipe longjumelloise est composée de quatre éducateurs spécialisés qui travaillent en partenariat avec les acteurs de la politique de la ville, les services municipaux, les médiateurs urbains, le CLSPD et l’Éducation Nationale.

Contact :
16 rue Léon Renard
01 69 34 49 44 – 06 24 21 21 45
alliance.prevention.longjumeau@cegetel.net

Exemples d’actions de prévention à Longjumeau

Le permis piéton

La ville mène des actions de prévention en matière de sécurité routière dans les 7 écoles élémentaires de la ville. L’examen, prévu le vendredi 30 mars 2018, sera validé par la remise d’un permis piéton par Madame le Maire et les responsables des polices nationales et municipales.

Le critérium Jeune conducteur

Depuis 2017, cet autre outil pédagogique et ludique a pour objectif de sensibiliser et de responsabiliser les jeunes Longjumellois aux règles fondamentales de la sécurité routière.

Les médiateurs juniors

Dispositif novateur, il consiste à favoriser la culture citoyenne dès l’enfance. Les élèves de primaire peuvent bénéficier d’une formation de médiateur junior pour régler les conflits au sein de leur école. Et depuis 2019 les collégiens des classes de sixième, cinquième et quatrième sont aussi formés.

Mots à maux

En partenariat avec l’association Alliance Prévention, qui se déplace au collège il s’agit de « chaises parlantes » sur toutes les problématiques des jeunes élèves.

Exposition 9-13, moi jeune citoyen et 13/18

Tous les ans, la Protection Judiciaire de la Jeunesse en lien avec le collège Pasteur propose une exposition sur la citoyenneté, qui permet aux élèves de comprendre le fonctionnement de l’institution judiciaire, de prendre conscience de leurs droits et de leurs devoirs, d’être informés des conséquences possibles d’un acte délictueux, d’être capables d’utiliser les moyens légaux d’accès à la justice, et de connaître les lieux d’information et d’écoute existants.

Semaine de la sécurité routière

La lutte contre l’insécurité routière est une préoccupation majeure au niveau national, mais aussi à Longjumeau. À l’occasion de la Journée nationale de la Sécurité routière, la Ville de Longjumeau a organisé le critérium du jeune conducteur pour les élèves des écoles élémentaires longjumelloises. Le but de cet exercice est de sensibiliser et responsabiliser les jeunes de CM1 aux règles fondamentales de la sécurité routière en leur proposant une approche originale alliant théorie et pratique.