COVID-19 : Où | Quand | Quoi | Comment |

Publié le 15 septembre 2021

POINT DE SITUATION

La vaccination est obligatoire pour toutes les personnes au contact des personnes fragiles (soignants, non-soignants, professionnels et bénévoles). Des contrôles seront opérés à partir du 15 septembre 2021.

La vaccination est ouverte à tous les adultes sans condition et aux adolescents de 12 à 17 ans compris.
Une injection de rappel est recommandée pour les personnes de 65 ans et plus ainsi que celles qui présentent des comorbidités à risque de formes graves de Covid-19 (avis de la Haute Autorité de santé).

Une campagne de rappel de vaccination aura lieu à partir de mi-septembre pour les résidents des Ehpad et des unités de soins de longue durée (USLD), les personnes de plus de 80 ans vivant à leur domicile et celles qui présentent un très haut risque de forme grave de Covid-19, ainsi que les personnes immunodéprimées.

La vaccination est rendue obligatoire pour toutes les personnes au contact des personnes fragiles (soignants, non-soignants, professionnels et bénévoles). Des contrôles seront opérés à partir du 15 septembre.

Les tests PCR seront rendus payants à l’automne sauf en cas de prescription médicale.
* dans l’attente du décret d’application

Tout savoir sur le pass sanitaire

Tout savoir sur le pass sanitaire en Essonne


Port du masque

En intérieur

Les personnes qui n’ont pas le pass sanitaire ont l’obligation de porter le masque dans les lieux où la présentation du passe est exigée.

Les personnes qui ont le pass sanitaire sont dispensées du port du masque dans les lieux où la présentation du pass est obligatoire. Toutefois, l’organisateur, l’exploitant ou le préfet ont la possibilité d’y rendre obligatoire le port du masque.

Depuis le 9 août 2021, le pass sanitaire est obligatoire dans les lieux et situations suivantes :

– Lieux de loisirs et de culture
– Activités de restauration commerciale (bars et restaurants, y compris sur les terrasses), à l’exception de la restauration collective ou de vente à emporter de plats préparés, de la restauration professionnelle routière et ferroviaire, du « room service » des restaurants et bars d’hôtels et de la restauration non commerciale, notamment la distribution gratuite de repas
– Foires et salons professionnels, séminaires professionnels
– Services et établissements de santé, sociaux et médico-sociaux, pour les personnes accompagnant ou rendant visite aux personnes accueillies dans ces services et établissements et celles qui y sont accueillies pour des soins programmés, sauf cas d’urgence
– Déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux (vols intérieurs, trajets en TGV, Intercités et trains de nuit, cars interrégionaux)
– Grands magasins et centres commerciaux de plus de 20 000 m², sur décision du préfet du département, lorsque leurs caractéristiques et la gravité des risques de contamination le justifient

Vous pouvez consulter la liste des lieux publics concernés et le détail des règles sanitaires applicables : accéder au simulateur !
En extérieur

Il n’y a plus d’obligation générale du port du masque en extérieur depuis le 17 juin 2021.

Mais, si la situation sanitaire locale l’exige, le préfet du département peut imposer le port du masque dans certains lieux publics ouverts.

Voyages et déplacements

Voyager dans l’Union européenne

Pour voyager au sein de l’Union européenne, il n’est actuellement pas nécessaire de justifier du motif de son déplacement, mais des obligations de test préalable et de quarantaine peuvent s’appliquer.

Depuis le 1er juillet, le « pass sanitaire » est juridiquement reconnu pour les déplacements internes à l’espace européen, sous la forme d’un certificat européen, notamment pour entrer sur le territoire national.

Le certificat peut intégrer une preuve de vaccination, un résultat de test négatif de -72h ou une preuve de rétablissement du Covid de moins de 6 mois. Les États pourront en outre établir des mesures sanitaires supplémentaires si elles sont nécessaires et proportionnées (par exemple : test, quarantaine…).

Tout savoir sur le certificat anti-Covid numérique de l’UE
Plus d’informations sur vos déplacements à l’étranger

Voyager à l’internationnal

Depuis le 9 juin, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers sont rouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs. Une classification des pays a été définie sur la base des indicateurs sanitaires.

Les listes des pays sont susceptibles d’être adaptées selon les évolutions de la situation épidémique.

  • Pays « verts » : pas de circulation active du virus, pas de variants préoccupants recensés.
  • Pays « oranges »: circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants. Tous les pays, hors pays définis tels que « verts » et « rouges ».
  • Pays « rouges » : circulation active du virus, présence de variants préoccupants.

Télécharger vos attestations de déplacement et de voyage

Par ailleurs, depuis le 1er juillet 2021, le « pass européen », également intitulé « certificat COVID numérique de l’UE », est entré en application dans tous les États membres, avec une période de transition de six semaines. Son utilisation est prévue au plan juridique jusqu’au 30 juin 2022.

Tout savoir sur le certificat Covid numérique de l’Union européenne


Nos services municipaux

Afin d’éviter tout déplacement physique, nous vous invitons à privilégier les rendez-vous aux horaires habituels : du lundi au vendredi (8h30 – 12h30 et 13h30 – 18h), le mercredi et samedi matin (8h30 – 12h).

Vous pouvez aussi effectuer vos démarches en ligne (déclaration de naissance, actes naissance, mariage, décès, rendez-vous carte d’identité (CNI)/passeport, rendez-vous pacs, recensement citoyen, calcul du quotient), depuis le site internet et le Portail Citoyen.

Éducation/Périscolaire

Pour l’année scolaire 2021-2022, le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports entend maintenir une stratégie privilégiant l’enseignement en présence, pour la réussite et le bien-être des élèves, tout en limitant la circulation du virus au sein des écoles et établissements scolaires.

Commerces 

Le service Commerce de Longjumeau se tient à la disposition des commerçants longjumellois pour répondre à leurs questions et les orienter vers les dispositifs d’aide mis en place par l’État mais aussi l’agglomération, le Département et la Région.

Vous êtes restaurateur et vous souhaitez ouvrir votre terrasse, consultez cette page !

Depuis le 30 juin 2021, levée des limites de jauge (selon la situation locale) dans les établissements recevant du public (cinémas, restaurants, magasins…).

Liens et informations pratiques :
Info Coronavirus COVID-19 | Gouvernement.fr
Santé Publique France
Préfet de l’Essonne
Département de l’Essonne

Les décrets & arrêtés :

ARRETE PREFECTORAL N° 2021-PREF-DCSIPC-BDPC-845 du 21 juillet 2021 portant mesures complémentaires au décret 2021-699 du 1er juin 2021 modifié relatif à la gestion de la sortie de crise sanitaire, dans le département de l’Essonne afin de lutter contre l’épidémie COVID-19

Décret n° 2021-384 du 2 avril 2021 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Décret n° 2021-296 du 19 mars 2021 modifiant le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Décret n°2021-99 du 30 janvier 2021 modifiant les décrets no 2020-1262 du 16 octobre 2020 et no 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Décret n° 2020-1582 du 14 décembre 2020 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020

Décret n° 2020-1454 du 27 novembre 2020 modifiant le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020

Décret-n°-2020-1310 du 29 octobre 2020

Décret no 2020-1262 du 16 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires
pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Arrêté_no2021-pref-dcsipc-bdpc_no331_du_24-03-2021 : mesures complémentaires au décret 2020-13-10

Arrêté-2021-PREF-DCSIPC-BDPC-302-100321-port-masque

Arrêté préfectoral_013 du 19.01.2021 : portant l’interdiction de la pratique de l’activité de livraison entre 22h et 6h dans le cadre de la luttre contre l’épidémie de COVID-19

Arrêté préfectoral_014 du 19.01.2021 : portant obligation du port du masque obligatoire dans les zones de forte concentratintre 22h et 6h dans le cadre de la luttre contre l’épidémie de COVID-19on de personnes

Arrêté préfectoral N° 2020 – PREF – DCSIPC-BDPC N° 1487 du 15 décembre 2020 portant obligation du port du masque dans les zones de forte concentration de personnes dans le cadre de la lutte contre l’épidémie COVID-19

Arrêté préfectoral N° 2020- PREF- DCSIPC-BDPC N° 1486 du 15 décembre 2020 portant interdiction de la livraison entre 22h et 6h dans le cadre de la lutte contre l’épidémie COVID-19

Arrêté préfectoral n°1297 : interdiction de la vente à emporter et livraison à domicile – COVID-19

Arrêté préfectoral – du 17 octobre 2020

Arrêté préfectoral – 12 octobre 2020

Arrêté préfectoral – 27 août 2020

Arrêté préfectoral – 25 septembre 2020