Samedi 21 Octobre 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Famille > Jeunesse > Le Point Information Jeunesse > BAFA > Le PIJ relance le dispositif BAFA

Famille

Le PIJ relance le dispositif BAFA

La ville vous aide à financer votre BAFA. Retrouvez toutes les informations à connaître avant de s'inscrire !

Depuis plusieurs années, la Ville propose un dispositif d’aide au financement de la formation générale pour les Longjumellois de 17 à 25 ans, première étape pour l’obtention de leur BAFA.

Le Brevet d’Aptitude à la Fonction d’Animateur (BAFA) permet d’ouvrir aux métiers de l’animation pour un premier emploi saisonnier et pouvant déboucher pour certains sur une carrière professionnelle. Le BAFA est la première formation qualifiante pour encadrer des enfants, et c'est aussi la première formation incontournable pour travailler dans l’animation.

Comment on obtient le BAFA ?

Pour obtenir le BAFA, il faut suivre deux sessions de formation théorique et un stage pratique qui se déroulent obligatoirement dans l’ordre suivant :

  • une session de formation générale, qui vous permet d’acquérir les notions de bases pour assurer les fonctions d’animation (de 8 jours minimum)
  • un stage pratique, qui vous permet la mise en œuvre des acquis et l’expérimentation (14 jours effectifs minimum)
  • une session d’approfondissement (de 6 jours mini­mum) ou de qualification (de 8 jours minimum) qui vous permet d’approfondir, de compléter, d’analyser vos acquis et besoins de formation.

Comment faire ?

4 étapes sont obligatoires pour rejoindre le dispositif :

 

Qu'est-ce que le BAFA ?

Le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA) permet d’encadrer à titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en accueils collectifs de mineurs (plus généralement appelés colonies ou centres de vacances et centres de loisirs). Ces accueils ont vocation à offrir aux enfants et aux jeunes des activités éducatives adaptées à leurs besoins, durant les temps de loisirs et de vacances. Les organisateurs de ces accueils sont en majorité des associations, des mairies ou des comités d’entreprise. Ils peuvent être également des sociétés commerciales ou des particuliers. La formation préparant à l’obtention de ce brevet a pour objectif de vous préparer à exercer les fonctions suivantes :

  • assurer la sécurité physique et morale des mineurs
  • participer au sein d’une équipe à la mise en œuvre d’un projet pédagogique en cohérence avec le projet éducatif dans le respect du cadre réglementaire des accueils collectifs de mineurs
  • construire une relation de qualité avec les mineurs qu’elle soit individuelle ou collective
  • participer à l’accueil, à la communication et au développement des relations entre les différents acteurs
  • encadrer et animer la vie quotidienne et les activités
  • accompagner les mineurs dans la réalisation de leurs projets

Voir la liste des organismes habilités.

Conditions d'inscriptions

Vous devez impérativement avoir 17 ans révolus au premier jour de la première session de formation (formation générale), mais l’inscription administrative sur le site internet du BAFA/BAFD est autorisée 3 mois avant cette date.

L'aide financière proposée par la ville de Longjumeau

La ville de Longjumeau s'engage a aider financièrement 15 jeunes longjumellois âgés de 17 à 25 ans pour financer leur stage théorique du BAFA. Toutes les informations auprès de l'équipe du Point Information Jeunesse.

Quel sera votre parcours de formation ?

Pour obtenir le BAFA, vous devez suivre deux sessions de formation théorique et un stage pratique qui se déroulent obligatoirement dans l’ordre suivant :

  • une session de formation générale, qui vous permet d’acquérir les notions de bases pour assurer les fonctions d’animation (de 8 jours minimum)
  • un stage pratique, qui vous permet la mise en œuvre des acquis et l’expérimentation (14 jours effectifs minimum)
  • une session d’approfondissement (de 6 jours mini­mum) ou de qualification (de 8 jours minimum) qui vous permet d’approfondir, de compléter, d’analyser vos acquis et besoins de formation.

La durée totale de la formation ne peut excéder 30 mois sous peine de perdre le bénéfice des éléments déjà acquis. Le directeur départemental (DDCS/DDCSPP) de votre lieu de résidence peut toutefois vous accorder une prorogation de 12 mois maximum sur demande motivée de votre part effectuée dans votre espace personnel internet. La formation générale et le stage pratique doivent se dérouler en France.

1. La session de formation générale ou le stage théorique

Votre inscription à cette première session se fait directement auprès de l’organisme de formation habilité de votre choix. La liste des organismes habilités par le ministère chargé de la jeunesse est disponible auprès de votre direction départementale ou sur le site internet du BAFA/BAFD.

D’une durée d’au moins 8 jours, cette session se déroule en continue ou en discontinue en 4 parties au plus sur une période n’excédant pas 3 mois. Préalablement à votre inscription l’organisme de formation doit vous informer sur son projet éducatif, sur la mission éducative des accueils collectifs de mineurs et sur le cursus de formation préparant au BAFA.

La validation de cette première session vous permettra d’obtenir la qualité d’animateur stagiaire. Il ne peut s’écouler plus de 18 mois entre la fin de votre session de formation générale et le premier jour de votre stage pratique, sauf dérogation accordée, sur demande motivée effectuée dans votre espace personnel internet.

2. Le stage pratique

D’une durée d’au moins 14 jours effectifs, il se déroule obligatoirement en séjour de vacances, en accueil de loisirs, en accueil de jeunes ou en accueil de scoutisme régulièrement déclaré.

En séjour de vacances, la durée du stage ne peut être fractionnée sur plus de deux séjours. Vous ne pouvez pas effectuer votre stage pratique, si vous êtes sous le coup d’une :

  • incapacité pénale d’exercer auprès de mineurs listée par l’article L. 133-6 du code de l’action sociale et des familles
  • mesure administrative d’interdiction ou de suspension d’exercer auprès des mineurs prononcée par le préfet.

3. La session d’approfondissement ou de qualification

Vous choisissez l’organisme auprès duquel vous vous inscrivez directement. Vous avez le choix entre deux types de sessions :

  • une session d’approfondissement, d’une durée d’au moins 6 jours, qui vous permet d’approfondir vos aptitudes à exercer les fonctions d’animateur et qui se déroule en continue ou en discontinue en deux parties au plus sur une période n’excédant pas deux mois
  • une session de qualification, d’une durée d’au moins 8 jours, qui vous permet d’acquérir des compétences dans un domaine spécialisé : voile, canoë-kayak, activités de loisirs motocycliste, surveillance de baignade. Avec cette qualification l’animateur dispose de prérogatives spécifiques pour encadrer l’activité dans un accueil collectif de mineurs. Dans l’hypothèse d’une non validation de la session de qualification, au vu de l’avis motivé du directeur de la session, le directeur départemental du lieu de déroulement de la session peut vous accorder la validation de celle-ci en tant que session d’approfondissement. Vous n’aurez alors aucune prérogative d’encadrement de l’activité.

L'évaluation : un aspect incontournable dans le parcours de formation

Dans une démarche d’auto-évaluation, vous devez établir un bilan à l’issue de chaque étape, pour préparer efficacement la suivante. De même, à l’issue de chaque étape une appréciation sur votre aptitude à encadrer des mineurs est portée par le formateur (session) ou le directeur de l’accueil (stage). Pour accéder à l’étape suivante, votre session de formation ou votre stage pratique doit avoir été validé favorablement (obligatoire pour la session de formation générale) ou visé par le directeur départemental de la DDCS ou DDCSPP ou par l’inspecteur de la jeunesse et des sports ou le jury BAFA compétent.

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page