Inondations : le quartier d’Effiat sera mieux protégé

Publié le 24 août 2020
Dès le 31 août, un vaste chantier va démarrer au carrefour de l’allée d’Effiat, rue du Canal et boulevard de Bretagne. Il consiste à recréer une partie du réseau de collecte des eaux pluviales. Un projet très attendu dans le quartier.

Suite aux inondations de 2016 et 2018, l’optimisation des conditions de vidange du bassin de Saulx, en amont de la Ville de Longjumeau, et véritable « protecteur » en cas de crue de l’Yvette, est devenu indispensable. Pour cette raison, un chantier de grande ampleur va se dérouler dès le 31 août.

Depuis de très nombreuses années, chaque épisode pluvieux important entraîne le remplissage du bassin de Saulx-les-Chartreux, d’une capacité de volume utile de 926 000 m³, et sa vidange provoque inévitablement un débordement des réseaux d’eaux pluviales dans les rues du Canal, Michel-de-Gaillard et allée d’Effiat.

Ainsi, après des études réalisées en 2019, le Syndicat intercommunal pour l’aménagement hydraulique de la vallée de l’Yvette (Siahvy) a décidé de procéder à des aménagements en deux phases.

Concrètement, les travaux consistent à répartir les écoulements sur les exutoires de la rue du Canal et du boulevard de Bretagne et de mettre en place des vannes. Cela permettra d’optimiser les conditions de vidange du bassin de Saulx et de réduire le risque d’inondation autour du carrefour d’Effiat.

Une première tranche déjà réalisée

Une première tranche s’est déroulée en juin dernier avec la mise en place de trois vannes sur les trois exutoires situés rue du Canal. Ces vannes, télégérées grâce à la supervision du Siahvy, permettront de déconnecter, par temps sec, le canal de vidange du bassin des réseaux d’eaux pluviales de la rue du Canal. Ainsi, le bassin de Saulx pourra retrouver plus rapidement sa capacité de stockage maximale, ce qui limite le risque de débordement des réseaux d’eaux pluviales.

Une deuxième phase plus importante

La seconde tranche, la plus importante en termes de coût et de durée, doit démarrer dès le lundi 31 août pour une durée prévue de huit semaines, si les conditions météorologiques sont favorables. Ces travaux seront suivis de six semaines de réfection de chaussée.

Cette deuxième phase, d’un coût hors taxe de 589 000 €, consiste à reprendre le réseau d’eaux pluviales autour du carrefour d’Effiat, avec plusieurs objectifs :

  • la suppression de la surverse sous le carrefour, qui favorisera l’écoulement vers l’allée d’Effiat plutôt que vers la rue Michel-de-Gaillard,
  • la suppression de l’ouvrage situé square du tribunal,
  • la reprise du réseau d’eaux pluviales entre le carrefour d’Effiat et le boulevard de Bretagne.

Une fois ces travaux effectués sur les réseaux, au mieux à la mi-octobre, un nouveau chantier de 300 000 € concernera la voirie. Ainsi, le carrefour Effiat/rue Michel-de-Gaillard bénéficiera :

  • d’un nouvel enrobé (à la fois pour surélever le carrefour pour des raisons de sécurité routière mais aussi pour protéger le réseau d’eau peu profond sous la chaussée)
  • de nouveaux trottoirs
  • d’un stationnement renforcé et de nouveaux feux tricolores

Les lignes de transports impacteés :

Transdev
Une étude pour mieux lutter contre les inondations

À la demande de la ville, le Syndicat intercommunal pour l'aménagement hydraulique de la Vallée...

Découvrir