Mardi 26 Septembre 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Solidarités > Santé > Hôpital de Longjumeau > Quand se rendre aux urgences ?

Solidarités

Quand se rendre aux urgences ?

Les urgences sont souvent saturées, ce qui nuit à la prise en charge des personnes. Voici quelques règles de bon usage des urgences.

Les urgences sont souvent saturées, ce qui nuit à la prise en charge des personnes. C’est pourquoi il est important d’avoir de bonnes raisons d’y aller, sans pour autant prendre des risques en négligeant de réels signes de danger.

Urgentistes et infirmiers témoignent d’une affluence en constante augmentation ces dernières années. Il n’est pas inutile de rappeler que le recours systématique au service des urgences, en lieu et place de la consultation au cabinet médical, est loin d’être toujours justifié. Il n’est bénéfique ni pour la collectivité dont il sature les structures d’accueil, ni pour le patient qui se prive ainsi de la compétence irremplaçable et de la proximité de son médecin de famille... et qui va devoir attendre longuement avant sa prise en charge si l’urgence n’est pas avérée.

SAMU et Maison médicale de garde

En cas de doute, consultez des professionnels. En semaine, si votre médecin traitant n’est pas joignable ou absent, composez le 15. Le Samu pourra déterminer la gravité du cas et éventuellement vous orienter vers les urgences. Le week-end, pensez à la maison médicale de garde. Elle assure des consultations urgentes en médecine générale pendant les horaires de fermeture des cabinets médicaux, le samedi de 16h à 20h et le dimanche de 8h à 20h. Les médecins de permanence sont des médecins généralistes, qui ont leur cabinet et qui assurent un tour de garde les week-ends. Il ne s’agit pas de consultation de consommation, mais bien de soins de médecine générale qui ne peuvent pas attendre. Avant de vous déplacer, composez le 01 64 46 91 91.

Je dois aller aux urgences

Voici une liste non exhaustive des situations qui justifient d’appeler les secours ou de se rendre aux urgences les plus proches :

  • douleurs persistantes au niveau de la poitrine ou du bras gauche, pouvant se diffuser jusqu’au poignet
  • hémorragie, saignement important ou une diarrhée sanglante
  • paralysie partielle et soudaine
  • brûlure importante (par le degré ou la superficie), électrocution
  • difficultés à respirer, absence de respiration constatée chez quelqu’un
  • accident de la route, même si l’on se sent bien
  • présence d’un corps étranger inséré et impossible à enlever dans une partie du corps
  • intoxication, empoisonnement, ingestion d’un produit dangereux
  • chute avec une suspicion de fracture
  • gonflement allergique soudain
  • toutes douleurs aigues, soudaines et localisées (tête, ventre…)
  • ...

Je ne dois pas aller aux urgences

Les situations qui ne justifient en rien de se rendre aux urgences sont toutes celles qui pourraient attendre le lendemain (ou le lundi) dans un cabinet médical. Par exemple (liste issue de l’expérience des personnels des urgences de l’hôpital de Longjumeau) :

  • besoin d’un certificat médical sportif
  • renouvellement d’une ordonnance
  • vaccination
  • prolongation d’un arrêt de travail
  • réalisation de clichés radiographiques sans prescriptions médicales
  • test de grossesse sans symptôme pathologique
  • douleur chronique qui traîne depuis des semaines
  • ...

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page