COVID-19 : Aides aux entreprises et commerces

Publié le 17 mars 2020

mis à jour le 30/11/2020

Retrouvez ici toutes les aides proposées par différents acteurs locaux et nationaux, à destination des entreprises, commerces et artisans !


Commerçants et artisans : trois mesures de soutien exceptionnel

Agir vite et concrètement pour aider les commerçants et artisans des 27 communes du territoire qui ont dû fermer boutique en raison de la crise sanitaire : tel est le principal objectif des élus communautaires, de la Communauté d’agglomération Paris-Saclay, qui ont voté à l’unanimité trois mesures de soutien exceptionnel. Parmi elles, une aide financière pour alléger leurs charges.

Une aide au loyer d’un million d’euros

À compter de la réouverture autorisée, les commerçants et artisans concernés ont 3 semaines pour déposer leurs dossiers dans leur mairie.

Une aide financière versée en subvention pourra être délivrée aux acteurs économiques du territoire des 27 communes de l’agglo, pour couvrir le loyer mensuel hors charges dû par l’entreprise au prorata temporis de la fermeture administrative dans la limite de 2 mois. La demande officielle est à déposer auprès de la commune d’implantation au plus tard 3 semaines maximum, après la date de réouverture des commerces. (dossier de subvention ci-dessous)

Pas de dossier complexe à monter, pas de délais d’attente de plusieurs mois, nul besoin d’aller bien loin : rendez-vous dans votre mairie ! La subvention s’adresse aux activités commerciales impactées par les fermetures administratives, en situation régulière et dont le siège social est sur le territoire de l’agglomération (critères précis ici). Seules quelques pièces justificatives sont demandées. Le dossier se remplit en mairie et sera ensuite immédiatement traité par les services de l’agglo.

Cette aide financière versée en subventions a pour objectif de couvrir le loyer mensuel (ou l’échéance) hors charges, à compter du mois de novembre et sera cumulable sur une période de 2 mois : 800 € pour les établissements commerciaux fermés, et jusqu’à 1000 € pour les structures type bars, restaurants ou espaces sportifs et de loisirs. Le dispositif se veut volontairement simple pour ne pas rajouter de la complexité à une situation déjà difficile pour nombre de commerçants et artisans. Elle se également rapide pour un soutien effectif au plus près des besoins de celles et ceux qui font l’âme de nos communes.

Pour toute question sur le dispositif ou sur les aides aux commerces et entreprises, contactez la CAPE (Cellule d’Appui Personnalisée aux Entreprises) :

01 88 10 00 20

Une Plateforme type Market Place à l’échelle intercommunale

Cette plateforme offrira le potentiel de l’échelle intercommunale mais se veut au service des villes avec le référencement de chaque ville de façon indépendante. Cette solution proposera tous les services indispensables une vente en ligne, paiement en ligne sécurisé, click & collect, livraison à domicile et/ou possibilité de sur-mesure, maintenance, accompagnement, formation, application mobile et actions promotionnelles.

Une aide logistique avec l’acquisition de 27 vélos- cargos pour faciliter la logistique des livraisons

À la suite des problématiques de livraisons rencontrées par les commerçants lors des confinements, 27 vélos-cargosvont être acquis et remis aux communes. Ces vélos-cargos électriques et entièrement équipés pourront être prêtés par les villes aux commerçants pour gérer leurs déplacements de proximité induits par la mise ne place des livraisons.

Cellule d’Appui Personnalisé aux Entreprises (CAPE)

La Communauté d’agglomération Paris-Saclay met en place des mesures de soutien exceptionnel aux entreprises pour limiter les conséquences de la crise sanitaire du covid-19. L’agglo lance la Cellule d’Appui Personnalisé aux Entreprises (CAPE).

L’objectif : aider, le plus rapidement et pratiquement possible, les acteurs économiques du territoire. Via une opération de phoning direct et la mise en place d’une ligne entièrement dédiée, la CAPE de l’agglo se veut entièrement tournée vers l’accompagnement personnalisé.

Vous pouvez joindre la CAPE directement :
par téléphone au 01 88 10 00 20 
ou remplir le questionnaire

Mobilisées 5 jours par semaine, de 9h à 18h sans interruption, nos équipes reviendront vers vous dans les plus brefs délais.

Plateforme solidaire qui favorise
le commerce local

Faire mes courses (FaireMesCourses.fr) est une plateforme solidaire permettant à chaque commerçant, artisan et producteur de vendre localement et d’organiser le retrait (click-and-collect), le dépôt drive ou la livraison des produits.

Grâce à une approche par village, quartier ou marché, cette plateforme souhaite redynamiser le commerce de proximité et apporter une réponse durable. Une initiative citoyenne et solidaire est 100% gratuite et le restera !

Faire mes courses met en relation le marchand avec le consommateur pour la prise de commande. Chaque boutique est libre de choisir ses modes de paiements, ses options de livraison, ses conditions de vente. Créée par une équipe bénévole hyper-motivée, cette marketplace locale s’améliore régulièrement en fonction des demandes des utilisateurs.


Un « chèque numérique » pour des commerces mieux connectés

Pour accélérer la transition numérique des artisans et commerçants franciliens indépendants en clair, leur permettre d’être mieux présent et de mieux vendre sur Internet, la Région Ile-de-France propose 2 aides : l’une pour les commerçants et artisans directement (VOLET 1), l’autre pour les communes (VOLET 2).

Les artisans et commerces de proximité représentent près de 150.000 établissements en IDF. Problème : seul 1 sur 2 accorde une importance stratégique aux outils numérique. Pour combler ce retard, la Région propose, depuis novembre 2019, le « chèque numérique pour un commerce connecté » à l’intention des commerçants et artisans.

Chèque numérique pour les commerçants et artisans

Le Chèque numérique pour les commerçants et artisans peut atteindre 1.500 euros. Il est destiné à tous les commerçants et artisans indépendants d’Île-de-France (même les artisans sans point de vente et non sédentaires) dès lors qu’ils ont moins de 10 salariés. Ses 3 objectifs :

  • Améliorer la gestion digitale
    Par des abonnements à des solutions digitales pour une meilleure gestion de leur boutique (caisse connectée, gestion des stocks, gestion clientèle…).
  • Développer le « Web-to-store » grâce au marketing digital
    Par des dépenses telles que référencement, achat de mots clés, publicités sur les réseaux sociaux… 
  • Booster les ventes grâce au e-commerce
    Par la réalisation d’un site Internet, l’abonnement à une marketplace ou la prise en charge des commissions sur vente prévues par les plateformes en ligne.

Le 28 octobre 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire français, en établissant un confinement du 30 octobre au 15 décembre 2020, si les objectifs sanitaires sont atteints.

L’ensemble des secteurs faisant l’objet de fermetures administratives bénéficieront d’aide du Gouvernement allant jusqu’à 10 000€, via le fonds de solidarité. La cellule de continuité économique a été réactivée, le dispositif d’activité partielle est étendu jusqu’au 31 décembre 2020 et les prêts garantis par l’Etat sont prolongés jusqu’au 30 juin 2021. Des dispositifs de prise en charge des loyers pour les PME sont présentés sur : www.gouvernement.fr