Jeudi 24 Août 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Mes outils > Agenda > Développement durable (Archives) > Portes ouvertes découvertes du verger pédagogique

Portes ouvertes découvertes du verger pédagogique

Le Samedi 23 Juin
Horaires : de 15h à 17h
Lieu : Avenue Victor Bash

Le verger pédagogique a été installé par la Ville sur l'avenue Victor Bash en 2009. Il rassemble près de 80 arbres et arbustes de variétés anciennes. Pommiers, poiriers, abricotiers, pêchers, vignes, framboisiers, groseilliers... Depuis leur plantation, les arbres se sont développés, grâce aussi aux bons soins des agents municipaux. A l'occasion d'une porte ouverte, ils vous invitent à découvrir cet espace et sont prêts à répondre à toutes vos questions.

Un verger entretenu

Cet hiver, les arbres du verger pédagogique ont bénéficié d’une coupe et d’une taille du bois mort, des branches abîmées et des rejets. Un traitement à base d’huile végétale a été appliqué pendant le mois de mars, ce produit est un fongicide et un insecticide végétal qui en plus vitalise la plante. Le pied des arbres a été désherbé manuellement.

Avec l’élévation des températures, une tonte façon mulching a été pratiquée pour le reste des espaces en herbe. Le principe est que le gazon est coupé en tout petit morceau et épandu sur place ce qui permet une fertilisation naturelle de la pelouse et maintient plus d'humidité dans le sol.

Un gazon fleuri a été semé et est en train de germer, il est composé de différentes espèces mellifères : anthémis, cosmos, aneth, viscaria, souci, millet, salvia, camomille, poids de senteur…

Un abricotier et un pêcher sont en mauvais état de santé et devront certainement être remplacés. Les arbustes fruitiers comme les framboisiers ont été réduits en hauteur d’un tiers ce qui facilitera leur pousse mais certains ont été malheureusement vandalisés.

Les 10 ruches, installées depuis l'inauguration du verger, ont enregistré de lourdes pertes à cause du froid. Les périodes de gel prolongé en février ont entraîné une forte mortalité des abeilles de la région. Les essaims ont été d’ores et déjà remplacés pour assurer une belle récolte cette année encore.

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page