Mercredi 26 Septembre 2018

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Vie de quartier > Sécurité et prévention > Médiation et Prévention > Contrat Local de Sécurité de la Ville > Le rôle du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

Vie de quartier

Le rôle du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

Le mardi 30 janvier 2018, les membres du CLSPD se sont réunis en séance plénière pour dresser un état des lieux en matière de sécurité et de tranquillité publique, et faire le bilan des actions de prévention menées en 2017.

Présidé par Sandrine Gelot, le CLSPD (Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance) rassemble tous les acteurs intervenants dans le champ de la prévention et de la sécurité : police nationale, police municipale, justice, éducation nationale, bailleurs sociaux, représentants d’établissements scolaires, de locataires, pompiers, hôpital, sociétés de transport en commun, associations d’insertion, Maison Départementale des Solidarités, Aide Sociale à l’Enfance...

L’objectif de cette instance partenaria le est de repérer et répertorier les actes de délinquance commis sur la commune et d’y trouver des solutions concrètes pour lutter efficacement contre ces incivilités et ces troubles liés à la tranquillité publique. Les acteurs du CLSPD mettent également en place des moyens pour prévenir la récidive.Le partage et l’échange d’informations sont les principaux facteurs de réussite de cette instance. C’est d’ailleurs ce qui fait la force du CLSPD de notre ville.

Un bilan 2017 très positif pour mettre en oeuvre les objectifs 2018

Cette dernière séance plénière a mis en évidence une baisse significative de 30 % de la délinquance en 2017, due en partie à la bonne coordination entre la Police Municipale et la Police Nationale. Les objectifs pour 2018 poursuivent et assurent une continuité avec ceux menés jusqu’à présent par la municipalité : améliorer la tranquillité publique et réduire le sentiment d’insécurité, prévenir et lutter contre les conduites addictives, prévenir la délinquance des jeunes, la récidive et la réitération, soutenir et prendre en charge les victimes de violence, prévenir et lutter contre l’insécurité routière et prévenir la radicalisation.

Ce bilan positif a pu être réalisé grâce aux actions concrètes impulsées par Madame le Maire en 2017 :

  • la création de la brigade de nuit,
  • le renforcement des effectifs et des moyens alloués à la police municipale,
  • la prévention routière dans les établissements scolaires,
  • la poursuite du dispositif de formation des médiateurs juniors,
  • la lutte anti-tags avec des fresques sur deux transformateurs électriques chaque année...

Pour 2018, un projet d’extension du dispositif de vidéo-protection sur notre commune est actuellement à l’étude.

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page