Lundi 20 Novembre 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Sport > Piscine municipale > Une eau certifiée de qualité

Sport

Une eau certifiée de qualité

La qualité de l’eau de la piscine Chichignoud est controlée quotidiennement.

La plupart des Longjumellois ont appris à nager ici. Tout au long de l’année, le petit et le grand bassin ne désemplissent pas : jusqu’à 500 personnes par jour fréquentent la piscine Marcelle et Pierre Chichignoud de Longjumeau. Certes, les installations sont vieillissantes, mais grâce à un travail quotidien, l’eau y est toujours claire et propre.On entend parler de Chlore, de chloramine, de pH… mais en fait comment ça marche une piscine ?

Ça sent le chlore ?

Il est dans les croyances populaires de croire que plus une piscine sent le chlore, plus elle est propre. Faux ! C’est même, l’inverse !

Premièrement, le chlore en lui-même est inodore. Ajouté dans l’eau de la piscine, il se décompose en plusieurs dérivés chlorés, dont une forme active qui va détruire les bactéries, virus, algues… Mais en se combinant avec les matières organiques (sueur, salive, urine, cheveux, poils, peaux mortes…) il va former des chloramines (chlore combiné), eux très odorants.

Sophisme

Si la piscine sent le chlore, c’est que des chloramines ont été libérés. Si des chloramines sont libérés, c’est qu’il y a des cheveux, des poils, des peaux mortes, de la sueur… dans l’eau. Si ces matières organiques sont dans l’eau, c’est que les baigneurs, ne se sont pas (bien) douchés !

Une eau contrôlée

Afin de garantir de bonnes conditions sanitaires pour l’ensemble des baigneurs (scolaires, bébés nageurs, personnes âgées, sportifs…) la qualité de l’eau de la piscine est contrôlée au moins deux fois par jour. Les résultats des analyses sont affichés au bord des bassins et compilés dans un registre : le carnet sanitaire.Une fois par mois et inopinément, un technicien missionné par l’Agence Régionale de Santé (ARS) passe contrôler la conformité des analyses, ainsi que le carnet sanitaire. Il procède aux mêmes analyses, dont les résultats sont affichés dans le hall d’entrée de la piscine à la vue des usagers.

Comprendre les analyses

Les techniciens de la piscine Chichignoud testent la qualité de l’eau des deux bassins. Le protocole est toujours strictement le même. De l’eau est prélevée à l’aide d’un gobelet. L’eau est répartie dans trois fioles. La première est utilisée pour déterminer le pH. Les deux autres prélèvements servent à connaître les différentes formes de chlore résiduel présentes dans l’eau. Pour cela, on utilise des pastilles DPD (N-N diéthyl-p-phénylènediamine pour les intimes !) qui donnent par colorimétrie, le taux de chlore libre avec les pastilles DPD1, et le taux de chloramines (chlore combiné) avec les pastilles DPD3. Un tableau croisé permet de déterminer le taux de chlore actif grâce au pH et au taux de chlore libre trouvé précédemment.

Savoir lire le tableau journalier d’analyses visible au bord du petit bassin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pH : Le pH mesure l’acidité ou la basicité d’une solution. Egal à 7, il est dit neutre, inférieur à 7, il est acide et supérieur à 7 il est basique. Le pH de la piscine doit être compris entre 6,9 et 7,7, et idéalement entre 7,2 et 7,4.

Chlore Libre : C’est le chlore « disponible » pour la désinfection (oxydation des matières organiques). Il est en attente. Prêt au combat !

Chlore Actif : C’est la forme active du chlore, efficace contre les bactéries, virus et algues. Le taux de chlore libre doit se situer entre 0,4 et 1,4 milligrammes par litre. L’efficacité du chlore est maximale lorsque le pH se situe entre 7,2 et 7,4.

Chlore Total : C’est la quantité de chlore dans l’eau (avant transformation). C’est le potentiel de désinfection du chlore. Chlore Total = Chlore Libre + Chlore Combiné

Chloramines (Chlore combiné) : Les chloramines se forment quand le chlore se combine avec des composés d’azote et d’ammoniac présents dans la matière organique. Ils ne participent pas efficacement à la désinfection. Le taux doit être inférieur à 0,6 milligrammes par litre.

 

Un entretien quotidien

Tous les jours, dès 6h du matin, la piscine est nettoyée de fond en comble, afin d’accueillir les baigneurs dans des conditions d’hygiène optimales. Un aspirateur robot est mis à l’eau afin de nettoyer fonds et parois des deux bassins. Les plages sont passées à l’auto-laveuse et les goulottes brossées. Tous les filtres sont lavés deux fois par semaine et quotidiennement rincés. Le bâtiment est longuement aéré afin d’y renouveler l’air.

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page