Dimanche 19 Novembre 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Vie de quartier > Redynamiser le commerce > Le FISAC entre en action

Vie de quartier

Le FISAC entre en action

Véritable moteur de la redynamisation du commerce à Longjumeau, le Fond d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce (FISAC) commence à être utilisé par les boutiques du centre-ville.

Le FISAC est un outil d’accompagnement des évolutions des commerces. Son but est de soutenir les actions et les travaux d’intérêt général engagés par la Ville en vue de relancer le centre-ville. Cet objectif est intégré à une démarche globale qui vise en priorité à préserver et développer le commerce de proximité. Un programme d’action est établi pour trois ans en trois tranches successives dont l’impact de chaque action est mesuré pour justifier du soutien de l’État.La Ville a déposé un dossier il y a quelques mois et a obtenu au printemps dernier des subventions à hauteur de 462 347 € pour la première tranche. Cette somme est complétée par les 1 611 664 € inscrits par la Ville au titre de la redynamisation du commerce et par l’effort financier des commerçants eux-même, acteurs engagés de cette démarche.Les premiers montants engagés l’ont été pour des études, préalable obligatoire à des réalisations à venir, comme sur le réaménagement de la rue du Pdt F. Mitterrand, ou la création d’une identité visuelle pour les commerces longjumellois.

Déjà des aides directes

En parallèle, des aides directes sont accordées aux commerçants qui souhaitent rénover leurs boutiques. En pratique, un commerçant peut obtenir 40 % du montant de ses travaux d’amélioration en aide du plan FISAC (20 % par la Ville et 20 % par le Fond), plafonné à 8 000 € HT (pour 20 000 € HT de travaux). Sont ainsi concernées les rénovations de vitrines, d’enseignes ou de l’intérieur des locaux, ainsi que des travaux de sécurisation et d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

Déjà quelques dossiers ont abouti. Les commerces intéressés par cette démarche peuvent entrer en contact avec Christelle Dupont-Maitre, manager du commerce (01 64 54 59 43), qui, en liaison avec le service Urbanisme, les aidera à monter leur dossier.

Mais aussi

Comment le FISAC change les vitrines de notre ville...

Premières actions visibles de la politique de relance du commerce, les aides de la Ville et du FISAC permettent aux commerçants de rénover leurs boutiques.

Une façade toute neuve grâce au FISAC

Audietis, spécialisé dans la correction auditive, est l'une des premières boutiques à avoir bénéficié des subventions FISAC.


Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page