Vendredi 19 Octobre 2018

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Vie de quartier > Redynamiser le commerce > Enseignes et publicité > Enquête publique portant sur la révision du règlement local de publicité

Vie de quartier

Enquête publique portant sur la révision du règlement local de publicité

L’enquête publique est terminée. Vous pourrez prochainement consulter le compte rendu du commissaire enquêteur.

Par arrêté municipal n°315/18 en date du 3 juillet 2018, Madame le Maire de Longjumeau a prescrit l’ouverture de l’enquête publique portant sur la révision du règlement local de publicité.

L’enquête publique portant sur la révision du règlement local de publicité s’est déroulée du lundi 10 septembre à 8h30 au jeudi 11 octobre 2018 à 18h

Le projet de règlement local de publicité prévoit d’instituer trois zones de publicité règlementée afin d’encadrer l’implantation des publicités, des pré-enseignes et des enseignes pour améliorer le cadre de vie de Longjumeau.

En ZP1 (centre-ville et PDA du Pont des Templiers), sont principalement admises la publicité non numérique sur mobilier urbain, dans la limite de 2m2 pour le mobilier d’information à caractère général ou local, ainsi que la publicité installée directement sur le sol (type chevalet) à raison d’un dispositif par établissement (surface unitaire maximale d’affichage 1m2 et hauteur maximale 1,30m).

En ZP2 (secteurs à vocation résidentielle), les principaux types de publicité admis sont la publicité, y compris numérique, sur mobilier urbain, dans la limite de 8m2 pour le mobilier d’information, ainsi que la publicité murale admise sur mur aveugle de bâtiment uniquement (un dispositif par unité foncière) de surface unitaire maximale d’affichage de 8m2 et 10,50m2 de surface avec encadrement.

En ZP3 (quais de la gare de Longjumeau et zones d’activités), la publicité est soumise à la règlementation nationale, complétée de deux restrictions locales (orientation des faces publicitaires vers la voie ferrée pour les dispositifs implantés sur les quais de la gare, et règle d’espacement d’au moins 15m entre deux dispositifs scellés au sol situés sur une même unité foncière).

Monsieur Fabien Ghez a été désigné par le Tribunal Administratif de Versailles en qualité de commissaire enquêteur. Il rendra prochainement son rapport et ces conclusions motivées.

Vous pouvez prendre connaissance des 3 participations reçues lors de l’enquête publique :

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page