Sécheresse

Publié le 10 août 2022

Afin de préserver les ressources en eau, le Préfet de l’Essonne invite les usagers des communes rattachées à la zone d’alerte de l’Yvette, de la Bièvre et de leurs affluents, d’adopter une utilisation économe et rationnelle. Des mesures de restrictions des usages de l’eau doivent être appliquées suite au constat de franchissement du seuil de vigilance pour la rivière de l’Yvette.

Les conditions météorologiques estivales de cette année 2022 sont marquées par un déficit hydrique persistant. Les débits des cours d’eau sont actuellement en phase de diminution et atteignent, pour certains d’entre eux, des niveaux préoccupants. 

État de vigilance pour la zone d’alerte de l’Yvette, la Bièvre et de leurs affluents

La rivière de l’Yvette présente un débit impliquant de placer la zone d’alerte de l’Yvette, de la Bièvre et de leurs affluents en état de vigilance.

L’état de vigilance n’impose pas de mesures de limitations ou de restriction des usages de l’eau. Néanmoins, le préfet de l’Essonne appelle au civisme et à une consommation raisonnée de l’eau et rappelle quelques conseils :

  • réaliser des économies d’eau en limitant son utilisation au strict nécessaire notamment pour l’arrosage des espaces verts, le lavage de véhicules et des voiries ;
  • utiliser le plus possible des économiseurs d’eau et des dispositifs de recyclage ;
  • informer le service en charge de la police de l’eau de la DDT (ddt-se-be@essonne.gouv.fr ) de toute activité ou rejet pouvant perturber le milieu aquatique.

Consultez l’arrêté 2022-DDT-SE-294 du 28 juillet 2022


S’informer et agir efficacement contre la sécheresse

Les périodes de sécheresse peuvent résulter d’un manque de pluie, mais aussi d’une utilisation trop intensive ou inadaptée de l’eau disponible. Quand la sécheresse survient, des restrictions d’usage de l’eau peuvent être décidées par les préfets de département.

Chacun, par ses gestes quotidiens ou ses pratiques professionnelles, peut contribuer à préserver les ressources en eau potable.