Mercredi 26 Septembre 2018

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Solidarités > Santé > Hôpital de Longjumeau > Une retraite aux petits soins

Solidarités

Une retraite aux petits soins

Les Myosotis, Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes de l’hôpital de Longjumeau (EHPAD), est doté d'un espace thérapeutique de pointe.

Afin d’améliorer la qualité des soins, un nouveau pôle a ouvert ses portes en mai 2014 à la maison de retraite de l’Hôpital "les Myosotis" : le Pôle d’Activités et de Soins Adaptés (PASA). La création de ce lieu de vie particulier a nécessité quelques mois de travaux. Il est composé d’un espace détente, d’un espace multi-sensoriel, d’une cuisine thérapeutique et d’une salle d’activités et animations.

Le PASA accueille chaque semaine des résidents présentant des troubles particuliers pour leur offrir un accompagnement personnalisé associant relaxation et stimulation. Ce sont pour la plupart des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée ayant des troubles du comportement (apathie, troubles de l’appétit, indifférence, anxiété, irritabilité ou instabilité de l’humeur…).

Activités

Le nombre de résidents accueillis au sein du PASA est volontairement limité, pour permettre à chacun d’entre eux de recevoir une attention spécifique adaptée à son histoire et à sa personnalité. Ils peuvent être jusqu’à 14 par jour.

Cuisine, préparation de la table, jardinage, ateliers mémoire, chant, peinture, massage, explorations sensorielles… Les activités collectives et/ou individuelles s’intègrent dans l’accompagnement personnalisé du projet de vie et de soins du résident. L’objectif thérapeutique est de maintenir le lien social, mobiliser les fonctions sensorielles, retrouver les gestes de la vie quotidienne (toilette, habillage, cuisine, se servir à table,…), mais aussi de maintenir, stimuler ou réhabiliter les fonctions cognitives restantes et prévenir les troubles de la marche et de l’équilibre.

L’accompagnement est régulièrement évalué et adapté à l’évolution de l’état du résident. L’équipe détermine, en fonction des progrès du patient et de sa réceptivité, la fréquence des séances, la durée, la poursuite, la suspension ou l’arrêt des activités.

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page