Infos Arnaques : vigilance et bons réflexes

Des pratiques commerciales abusives, mensongères ou trompeuses, visant particuliers et entreprises, sont signalées à nos services et arrivent tout au long de l’année. La DGCCRF a pour mission d’enquêter sur ces arnaques et de les sanctionner, mais aussi d’informer le consommateur afin qu’il ne se laisse pas abuser.

Retrouvez ci-dessous les conseils pour vous prémunir des principales pratiques identifiées par le Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance :

Suite à une remontée d’information, concernant un démarchage effectué à domicile pour la mise en place d’une télé-assistance, proposant un abonnement mensuel de 20€, mettant en cause l’entreprise Mobilyti, partenaire de Mondial Assistance, sachez qu’il s’agit d’une pratique trompeuse et mensongère.

En effet, la convention signée en date du 20 novembre 2019 entre le Conseil départemental de l’Essonne et Vitaris, Mondial Assistance et ses partenaires ne sont plus habilités à démarcher les Longjumellois.

Le CCAS se tient par ailleurs à disposition des administrés pour tout contrat signé par erreur.

Les différents types d’arnaques


Arnaques liées au Coronavirus

Depuis l’apparition des premiers cas de Coronavirus, les arnaques de la part de sociétés et d’individus malveillants se multiplient.

Il est important de rappeler :

Qu’il n’existe pas à ce jour de vaccin, d’aliments, de purificateurs d’air, de lampes, de compléments alimentaires ni d’huiles essentielles… qui protègent ni ne permettent de guérir du Coronavirus. Dès lors toute présentation de produits (alimentaires ou non) affirmant protéger ou guérir du coronavirus relève de la pratique commerciale trompeuse.

Que les dépistages du Coronavirus sont uniquement effectués par les autorités sanitaires pour confirmer un diagnostic. Toute société ou individu vous proposant un dépistage n’est pas compétent en la matière. L’Etat ne propose pas de kit de dépistage directement aux citoyens.

Aucun kit de dépistage ne peut donc être vendu sur internet et envoyé par voie postale.

Toute offre de dépistage semblant émaner des services de l’Etat est une arnaque pour obtenir vos données personnelles particulièrement vos coordonnées bancaires. De la même manière l’Etat ou les agences de l’Etat ne proposent pas de kit de confinement comprenant masque, gel hydroalcoolique, thermomètre ou autre matériel médical.

Que des sites internet frauduleux cherchent à vendre des médicaments alléguant une efficacité contre le virus ou des médicaments destinés au traitement d’autres maladies (VIH, paludisme…) qui font l’objet de recherches dans le cadre de la lutte contre le virus. La vente de ces derniers n’est possible que sur prescription médicale et en pharmacie ; acquérir ces médicaments en ligne est illégal et peut vous exposer à des risques graves pour votre santé (effets indésirables voire faux médicaments).

Que la vente en ligne de paracétamol a été suspendue (voir ci-dessous le lien vers le site de l’ANSM), et que les annonces sur internet proposant ce médicament sont donc frauduleuses.

Que les attestations de déplacement sont faites soit sur l’honneur, soit par l’employeur. Elles sont gratuites. Ne vous laissez pas séduire par des sites qui proposent de vous délivrer des attestations de déplacement contre rémunération, il s’agit d’arnaques. Attention également pour les sites proposant d’éditer une version numérique de cette attestation : vous êtes susceptibles de fournir des données personnelles particulièrement sensibles. Seules les attestations officielles imprimées, recopiées sur papier libre ou numériques délivrées par le ministère de l’Intérieur sont valables.

Que la décontamination des logements privés n’est pas prévue à ce jour par les services de l’État. Les personnes prétextant une décontamination obligatoire n’y sont pas habilitées et cherchent à s’introduire à votre domicile frauduleusement.

Que profitant de l’élan de solidarité d’aide aux personnels soignants organisé par des plateformes d’appel aux dons ou des cagnottes, certains individus exercent de manière illégale,  l’activité d’intermédiaire en financement participatif. Assurez-vous de l’identité du professionnel et de la destination de vos dons avant d’effectuer un transfert d’argent. La même vigilance doit s’appliquer aux appels aux dons en soutien à certains secteurs d’activité (édition, restauration, refuges pour animaux…).

Qu’il faut rester vigilant face aux offres d’investissements financiers. Ces offres peuvent revêtir dans le contexte actuel différentes formes : placements dans des valeurs dites « refuges » (or, métaux précieux, vin…) ou investissements avantageux dans des entreprises supposées générer des profits pendant l’épidémie de Coronavirus. Vérifiez la fiabilité des sociétés à l’origine de ces offres. Consultez les listes établies par l’Autorité des marchés financiers des sociétés ayant reçu une mise en garde ou ayant usurpé l’identité d’acteurs régulés : https://www.amf-france.org/fr/espace-epargnants/proteger-son-epargne/listes-noires-et-mises-en-garde. En tout état de cause, tout investissement suppose des risques, plus le rendement est élevé plus le risque est élevé.

Que les fraudes déjà connues se multiplient. Parmi ces fraudes le phishing ou le smishing (ou hameçonnage) qui consiste à usurper l’identité d’une entreprise ou d’une administration pour envoyer des courriels ou SMS liés à l’épidémie de Coronavirus et ainsi inciter à cliquer sur un lien ou rappeler un numéro surtaxé afin d’obtenir vos données personnelles (notamment bancaires) ou un transfert d’argent. De la même manière, la fraude des appels à rebonds consiste à inviter (par des appels ou des messages laissés sur le répondeur) le consommateur à appeler un numéro surtaxé, sous de faux prétextes liés au coronavirus ou à sa situation administrative.

Qu’à titre subsidiaire, les annonces de livraisons rapides ou sous délais courts (gratuites ou payantes) doivent être appréhendées par le consommateur avec précaution aux vues des circonstances actuelles qui ne permettent pas systématiquement une livraison dans le délai attendu.


Démarche frauduleuse en matière de médiation de la consommation

La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et la commission d’évaluation et de contrôle de la médiation de la consommation (CECMC) ont été informées des pratiques d’une société adressant aux professionnels un courrier leur rappelant leurs obligations en matière de médiation de la consommation et les sanctions encourues s’ils ne les respectent pas.

Dans ce courrier, cette société invite les professionnels à la contacter dans les plus brefs délais afin de régulariser leur situation. Il est demandé aux professionnels de ne pas donner suite aux sollicitations dont ils feraient l’objet de la part de cette société et d’en informer la DGCCRF à l’adresse suivante : Bureau-1D@dgccrf.finances.gouv.fr notamment si un contrat a été conclu avec elle.

COVID-19 : Où | Quand | Quoi | Comment |

mis à jour le 25/02/2021

Actualités nationales :

Suite aux nouvelles mesures annoncées, jeudi 4 février 2021, par le Premier Ministre, Jean Castex, voici les dernières actualités :

Modification des délais d’isolement :
Pour une personne positive avec des symptômes du Covid-19 sans variant, pas de changement : l’isolement doit durer 7 jours à compter des premiers symptômes.
En cas de contact avec une personne positive au Covid-19 sans variant, la personne doit immédiatement s’isoler, contacter son médecin traitant et passer un test.
Si son test est négatif, elle peut arrêter son isolement.
 – Pour les personnes positives à un variant du virus, la durée d’isolement passe de 7 à 10 jours minimum (soit à compter des premiers symptômes soit à partir de la date du test positif).
Dans le cas des variants sud-africain et brésilien, après 10 jours minimum et en l’absence de fièvre depuis plus de 48h, la personne doit réaliser un nouveau test RT-PCR : si ce test est négatif, l’isolement peut prendre fin ;  si ce test est positif, l’isolement est prolongé de 7 jours à compter de la date de ce résultat.
Si une personne est cas contact d’une personne atteint par un variant du virus, elle doit respecter un isolement de 7 jours et réaliser un test de dépistage RT-PCR immédiatement.
Après ces 7 jours et si elle ne présente aucun symptôme, elle réalise un nouveau test RT-PCR : si ce test est négatif, l’isolement peut prendre fin.

Depuis le 17 février et la parution du décret n° 2021-173, tous les cours de danse pour les enfants amateurs, jusque-là autorisés sauf contre-ordre de la préfecture, sont désormais interdits. L’interdiction vaut pour tous les types de structures (conservatoires, écoles privées, associations, etc.) et pour tous les styles de danse (danse classique, jazz, contemporain, de salon, etc).

Depuis le dimanche 31 janvier 2021, les frontières sont fermées aux pays extérieurs de l’Union Européenne, sauf motifs impérieux.

Depuis le dimanche 31 janvier 2021, les commerces non-alimentaires de plus de 20 000m2 sont fermés.

Depuis le dimanche 31 janvier 2021, les écoles restent ouvertes.

Depuis le dimanche 31 janvier 2021, le télétravail est renforcé.


Couvre feu à 18h sur tout le territoire depuis le samedi 16 janvier, jusqu’à nouvel ordre En conséquence, tous les services et accueils municipaux de Longjumeau fermeront leurs portes au public à 18h, pendant toute la durée du couvre-feu :
Mairie et Annexe de l’hôtel-de-ville
Centre Technique
Crèches et accueils périscolaires
Maison de la Petite Enfance
Maison de la Fraternité
Conservatoire
Médiathèque
Le Parc des sports Langrenay
Les parcs et jardins
La Fabrique
L’Espace Jeunes
Maison de quartier Colucci


TEST PCR négatif obligatoire pour tous les voyageurs en provenance d’un pays extérieur à l’UE.

Les restaurants et les cafés restent fermés jusqu’à nouvel ordre.

Théâtres, salles de spectacles et de cinémas, musées, restent fermés jusqu’à nouvel ordre

La jauge dans les lieux de culte n’est pas revue à la hausse.

L’accueil du public dans les enceintes sportives, dans les cirques, les parcs zoologiques ou encore les salles de jeux et les casinos reste interdit.

Couvre-feu

Suite aux nouvelles mesures annoncées, jeudi 14 janvier 2021, par le Premier Ministre, Jean Castex, et le Ministre de la Santé Publique, Olivier Véran, un couvre feu est instauré de 18h à 6h sur tout le territoire depuis le samedi 16 janvier, et ce jusqu’à nouvel ordre.

Attestations de déplacement

Attestation (en ligne) de déplacement dérogatoire durant les horaires du couvre-feu


Déplacements nationaux et internationaux

Depuis le dimanche 31 janvier 2021, les frontières sont fermées aux pays extérieurs de l’Union Européenne, sauf motifs impérieux.

Depuis le 18 janvier 2021, TEST PCR négatif obligatoire pour tous les voyageurs en provenance d’un pays extérieur à l’UE.


Renseignez-vous ! Retrouvez-ici les conseils aux voyageurs par pays/destination, par le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères. Certaines destinations peuvent être déconseillées pour votre sécurité. Recherchez votre pays via le moteur de recherche :

Mesures générales

Suite à la recrudescence des attentats terroristes sur le territoire national, le Premier ministre @JeanCASTEX a décidé d’élever le niveau VIGIPIRATE à son niveau « Urgence attentat », depuis le 4 novembre 2020.

Port du masque

Ceux qui ne respecteraient pas ce nouveau décret risquent 135 € d’amende forfaitaire. Par ailleurs, en cas de récidive sous quinze jours, après une première amende, la contravention passe à 1 500 €.

Suite aux nouvelles mesures annoncées par le Gouvernement, depuis le 29 octobre 2020, le port du masque devient obligatoire à partir de 6 ans dans les lieux où la distanciation physique ne peut être respectée et notamment à l’école et dans les accueils de loisirs.

✱ Dans les établissements fermés et/où la distanciation physique ne peut pas être respectée
✱ Dans un rayon de 50 mètres aux abords des écoles et établissements scolaires et d’enseignement supérieur lors de leurs jours et heures d’ouverture
✱ Dans un rayon de 200 mètres aux abords des gares routières et ferroviaires
✱ Sur les marchés
✱ Pour les regroupements de plus de 6 personnes lorsqu’ils sont autorisés

Mesures générales à Longjumeau

En conséquence des annonces du Gouvernement, depuis le 15 janvier 2021, tous les services et accueils municipaux de Longjumeau fermeront leurs portes au public à 18h, pendant toute la durée du couvre-feu.

Services municipaux

Afin d’éviter tout déplacement physique, nous vous invitons à privilégier les rendez-vous aux horaires habituels : du lundi au vendredi (8h30 – 12h30 et 13h30 – 18h), le mercredi et samedi matin (8h30 – 12h).

Vous pouvez aussi effectuer vos démarches en ligne (déclaration de naissance, actes naissance, mariage, décès, rendez-vous carte d’identité (CNI)/passeport, rendez-vous pacs, recensement citoyen, calcul du quotient), depuis le site internet et le Portail Citoyen.

La mairie continue à fonctionner normalement et vous accueille le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h, le mercredi et le samedi matin de 8h30 à 12h.

Les services suivants restent ouverts sous réserve de l’application d’un protocole sanitaire strict :

  • Le CCAS et la Maison de la Fraternité :
    Service Logement
    Le transport à la carte pour les seniors
    La Réussite Éducative
  • La Maison Colucci (hors animations)
    Horaires d’ouverture : lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h et le mardi de 14h à 18h
    Accueil ouvert pour récupérer des attestations dérogatoires, prendre rendez-vous pour les permanences sociales, s’informer ou faire des photocopies.
    Net public ouvert pour effectuer des recherches d’emploi, des démarches administratives, des travaux scolaires, la consultation de sa messagerie. Maintien du CLAS pour les enfants après l’école
    Maintien des permanences sociales (sur rendez-vous, soit par téléphone au 01 64 54 19 96 soit directement à l’accueil) :
    – Écrivain public : lundi de 9h30 à 12h et de 14h à 16h30 (Nouvelles voies)
    – Aide juridique et administrative : mercredi de 9h à 12h
    – Permanences des habitants sur rendez-vous
    – Soutien psychologique : mardi de 15h30 à 18h30 (sur rendez-vous au 01 69 75 40 20) Les permanences sociales se tiennent en présentiel. Pensez à respecter les gestes barrières. Port du masque obligatoire.
  • La Maison de la Petite Enfance et l’ensemble des structures d’accueil de la Petite Enfance
  • Le Parc des Sports Langrenay (hors infrastructures)
  • Le Point Information Jeunesse avec un accueil sur RDV
  • La Maison de l’emploi/MEIF de Longjumeau sera ouverte au public du lundi au jeudi (sans rdv) et le vendredi (uniquement sur rdv), pendant le confinement.
  • La Fabrique : 
    Accueil sur la structure : de 9h à 12h (sur RDV uniquement)
    L’après-midi : les accompagnements s’effectuent en distanciel (mail-téléphone)
    Pour toute demande appeler le 01 69 10 11 91 ou le 01 69 10 11 92.
    Vous pouvez également envoyer un mail à l’adresse suivante : pijfabrique@longjumeau.fr
  • Les service Techniques et Urbanisme :
    Mairie Annexe – 3 bis rue des Ecoles
    Accueil uniquement sur rendez-vous
  • La Médiathèque Boris-Vian
  • Le Conservatoire : ouvert depuis le 4 janvier 2021 de 9h à 19h
    (fermeture à 19h30 pour les cours)

Les structures municipales et établissements suivants sont fermés :

  • L’Espace Jeunes
  • Les structures (gymnases, pistes, terrains…) du Parc des Sports Langrenay
  • Les gymnases de la commune
  • La piscine municipale Pierre et Marcelle Chichignoud
  • Les salles communales mises à la disposition du public et des associations

Éducation/Périscolaire

Les crèches municipales, la Maison de la Petite Enfance seront ouverts :

Afin de permettre aux parents de continuer à travailler, les structures d’accueil de la Petite Enfance (crèche Yvonne Estival, Multi-accueil Les Petits Explorateurs) seront ouvertes.
Le Relais Assistants Maternels sera également ouvert pour conseiller et accompagner les familles et les assistants maternels libres. Aucune animation pour les assistants maternels libre ne pourra cependant être organisée.

Les écoles et leur cantine, les collèges et les lycées restent ouverts, jusqu’à nouvel ordre :
Contrairement au premier confinement, les écoles, collèges et lycées seront ouverts. Les universités, en revanche, seront fermées et les cours seront dispensés à distance. Tous les enfants, à partir de 6 ans, devront porter un masque. Le protocole sanitaire dans les écoles sera renforcé pour éviter les croisements. La cantine fonctionnera comme d’habitude en veillant à ce que les enfants déjeunent par groupe classe.

Sports : activités sportives en extérieur uniquement

LE PORT DU MASQUE : pendant leur pratique sportive, les mineurs ne sont pas soumis à l’obligation du port du masque lorsque l’activité pratiquée ne le permet pas (en cas de ventilation trop importante en particulier).

En revanche, en dehors des temps de pratique sportive, le port du masque est obligatoire pour les encadrants, pour toute personne prenant part à l’accueil et pour les éducateurs pendant les séances, ainsi que pendant les déplacements d’un site à l’autre et d’un terrain à l’autre, y compris pour les mineurs de six ans ou plus.

Pour la pratique sportive des mineurs :
La pratique sportive des mineurs n’est possible qu’a l’extérieur.
✱ Les rassemblements demeurent limités à 6 personnes dans l’espace public sauf si l’activité est encadrée par un éducateur sportif diplômé.
La pratique sportive encadrée, reste possible en plein air,
✱ Cette décision permettra aux acteurs privés, notamment associatifs, de proposer aux familles une prise en charge, par un éducateur diplômé, des enfants notamment au travers de stages pendant les vacances scolaires.

Pour la pratique sportive des majeurs :
✱ Dans l’espace public, la pratique auto-organisée comme encadrée par un club ou une association reste possible dans le respect du couvre-feu (retour au domicile à 20 h maximum) et dans la limite de 6 personnes (y compris si l’activité est encadrée par un éducateur diplômé).
✱ Dans les équipements sportifs de plein air (ERP de type PA), la pratique auto-organisée comme encadrée par un club, une association ou un éducateur sportif professionnel reste possible dans le respect du couvre-feu et des protocoles sanitaires (distanciation physique obligatoire). Dans ces ERP de plein air, si l’activité est encadrée, le seuil des 6 personnes ne s’applique pas.

Dans les ERP X (couverts), la pratique sportive des majeurs reste prohibée.

Pour les publics prioritaires :
✱ Les publics prioritaires suivants : sportifs professionnels, sportifs de haut niveau, groupes scolaires et périscolaires, personnes en formation universitaire ou professionnelle, personnes détenant une prescription médicale APA et personnes à handicap reconnu par la MDPH ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique, conservent l’accès à l’ensemble des équipements sportifs (plein air et couverts). Pour ces publics, l’ouverture des vestiaires collectifs reste autorisée, dans les conditions fixées par les protocoles sanitaires.
✱ Toutefois, seuls les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau et les publics en formation professionnelle seront autorisés à déroger au couvre-feu dans le cadre de leurs déplacements. Dans ce cadre, seuls les sportifs dont c’est le métier et les publics en formation professionnelle seront autorisés à accéder aux équipements sportifs (de plein air ou couverts) en dehors des horaires du couvre-feu.

Concernant les éducateurs sportifs :
Les éducateurs sportifs seront autorisés à déroger au couvre-feu, uniquement au titre de leur activité professionnelle, c’est-à-dire pour encadrer les sportifs professionnels et sportifs de haut niveau. Les autres activités des éducateurs devront s’effectuer dans le respect du couvre-feu.

Loisirs sportifs marchands :
En complément des publics prioritaires déjà autorisés, les mineurs pourront être accueillis de manière encadrée dans les structures privées proposant des activités sportives en intérieur (escalade, squash…) à partir du 15 décembre dans le respect des protocoles sanitaires applicables (avec distanciation notamment).

Jauges et spectateurs :
Le Gouvernement mesure les grandes difficultés engendrées par le maintien du huis clos pour les acteurs du spectacle sportif. Toutefois le travail se poursuit pour définir et mettre en place, dès que le contexte y sera favorable, un système de jauge relative, proportionnelle à la taille de l’équipement.

Culture

Commerces culturels, musées, cinéma et salles de spectacles :
✱ À compter de samedi 28 novembre 2020, les commerces culturels, que ce soit les librairies, les disquaires, les galeries d’art, les magasins d’instruments de musique, pourront rouvrir.
✱En raison de la situation sanitaire, les musées, les cinémas et les salles de théâtre ne pourront pas rouvrir, jusqu’à la mi-février 2021.

Billetterie du Théâtre de Longjumeau : la billetterie est ouverte.
Vous pouvez utilisez vos derniers chèques vacances ou chèques cadeaux :

Mariages

Les mariages civils, et enregistrements de PACS :
une distance minimale de deux emplacements doit être laissée entre ceux occupés par chaque personne/groupe de personnes partageant le même domicile, et une rangé sur deux doit être laissée inoccupée.

Enterrements

Le cimetière est ouvert.
Les cérémonies : pour les enterrements sont autorisées dans la limite de 30 personnes dans les lieux de culte et dans les cimetières.

Lieux de cultes

 Les offices dans les lieux de cultes seront à nouveau permis à partir du 28 novembre. Ils pourront accueillir les fidèles avec une règle d’un siège sur trois et d’une rangée sur deux. Cette situation durera le temps du confinement.

Les Marchés locaux

Le Marché Bretten (mercredis et samedis de 8h30 à 13h)
Le Marché des Arcades
(vendredis de 14h à 19h30)
Le Marché Bio & Paysan
(1er dimanche du mois de 8h à 13h)

Commerces 

Le service Commerce de Longjumeau se tient à la disposition des commerçants longjumellois pour répondre à leurs questions et les orienter vers les dispositifs d’aide mis en place par l’État mais aussi l’agglomération, le Département et la Région.

Depuis le dimanche 31 janvier 2021, les commerces non-alimentaires de plus de 20 000m2 sont fermés.

Les bars et restaurants sont fermés

Les activités de vente à emporter sont autorisées
Le retrait de type « Click & Collect »
est autorisé

Ouverture des commerces et services à domicile jusqu’à 18h dans le cadre d’un protocole sanitaire strict dont les librairies, les disquaires ou encore les bibliothèques.


TousAntiCovid : L’application pour lutter contre la COVID-19


mises à jour : le 25/02/2021

Quelles sont les nouvelles modifications des délais d’isolement ?

  • Pour une personne positive avec des symptômes du Covid-19 sans variant, pas de changement : l’isolement doit durer 7 jours à compter des premiers symptômes.
  • En cas de contact avec une personne positive au Covid-19 sans variant, la personne doit immédiatement s’isoler, contacter son médecin traitant et passer un test.
  • Si son test est négatif, elle peut arrêter son isolement.
  •  Pour les personnes positives à un variant du virus, la durée d’isolement passe de 7 à 10 jours minimum (soit à compter des premiers symptômes soit à partir de la date du test positif). Dans le cas des variants sud-africain et brésilien, après 10 jours minimum et en l’absence de fièvre depuis plus de 48h, la personne doit réaliser un nouveau test RT-PCR : si ce test est négatif, l’isolement peut prendre fin ;  si ce test est positif, l’isolement est prolongé de 7 jours à compter de la date de ce résultat.
  • Si une personne est cas contact d’une personne atteint par un variant du virus, elle doit respecter un isolement de 7 jours et réaliser un test de dépistage RT-PCR immédiatement. Après ces 7 jours et si elle ne présente aucun symptôme, elle réalise un nouveau test RT-PCR : si ce test est négatif, l’isolement peut prendre fin.

Votre médecin vous a prescrit un test virologique (PCR) ?
Vous avez été identifié comme personne contact ?
Où puis-je trouver un centre de dépistage à/ou proche de Longjumeau ? Votre médecin vous a prescrit un test virologique (PCR) ?

Mon test à la COVID-19 est positif, que dois-je faire ?

  • Je consulte mon médecin
  • je liste mes personnes contacts
  • je communique leurs coordonnées à mon médecin et à l’Assurance Maladie
  • Je m’isole minimum 10 jours à compter des premiers symptômes
  • Je reste isolé 10 jours après la date du prélèvement

Je suis cas contact à risque, que dois-je faire ?

  • Je consulte mon médecin
  • je me fais tester et m’isole
  • je m’isole et effectue un test 7 jours après mon dernier contact avec la personne malade

 Proches aidants des personnes âgées en perte d’autonomie, en situation de handicap ou malades chroniques (numéros utiles, rappel des mesures barrières et gestes d’hygiène à appliquer en toutes circonstances pour l’aidant et la personne accompagnée, les visites des proches, le port du masque… etc)

Quelle conduite adopter si votre/vos enfant(s) a des symptômes ? Que faire si mon/mes enfant(s) est/sont cas contact ?


Liens et informations pratiques :

Info Coronavirus COVID-19 | Gouvernement.fr
Santé Publique France
Préfet de l’Essonne
Département de l’Essonne


Les décrets & arrêtés :

Dossier d’information sur l’implantation d’une installation radioélectrique

La loi Abeille relative à la sobriété, à la transparence, à l’information et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques du 9 février 2015 et les décrets d’application du 11 août et du 9 septembre 2016 impose aux exploitants des antennes relais de soumettre les installations à avis ou accord de l’Agence Nationale de Fréquence, d’informer par écrit le maire ou le président de l’EPCI dès la phase de recherche et de déposer un dossier d’information au maire ou au président de l’EPCI avant le dépôt de la DP.

Le maire ou président de l’EPCI doit alors mettre à disposition le dossier d’information au public.

Ci-dessous, le dossier d’information de Bouygues Télécom pour son projet d’implantation au

24 rue du Dr Roux, Longjumeau

Des ordinateurs d’occasion à tout petits prix

En novembre, le CCAS reconduit l’opération « Vente informatique pour tous », à la Maison Colucci. Une vente de matériel informatique reconditionné et à moindres coûts. Objectif : lutter contre la fracture numérique et favoriser le recyclage. Une action soutenue par Paris-Saclay qui offre également des bons d’achat de 50 euros, selon le quotient familial, à destination des familles en difficulté.

La fracture numérique désigne les inégalités dans l’accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Ce qui peut avoir pour conséquence des difficultés d’accès à l’emploi, aux aides légales, un déclassement social, etc. Afin de lutter contre cette situation, le centre communal d’action sociale (CCAS) de Longjumeau participe au dispositif « Vente informatique pour tous », créé en 2010 par la Communauté Paris-Saclay.

Le principe ?

Une vente de matériel informatique d’occasion est organisée à destination du grand public, qu’il s’agisse de familles en difficulté ou de parents désireux d’équiper un collégien. Collecté grâce à des dons, le matériel est remis en état de fonctionnement par une entreprise d’insertion (Ecodair), puis reconditionné avant d’être mis en vente à prix modique. Une action solidaire mais aussi écologique puisque le matériel connaît ainsi une seconde vie. Exemples : entre 70 et 100 € pour un ordinateur fixe ; entre 150 et 200 € pour un ordinateur portable. À cette tarification accessible s’ajoute, pour les acheteurs, la possibilité de bénéficier de bons d’achat d’une valeur de 50 € par an et par famille, selon le quotient familial. Soit, à l’arrivée, un ordinateur pour quelques dizaines d’euros.

Le site de la ville fait peau neuve

Plus qu’un rafraîchissement, une refonte complète a été opérée sur le site internet de la Ville afin de mieux répondre aux besoins des internautes usagers. Petit tour des nouveautés.

Prêt pour la rentrée scolaire, le nouveau site internet de la ville a été mis en ligne fin août. Plus moderne, plus pratique, il offre également plus de contenus et de services.

Navigation

Dans le menu, le nombre d’entrées a été ramené à trois : « Votre ville », « Vivre à Longjumeau » et « Vos démarches ». En cliquant sur l’une de ces thématiques, une page-sommaire s’ouvre, faisant apparaître l’ensemble des sous-rubriques liées à ce sujet identifiables en un coup d’oeil.

Recherche

Pour trouver rapidement l’information que vous cherchez, vous pouvez aussi opter pour le nouveau moteur de recherche plus performant, présent en haut de la page d’accueil. Cette technologie de recherche intelligente affiche des résultats intuitifs, dès la première lettre saisie, en hiérarchisant automatiquement les résultats compris dans le champ de recherche.

Ergonomie

Avec ses couleurs chaleureuses déclinées à partir du logo de la ville, son design résolument contemporain conjugue harmonieusement modernité et convivialité. Ses personnages accompagnant chaque rubrique rappellent que l’usager est au coeur du projet, pour un site en phase avec la vie quotidienne des Longjumellois : démarches en ligne, informations pratiques, rappel des temps forts avec l’agenda, connexion avec les réseaux sociaux, etc.

Démarche en ligne

Tous les formulaires en ligne sont désormais regroupés sur le Portail citoyen, accessible dès la page d’accueil du site internet de la ville. Parmi les nouveautés, la possibilité de calculer son quotient familial, mais aussi les prestations du centre communal d’action sociale (CCAS). À découvrir et à utiliser sans modération !