Lundi 20 Novembre 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Mes outils > En images > Retour sur les vœux du maire 2015

Mes outils

Retour sur les vœux du maire 2015

Le 9 janvier, de nombreux Longjumellois s'étaient réunis dans la nouvelle Halle du parc Mandela pour la cérémonie des vœux à la population.

 

 

Discours de Sandrine Gelot-Rateau, maire de Longjumeau lors de la cérémonie des voeux

" Je suis heureuse de pouvoir vous accueillir ici dans ce nouveau lieu à l’occasion de la cérémonie des vœux.

Ce nouvel espace Municipal, que l’on nomme désormais « la Halle » sera dédié à recevoir des expositions, marché de noël et autres manifestations durant toute l’année. Ainsi attenant au parc Mandela ce bâtiment de caractère s’intègrera très rapidement dans le cœur de ville pour offrir à tous les Longjumellois un lieu de rendez-vous dans un environnement plein de charme, déjà adopté par la plupart d’entre vous.

Je vous remercie d’être si nombreux ce soir pour partager ensemble ce moment de rassemblement et d'union synonyme de convivialité.

Je dois avouer que j'avais prévu, comme souvent l’exercice des vœux l’y oblige, de vous parler de l’année 2015 à Longjumeau. Des projets comme la rénovation de la rue du Pdt F. Mitterrand dans le centre ville, qui va apporter une nouvelle jeunesse à ce centre ville. Le contrat de ville, cette magnifique opportunité de faire du quartier sud un quartier d’excellence, de la défense d’un urbanisme soucieux de son patrimoine, en particulier à Balizy. Bien-sûr j'aurais aussi pu vous parler de toutes les actions engagées par les élus et les services municipaux pour rendre notre ville toujours plus belle et meilleure, des difficultés et des incertitudes qui pèsent sur notre commune, notamment bien-sûr avec cette réforme territoriale en cours.

Mais je dois admettre que tous ces sujets me paraissent aujourd'hui bien futiles. Comme vous l’imaginez, je ne peux m’extraire de cet état de sidération dans lequel nous sommes plongés depuis le lâche et ignoble attentat perpétré au siège de Charlie Hebdo mercredi dernier. Je suis encore sous le choc des événements qui se déroulent actuellement et face auxquels nous sommes parfois désemparés.

L’attaque de mercredi contre un journal satirique est une attaque directe au cœur des fondements même de la démocratie, contre les valeurs de notre République. J’ai aussi une pensée particulière pour les forces de l’ordre qui paient ces jours-ci un lourd tribu et j'en profite pour les féliciter pour leur courage et les assauts menés il y a quelques heures.

La terreur qui se répand depuis mercredi, poursuit son travail sournois, instillant la peur dans nos esprits.

Il faut bien comprendre que c'est notre liberté que l’on tente d’assassiner. La liberté d'opinions, la liberté d’expression, la liberté de circulation aussi.

Chacun réagit à sa façon. Nous, nous avons choisi d’honorer la mémoire des victimes en refusant le renoncement, l’abandon. Nous avons choisi l’action. C'est pour cela que j'ai souhaité maintenir la cérémonie des vœux ce soir.

Parce que je crois profondément que, dans des moments comme ceux-ci, nous avons besoin de nous rassembler, de nous retrouver ensemble. Nous ne voulons pas céder à la peur, aux menaces, de ceux qui voudraient nous faire taire. C'est ainsi que nous sortirons de ce terrible épisode. Ensemble, nous devons montrer que la lumière sera toujours plus forte que l'obscurantisme dans lequel les fanatiques souhaitent nous confiner.

La lumière permet la vision, et sans lumière les individus ne se voient pas, ne se comprennent pas, il s’ensuit la haine. Je ne laisserai pas cette haine des uns et des autres s’installer.

La lumière doit nous éclairer pour éviter les amalgames hasardeux et nous guider sur le chemin de la tolérance.

La lumière peut nous aider à tirer les leçons du passé pour construire un meilleur avenir.

Cette lumière c’est la vie, c’est l’amour, c'est la sécurité, c’est la présence face à l’oubli, la lumière c’est l’espoir, c’est notre guide.

J'avais souhaité que Longjumeau s’inscrive dans l’année internationale de la Lumière. On avait prévu autour de cette cérémonie un certain nombre d’animations, et en particulier une démonstration de live painting avec Rénald Zapata. Il va réaliser pour nous tout a l'heure une fresque en hommage à Mandela qui nous a prouvé que, même dans les pires moments, il y a toujours une lumière, un espoir, une issue. C'est ce qui était prévu mais au vu des récents événements, je lui ai proposé de réaliser une seconde œuvre en hommage aux victimes de Charlie Hebdo. Je vous propose donc qu’il la réalise en direct devant vous dans le silence pour faire de ce moment un temps de recueillement partagé.

 

 

Bravo. Merci, cette œuvre sera vendue aux enchères ce soir, dans quelques minutes. Le produit de cette vente sera intégralement reversé à Charlie Hebdo.

A l’issu du discours, un papier sera installé pour vous laisser réaliser une fresque, ainsi, à travers vos dessins vous allez démontrer que les crayons restent les armes les plus fortes pour défendre la liberté.

Je tiens à remercier tous ceux qui contribuent ce soir à faire de cette rencontre un événement convivial et quasi unique pour des vœux grâce aux commerçants du marché bio et de la ville :

  • Philippe Lagarre : producteur d’huitres
  • Alain Navarre : vigneron avec son vin pouilly
  • Sareiva : producteur d’huile d’olive avec sa tapenade
  • La Draveilloise boulanger : pour son pain bio
  • René Vicogne l’apiculteur : pour son pain d’épice et le miel de Longjumeau
  • Passion macarons : producteur de macaron
  • L’association Zinadoo pour son vin chaud

Je remercie également :

  • La ferme la doudou de produits et terroir de l’Essonne : pour son fromage de chèvre et de vache
  • Jean-Faton et son équipe de l’association du Musée du bois blanc : pour son animation jus de pommes faite avec les pommes du verger de Villesauvage d’Etampes
  • Le traiteur Robin des Bois pour son stand méchoui
  • La ferme du p’tit brin de paille de Longjumeau pour sa mini-ferme

J’en profite aussi pour adresser mes remerciements à :

  • Rénald Zapata pour son œuvre en live-painting
  • La société Photoscity pour son animation light-painting
  • Et particulièrement la société Sound light pour son éclairage

Tous mes remerciements vont au personnel communal qui s’est impliqué à tous les niveaux dans l'organisation de cette soirée et plus largement qui œuvre chaque jour pour un service aux administrés de qualité.

Merci à mes collègues du Conseil Municipal qui donnent sans compter pour le bien de notre ville et de ses habitants

Merci à tous nos correspondants institutionnels avec lesquels nous entretenons des relations qui facilitent la coordination avec les services municipaux. Correspondants locaux tels que les pompiers, la police nationale, l’hôpital, la clinique, mais aussi la Préfecture, le conseil général…

Merci à mes collègues Maires, notamment ceux d’Europ’essonne avec qui nous engageons des dialogues constructifs tout au long de l’année.

Un chaleureux merci à tous nos bénévoles qui donnent de leur temps pour offrir des activités aux Longjumellois, tant dans le domaine sportif que culturel et là-dessus nous sommes très gâtés à Longjumeau. Cette palette impressionnante d’associations dans lesquelles chacun peut s’épanouir, c’est exceptionnel.

Je veux vous adresser mes vœux les plus chaleureux.

Je souhaite que 2015 apporte aussi plus de justice, un vent de liberté et de solidarité.

J’aimerai vous inciter à renforcer cette solidarité, indissociable d’un bien vivre ensemble.

Bien vivre dans sa ville, c'est aussi lui apporter quelque chose en retour. Offrez de votre temps, si vous le pouvez, vous en tirerez mille satisfactions !

A nous tous ensemble de prendre une part active dans la mise en œuvre de cette solidarité !

Pour ma part je serai toujours à vos côtés et à votre écoute pour vous offrir le meilleur de ce que l’on peut espérer à Longjumeau

Enfin je souhaiterai formuler des vœux d’espoir, des vœux d’avenir. Pour cela j’emprunte les mots d’un poème d’un jeune longjumellois Oussmane Bathily récemment lauréat d’un concours d’écriture dans le cadre d’un programme de réussite éducative. Il a écrit : « Je verrai des pays en paix et des adultes sans leurs problèmes, la statue de la liberté en train de sourire ».

Ces mots sont de circonstance, ils émanent d’un jeune homme de 11 ans. C’est toute la force d’une jeunesse porteuse d’encouragement et de réussite qui jaillit, que cela vous donne du baume au cœur pour demain.

Je vous souhaite une très bonne année 2015

Intervention de Renald Zapata en hommage à Nelson Mandela

 

 

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page