Mardi 16 Janvier 2018

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Solidarités > Action sociale > Le CCAS > Avis de grand froid : les conseils du CCAS

Solidarités

Avis de grand froid : les conseils du CCAS

L’hiver arrive à grands pas… et avec lui son lot de désagréments météorologiques. Le vent, le froid, le verglas, la neige peuvent parfois causer de graves problèmes de santé.

Le Centre Communal d’Action Sociale vous accompagne par tous les temps ! En hiver, et particulièrement lors des grands froids, il convient d’être vigilant, le CCAS vous livre quelques conseils pratiques.

Dans les périodes de froid, de novembre à mars, chacun doit adapter son comportement, ses habitudes vestimentaires, son mode de chauffage et être attentif aux autres : personnes fragiles, âgées ou isolées, enfants, sans-abris…

Le plan Grand froid est un dispositif interministériel activé par la préfecture en cas d’hiver rigoureux. Selon l’intensité du froid, des actions sont mises en oeuvre pour détecter, prévenir et limiter les effets sanitaires et sociaux liés aux températures hivernales. L’intensité du froid est alors évaluée à partir des températures transmises par Météo France.

Le grand froid peut être à l’origine de risques graves pour la santé : hypothermie, gelures, problèmes cardiovasculaires, chutes… Ces effets peuvent être insidieux et passer inaperçus. C’est pourquoi il convient d’adopter les bonsréflexes !Pour se protéger du froid extrême, le corps fait des efforts supplémentaires. Le coeur bat plus vite pour éviter que le corps se refroidisse et cela peut être dangereux. Il faut couvrir particulièrement les parties de votre corps qui perdent rapidement de la chaleur : tête, cou, mains et pieds.

Soyez vigilants et adoptez les bons réflexes !

Le CCAS vous donne quelques conseils pour bien vous protéger et vous donne les contacts et numéros utiles à joindre en cas d’urgence. Il met également à disposition des appareils téléphoniques sous conditions pour que les personnes sans-abri puissent contacter le 115, les maraudes, et l’accueil de jour. Le CCAS peut aussi prendre contact avec l’association Emmaüs en fonction des besoins et fournir la liste des hôtels au mois ou distribuer des couvertures de survie.

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page