Mardi 12 Décembre 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Mes outils > Agenda > Archives > Développement durable (Archives) > Formation compostage

Formation compostage

Le Samedi 22 Septembre
Horaires : 10h30
Lieu : Salle Bretten, rue des écoles

Adoptez un composteur

Vous avez un jardin ? Pourquoi ne pas composter vos déchets de cuisine et de jardinage ? Le SIOM* offre des composteurs et propose une formation à leur utilisation.

Il existe 3 façons de réduire l’impact de ses déchets sur l’environnement. 1, modifier notre manière d’acheter en sélectionnant des produits avec moins d’emballages. 2, trier verre, papier, carton, plastique, textile, métal… pour qu’ils soient recyclés. 3, composter ses déchets organiques.

Qu’est-ce que le compost ?

Composter ses détritus allège la poubelle. Le compostage est un processus naturel par lequel des matériaux biodégradables sont convertis en humus grâce au travail de micro-organismes biologiques vivants. L’enjeu d’un compostage réussi est de contrôler ce processus naturel. Pour produire un bon compost, il est nécessaire de respecter trois règles simples : mélanger les différentes catégories de déchets, aérer les matières, surveiller l’humidité.

Que peut-on composter ?

Les déchets de jardin : feuilles, tontes de gazon, tailles de haies, fleurs fanées, branchages, paille, sciure de bois...

Les déchets de cuisine : épluchures de fruits et légumes, restes de repas, coquilles d’œufs broyées, thé, marc de café, pain…

Les déchets de maison : mouchoirs en papier et essuie-tout, cendres de bois, sciures et copeaux, papier journal, cartons, plantes d’intérieur…

Ne pas composter les produits chimiques mais aussi les coupes de thuyas et de résineux, les os, les restes de viande ou de poisson, les agrumes, les graisses, les déchets d’animaux, les poussières…

4 règles pour bien réussir son compost

  • Mélanger à parts égales les matières brunes (bois de taille, paille, feuilles, marc de café, essuie-tout) et les matières vertes (gazon, herbes, épluchures…) ;
  • Couper et déchiqueter les différents déchets : cela augmente les surfaces d’attaque par les micro-organismes ;
  • Aérer le contenu du composteur soit par un retournement complet du compost, soit par l’utilisation de tisonnier, de tiges crochetées permettant de brasser le compost à l’intérieur du composteur, soit par l’introduction de branches ou rameaux déchiquetés ;
  • Maintenir l’humidité en couvrant le compost, arroser si nécessaire.

Je veux composter

Samedi 22 septembre à 10h30, salle Bretten (3 bis rue des Ecoles), des agents du SIOM* vous attendent pour vous fournir un composteur et vous apprendre ce que l’on peut ou non composter, et comment l’utiliser. Attention, ils sont en nombres limités, alors réservez vite au 01 64 53 30 00.

La séance est également ouverte aux personnes possédant déjà un composteur.

* SIOM : Syndicat des ordures ménagères de la vallée de Chevreuse en charge de la collecte des déchets.

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page