COVID-19 : Point sur la situation à Longjumeau

Publié le 26 février 2020

Retrouvez sur cette page : les informations spécifiques à Longjumeau (avec le bandeau « Action locale ») et les informations du gouvernement (avec le bandeau « Important »).

IMPORTANT :
Contactez le numéro unique de la mairie pour :
– les urgences état civil,
– les urgences sociales et du CCAS,
– les questions relatives au service de garde pour les enfants des personnels gérant la crise,
– et toutes autres questions
📞 01 64 54 19 00

Information coronavirus | Les gestes à adopter (vidéo)

Coronavirus

Mise à jour : 27/03/2020 à 13h

Les commerçants ouverts pendant le confinement

La municipalité travaille avec les commerçants sur une liste des commerces ouverts à Longjumeau pendant le confinement.

Attention : cette liste est vouée à évoluer, elle sera mise à jour régulièrement avec les nouveaux commerçants recensés.

Vous êtes un commerçant ouvert pendant le confinement mais pas encore dans la liste ? Signalez-vous !


Mise à jour : 27/03/2020 à 12h30

Les marchés de Longjumeau : fermés et annulés

Le marché Bretten de Longjumeau est fermé

Suite aux annonces du Premier ministre et sur les recommandations du conseil scientifique du gouvernement, le marché Bretten qui se tenait les mercredis et samedis matin, est fermé depuis le mercredi 25 mars et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Le marché des Arcades est annulé

Initialement prévu les vendredis de 14h à 19h au centre commercial des Arcades, le marché des Arcades est annulé et ce pour une durée indéterminée.

Le marché Bio et paysan est annulé

Initialement prévu le 5 avril à la gare RER de Gravigny-Balizy rue des Templiers entre 8h et 13h est annulé.


 Mise à jour : 27/03/2020 à 12h

Solidarité et entre-aide : vous souhaitez aider pendant l’épidémie ? Vous avez besoin d’aide ?

Vous souhaitez aider pendant l’épidémie ? Vous avez besoin d’aide ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • La réserve civique du gouvernement : via la plateforme « Je Veux Aider »
  • L’association Les Petits Frères des Pauvres : via son dispositif « Solitud’écoute »
  • Unis-Cité : via des « visites de convivialité à distance »

Retrouvez ces dispositifs plus en détails ici :


 Mise à jour : 25/03/2020 à 10h

Nouvelle attestation de déplacement dérogatoire

Une nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible sur le site du ministère.

Cette attestation devra être imprimée et remplie, ou si vous n’avez pas d’imprimante, reproduite à la main sur papier libre.

La non-présentation de cette attestation lors d’un contrôle de police est passible d’une sanction.

Quelles sorties sont autorisées ?

1° Trajets entre le domicile et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle et déplacements professionnels insusceptibles d’être différés ;

2° Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées ;

3° Déplacements pour motifs de santé à l’exception des consultations et soins pouvant être assurés à distance et, sauf pour les patients atteints d’une affection de longue durée, de ceux qui peuvent être différés ;

4° Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables et pour la garde d’enfants ;

5° Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;

6° Déplacements résultant d’une obligation de présentation aux services de police ou de gendarmerie nationales ou à tout autre service ou professionnel, imposée par l’autorité de police administrative ou l’autorité judiciaire ;

7° Déplacements résultant d’une convocation émanant d’une juridiction administrative ou de l’autorité judiciaire ;

8° Déplacements aux seules fins de participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative et dans les conditions qu’elle précise.

Il faudra vous munir de l’attestation de déplacement dérogatoire pour chacune de ces sorties.

 Mise à jour : 24/03/2020 à 14h

Fermeture du marché Bretten

Suite aux annonces d’hier du Premier ministre et sur les recommandations du conseil scientifique du gouvernement, le marché Bretten sera fermé à partir de demain mercredi 25 mars et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Une liste des commerçants alimentaires ouverts à Longjumeau vous sera communiquée très prochainement.


 Mise à jour : 23/03/2020 à 15h

La Poste de Longjumeau fermée

La Poste de Longjumeau est fermée au public. La Poste met tout en œuvre pour assurer la continuité de service et un passage régulier de ses facteurs.

Les longjumellois sont invités à faire leurs démarches postales à La Poste de Saulx-les-Chartreux.

Concernant mon colis, sera-t-il livré ?

Quels autres postes sont ouvertes ?


 Mise à jour : 23/03/2020 à 14h30

Différentes possibilités pour lutter contre l’isolement des personnes vulnérables.

Différentes associations proposent de la discussion et de l’écoute téléphonique pour lutter contre la solitude des personnes vulnérables lors du confinement. En voici quelques exemples :

  • L’association Les Petits Frères des Pauvres propose son dispositif « Solitud’écoute » : une ligne d’écoute et de soutien téléphonique destinée aux personnes de plus de 50 ans souffrant de solitude, d’isolement ou de mal-être. Le numéro est gratuit, anonyme et confidentiel.

📞 0 800 47 47 88
🕞 tous les jours (y compris les week-ends et jours fériés) de 15h à 20h
💻 Site de l’association Les Petits Frères des pauvres

  • Unis-Cité propose de faire des « visites de convivialité à distance » (par téléphone ou par skype) pour les personnes âgées isolées. Pour vous inscrire à ce dispositif :

📞 07 61 01 07 09
📧 sbarbarit@uniscite.fr

 Mise à jour : 23/03/2020 à 14h30

Les aides pour les acteurs économiques

L’Etat et la Région Ile-de-France sont pleinement mobilisés pour apporter leur aide et leur soutien à l’ensemble des acteurs économiques franciliens qui éprouveraient des difficultés à faire face à cette situation exceptionnelle.

Quelles aides pour les acteurs économiques ?

Une cellule de conseillers dédiés à la Région Île-de-France répond à vos questions concernant les démarches à accomplir via :

  • Le site internet de la Région : Pour aider les entreprises franciliennes à affronter la crise due au Covid-19, la Région Ile de France, associée à l’État et Bpifrance, a pris 9 mesures importantes pour répondre aux questions des entreprises franciliennes. Celles-ci sont consultables sur son site internet.
  • Par téléphone : Plusieurs numéros de téléphone sont mis à disposition pour répondre à toutes les questions des acteurs économiques dont celui de la Région 01 53 85 53 85, ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h.

 Mise à jour : 20/03/2020 à 10h30

Les parcs publics, promenades, berges de rivières et fleuves, lacs, plans d’eau artificiels et espaces forestiers : interdits

Dans le cadre d’un arrêté de la préfecture, afin de lutter contre la propagation du virus COVID-19, l’ensemble de ces espaces sont interdits à compter du 20 mars 2020 et ce, jusqu’au 31 mars 2020 (en dehors des personnes qui seraient tenues de les emprunter, munies de justificatifs, pour rejoindre leur domicile ou y exercer leur activité professionnelle).

Des contrôles seront effectués par les services de police. Le non-respect de ces dispositions fera l’objet d’une contravention.


 Mise à jour : 19/03/2020 à 15h

Le marché des Arcades annulé :

Initialement prévu vendredi, le marché des Arcades est annulé et ce pour une durée indéterminée.

Pour des raisons de sécurité et de logistique, toute l’activité liée aux marchés à Longjumeau est regroupée sur le marché Bretten qui reste ouvert jusqu’à nouvel ordre, les mercredis et samedis.

Pour vous rendre au marché Bretten, n’oubliez pas de vous munir de votre attestation de dérogation obligatoire.


 Mise à jour : 19/03/2020 à 12h

La mairie de Longjumeau n’assure plus d’accueil physique en mairie :

Suite à l’évolution de la pandémie de Coronavirus – Covid-19, la mairie est fermée au public jusqu’à nouvel ordre. Vous pouvez continuer de joindre la mairie aux horaires habituels d’ouverture au numéro unique : 01.64.54.19.00 pour : 

  • les urgences état civil (tapez 1),
  • les urgences sociales et du CCAS (tapez 2),
  • les questions relatives au service de garde pour les enfants des personnels gérant la crise, (tapez 3)

Si vous avez des questions sur le Coronavirus, un n° vert répond à vos questions au 0 800 13 000 (appel gratuit).  

Trois matinées de permanences physiques sont conservées à l’hôtel de ville pour les démarches d’état civil obligatoires : elles auront lieu les lundis, mercredis et vendredis, le matin de 8h30 à 12h à partir des rendez-vous pris dans le cadre de l’accueil téléphonique.

Le cimetière :

Le cimetière est fermé jusqu’à nouvel ordre. 

Le marché Bretten :

Le marché sera ouvert samedi sauf interdiction prise au plan national. Le service de la police municipale sera mobilisé pour assurer le respect des distances entre les personnes.  

La garde d’enfants pour le personnels mobilisés :

Le service de garde des enfants des personnels mobilisés sur la gestion de la crise reste opérationnel.


 Mise à jour : 17/03/2020 à 14h30

La CCI Essonne met en place une cellule d’urgence pour les entreprises et commerces

Dans le souci d’assurer le soutien de l’économie et de préparer la reprise, la CCI Essonne adapte son organisation pour répondre aux entreprises et leur assurer tout l’accompagnement dont elles ont besoin (mise en place du télétravail, recours au chômage partiel…)

Un numéro unique et une adresse email dédiés ont été activés à l’initiative de la CCI Paris Ile-de-France :

CCI Urgence Entreprise
📞 01 55 65 44 44 (service gratuit + tarif d’un appel local)
💻 urgence.entreprise@cci-paris-idf.fr


 Mise à jour : 17/03/2020 à 11h30

Le marché de Longjumeau maintenu

Pour l’heure, le marché Bretten, à Longjumeau, est maintenu. Des mesures sont actuellement prises par la municipalité pour limiter le nombre de personnes à l’intérieur de la halle ainsi que les distances de sécurité. Il est demandé aux Longjumellois de veiller à appliquer les consignes de sécurité et les gestes barrière.

Chacun doit être muni d’une attestation de déplacement dérogatoire disponible sur le site du Ministère de l’Intérieur ou de manière manuscrite.

Dans un lieu confiné, il est rappelé que chacun est invité à respecter une distance de sécurité de 1 m minimum entre chaque personne.


 Mise à jour : 17/03/2020 à 10h

Le gouvernement décrète la mobilisation générale face au coronavirus

Le chef de l’Etat s’est adressé aux Français lundi soir, annonçant notamment une nouvelle série de mesures pour tenter de réduire au maximum la progression du virus sur le territoire, parmi lesquelles une réduction « au strict nécessaire » des déplacements des Français, pendant quinze jours.

Des déplacements réduits « au strict nécessaire » pendant 15 jours

« Chacun doit à tout prix limiter le nombre de personnes avec qui il est en contact chaque jour. C’est pourquoi (…) j’ai décidé de renforcer encore les mesures pour réduire nos déplacements et nos contacts au strict nécessaire », a indiqué le chef de l’Etat.

Dès mardi midi, et pour une durée « de 15 jours au moins », toute réunion amicale, familiale, ou tout « regroupement extérieur » seront interdits. 

A partir de mardi 17 mars à midi, il ne sera plus possible de sortir de chez soi si ce n’est pour se soigner, faire ses courses ou aller travailler pour ceux qui ne peuvent pas le faire de chez eux. Un confinement prévu pour une durée de « quinze jours au moins » mais qui pourrait être prolongé si la situation l’exige. 

« Seuls doivent demeurer les transports absolument nécessaires », a souligné le président de la République, prévenant que « toute infraction à ces règles sera sanctionnée ». Des amendes allant jusqu’à 135 euros pourront être dressées.

Christophe Castaner, Ministre de l’Intérieur est intervenu hier soir en affirmant que « toutes les personnes qui circuleront devront être en mesure de justifier leur déplacement. Chaque personne, pour chaque déplacement, devra se munir d’un document attestant sur l’honneur le motif de son déplacement ».


Mise à jour : 16/03/2020 à 17h

La collecte des déchets ménagers assurées

Le Siom de la Vallée de Chevreuse et ses prestataires ont mis en place un plan de continuité pour assurer le maintien du service public de collectes des déchets dans les 21 communes de son territoire.

Nous vous informons que :

  • toutes les collectes sont assurées,
  • et l’accès à la déchèterie de Villejust sera fermé à compter du mardi 17 mars 2020.

 Mise à jour : 16/03/2020 à 11h

Covid-19 à Longjumeau : fermeture des services municipaux

Compte tenu de l’actualité et des mesures gouvernementales mises en place pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, la ville de Longjumeau annonce la fermeture de tous les services municipaux à compter de ce jour.

Pour les demandes urgentes, un accueil téléphonique unique est mis en place au 01 64 54 19 00.

Le service de l’état civil reste accessible sur rendez-vous pour la délivrance des déclarations de naissance, de décès et des titres d’identités urgents, ainsi que le service d’aide sociale, financière et alimentaire.

Sont également fermés : les parcs, jardins et aires de jeux de la ville, ainsi que le parc des sports Langrenay et l’ensemble des équipements sportifs.

Si vous connaissez autour de vous des personnes fragiles ou isolées, merci de les signaler en appelant l’accueil téléphonique de la mairie.

Une mise à jour régulière sera faite en fonction de l’évolution de la situation.


 Mise à jour : 15/03/2020 à 11h30

Passage au stade 3, l’essentiel à en retenir :

Depuis samedi soir, la France est passée au stade 3. Devant le constat que les premières mesures prises pour limiter l’épidémie sont imparfaitement appliquées, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé la fermeture à partir de samedi soir minuit de tous les lieux recevant du public non-indispensables à la vie du pays : les restaurants, cafés, cinémas, discothèques. 

Le dispositif d’accueil des enfants « sera étendu à tous les enfants des personnels essentiels à la continuité de la vie de la nation». Enfin, le Premier ministre a confirmé que « le premier tour des élections municipales peut se dérouler demain comme prévu ».

Ces consignes sont immédiatement applicables à la ville de Longjumeau. Nous vous tiendrons régulièrement informés de l’évolution de la situation. 


 Mise à jour : 14/03/2020 à 12h

Application du Plan Blanc

(Lignes directrices pour la garde des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire, selon la Directive de l’Agence Régionale de Santé du 13 mars 2020 à 15h40 prise à la suite d’une décision interministérielle)

Annonce du Président de la République sur la fermeture des écoles :

Le Président de la République a annoncé le 12 mars 2020 que « dès lundi et jusqu’à nouvel ordre, les crèches, les écoles, les collèges, les lycées et universités seront fermés […]. Un service de garde sera mis en place région par région, nous trouverons les bonnes solutions pour qu’en effet, les personnels qui sont indispensables à la gestion de la crise sanitaire puissent faire garder leurs enfants et continuer d’aller au travail pour vous protéger et vous soigner».

Liste des catégories des professionnels concernés :

  • tout personnel travaillant en établissements de santé publics/privés : hôpitaux, cliniques, SSR, HAD, centres de  santé …
  • tout personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, EHPAD, USLD, foyers autonomie, IME, MAS, FAM, SSIAD …
  • les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées…
  • les personnels chargés de la gestion de l’épidémie des agences régionales de santé (ARS) des préfectures et ceux affectés à l’équipe nationale de gestion de la crise.

Cette liste pourra être réévaluée en fonction d’un travail fin d’identification des fonctions indispensables.

Modalités de prise en charge des enfants par l’Education nationale :

  • Le ministère de l’Education nationale accueillera les enfants des professionnels qui n’ont pas d’autre solution de garde scolarisés à l’école maternelle, primaire et au collège dans les lieux de scolarisation habituels.

Ces modalités pourront être adaptées par la suite par les recteurs, en lien avec les ARS, de manière à favoriser la cohérence pédagogique des groupes d’élèves (qui ne devront pas dépasser 8 à 10 élèves par classe).

  • Cet accueil s’organisera dès lundi 16 mars matin. Les parents concernés devront dans la mesure du possible informer dès le vendredi 13 mars et durant le week-end les directeurs d’école et les principaux de collège de manière à ce que cet accueil soit le mieux préparé possible.
  • Les parents et les enfants seront accueillis dès lors qu’ils présenteront la carte professionnelle de santé (CPS) ou une fiche de paye avec mention de l’établissement employeur. S’agissant des personnels assurant la gestion de crise dans les ARS, il conviendra de présenter une attestation de l’ARS.

Toute piste complémentaire sur des aides/gardes d’enfants à domicile pourra être envisagée localement sous l’égide des Préfets (ex. plateformes offre/demande).

Modalités de prise en charge des enfants de 0 à 3 ans

  • Les crèches hospitalières restent ouvertes et devront adapter leurs organisations pour fonctionner par petits groupes d’enfants accueillis.
  • L’accueil des enfants des personnels visés au point 2 dans d’autres crèches doit s’organiser localement pour une mise en œuvre dès lundi sous l’égide des collectivités locales qui doivent être mobilisées par les Préfets de département, en lien avec les caisses d’allocations familiales.
  • L’accueil des enfants par des assistantes maternelles n’est pas concerné par les mesures actuelles et est assuré comme habituellement.

Application du Plan Blanc à Longjumeau

En application de ces décisions gouvernementales, ce plan sera mis en œuvre à Longjumeau pour l’ensemble des enfants des personnels ciblés par cette directive.

Il sera coordonné par la cellule de veille en lien avec les services de l’Éducation Nationale, de l’Agence Régionale de Santé et de la Préfecture.

  • Dès lundi 16 mars, les enfants seront donc accueillis dans leur crèche et leur école dans la limite de 10 enfants par structure et sur présentation de la carte professionnelle ou d’une attestation d’employeur de l’un de leur parent.

Un premier bilan sera fait dans le courant de la journée de lundi afin d’adapter les modalités de l’accueil et notamment la fourniture des repas qui ne pourra être assurée ce lundi pour les enfants de plus de 3 ans.

Si vous êtes concernés par ce dispositif, vous pouvez contacter la cellule de veille à l’adresse suivante : cellule_de_veille@longjumeau.fr.


Mise à jour le 10/03/2020

COMMUNIQUÉ DE PRESSE #1 : Covid-19 à Longjumeau

Coronavirus Covid-19 : une Longjumelloise testée positive

La préfecture de l’Essonne nous a fait part d’un premier cas de Covid-19 à Longjumeau.

Il s’agit d’une étudiante de la faculté d’Orsay, domiciliée à Longjumeau, qui a été diagnostiquée positive.

L’Agence régionale de santé (ARS) a retracé le parcours de cette jeune femme. Son cas n’inspirant pas d’inquiétude, cette personne reste confinée à domicile et est suivie par les autorités médicales, ainsi que les membres de sa famille.

La cellule de surveillance de la ville de Longjumeau, activée depuis le 25 février, est particulièrement mobilisée et reste en lien permanent avec la préfecture et l’ARS pour mettre en œuvre toutes les mesures qui s’imposent. Dans un but préventif, le Plan de continuité d’activités (PCA) des services municipaux est prêt à être appliqué.

La ville de Longjumeau reste vigilante, en lien avec les autorités nationales.


(Mise à jour le 10/03/2020)

Coronavirus

Compte-tenu du caractère très évolutif de l’épidémie de COVID-19, les recommandations du ministère des Solidarités et de la Santé ont été mises à jour pour les personnes de retour de zone d’exposition (plus d’informations ci-dessous en téléchargeant le document).

Ainsi, le 28 février, le Gouvernement a activé les mesures relevant du «stade 2» du plan national de prévention et de gestion destinées à contenir la circulation du virus sur le territoire national.

Le virus commence en effet à circuler dans certaines parties du territoire national. Il est en particulier concentré sur trois « clusters » :

  • Le premier « cluster » se trouve dans l’Oise, et en particulier sur les communes de Creil, Crépy-en-Valois, Vaumoise, Lamorlaye, Lagny le Sec, La Croix Saint Ouen, Montataire, Nogent-sur-Oise et Villers-Saint-Paul.
  • Le deuxième « cluster » se trouve en Haute Savoie, sur la commune de La Balme-de-Sillingy.
  • Le troisième « cluster » se trouve dans le Morbihan, sur les communes d’Auray, Carnac et Crac’h.

Dans ce stade 2, l’objectif des pouvoirs publics est de limiter la diffusion du virus et d’empêcher ou, tout du moins, de retarder aussi longtemps que possible le passage au stade 3, où le virus circulera largement dans la population.

Le passage du stade 1 au stade 2 implique une adaptation de notre plan d’actions.

Certaines mesures, propres au stade 1, n’ont plus de raison d’être.

Le virus circulant déjà sur notre territoire, il n’y a plus de raison de confiner des personnes revenant de zones exposées à une circulation active du virus. Ces contraintes destinées à éviter l’entrée du virus en France n’ont plus lieu d’être et en particulier, les élèves et les personnels en retour de Lombardie et de Vénétie vont pouvoir retourner à l’école.

Localement, les préfets et les directeurs des Agences Régionales de Santé (ARS) ont la responsabilité conjointe de décider et mettre en œuvre les opérations dans leur périmètre géographique. Les recteurs appliquent ces décisions et prennent les mesures qui en découlent dans les écoles et établissements scolaires. Ils peuvent adapter ces opérations en fonction de l’évolution de la situation ou aux caractéristiques de certains territoires.

A l’heure actuelle, deux zones justifient des mesures restrictives :

  • d’une part les zones figurant en rouge sur le site du ministère de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE). A ce stade seule la province du Hubei en Chine est désormais concernée;
  • d’autre part les « clusters », soit les communes de Creil, Crépy-en-Valois, Vaumoise, Lamorlaye, Lagny-le-Sec, La Croix Saint Ouen, Montataire, Nogent-sur-Oise et Villers-Saint-Paul dans l’Oise, la commune de La Balme-de-Sillingy en Haute-Savoie, ainsi que les communes d’Auray, Carnac et Crac’h dans le Morbihan.

Cette liste est susceptible d’évoluer très rapidement.

La liste de ces zones est régulièrement mise à jour sur le site gouvernemental.


Mise à jour le 27/02/2020

ℹ️ Nous rappelons que pour informer les familles des mesures prises pour éviter la propagation du coronavirus, un courrier du maire a été adressé aux familles et affiché dans les structures municipales concernées.

Dans une mesure préventive, voici également le fascicule d’information du Ministère des solidarités et de la santé présentant les précautions à prendre pour limiter la propagation du Coronavirus (2019-nCoV).

Partager sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin