Lundi 16 Juillet 2018

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Développement durable > Une Ville durable > Verger pédagogique > Une prairie pédagogique

Développement durable

Une prairie pédagogique

Au verger, sous les arbres fruitiers, 17 carrés fleuris ont été plantés pour faire découvrir des plantes aux vertus merveilleuses.

Les mélanges de fleurs sauvages associés aux graminées mêlent attraits esthétique et écologie. Les promeneurs découvrent, observent, sentent, font le plein de couleurs et de parfums enchanteurs. Chaque parcelle est équipée d’un panneau expliquant la composition florale et son utilité. Les 17 carrés de présentation participent à la création d’un biotope complet sur la parcelle.

Par exemple, le carré oiseaux est un mélange de fleurs dont la production de graines en période de défloraison est importante. Il fournira de la fin juillet à décembre une ressource d’alimentation pour les volatiles. La zone papillons contient des plantes comme l’aneth et l’anthriscus qui sont des supports de prédilection pour la chenille du Machaon, plus communément appelée papillon Grand Porte-Queue. La parcelle PBI (Protection Biologique Intégrée) s’intègre dans une logique de lutte biologique contre les nuisibles. Certaines variétés attirant les pucerons sont plantées parmi d’autres, privilégiées par les auxiliaires de culture, fameux prédateurs d’insectes ravageurs. Cela fixe les nuisibles à l’écart des cultures et les piègent au cœur du territoire de chasse de leurs prédateurs. Les espaces salsa et fiesta offrent une explosion de couleurs estivales par leurs teintes vives et lumineuses tandis que le massif Lancelot donne de la place aux fleurs champêtres et anciennes.

Cette prairie pédagogique toute entière procure en outre une ressource de très bonne qualité pour l’ensemble des pollinisateurs.

Des aromates très utiles

Chaque arbre fruitier du Verger partage son terreau avec quatre pieds d’une plante aromatique pour bénéficier des vertus de cette dernière.

Les plantes aromatiques sont connues pour leurs propriétés condimentaires (fenouil, ciboulette, persil…) et officinales (sauge, verveine…). Elles jouent également un rôle important de rempart contre les nuisibles. Par exemple, la ciboulette protège contre la gale, la verveine, la citronnelle et la coriandre repoussent les pucerons et la lavande éloigne les rongeurs… Mais leur présence au verger pédagogique devrait permettre aux Longjumellois de découvrir des plantes aux odeurs particulières. Au rayon des curiosités, une incroyable variété de menthes (menthe bergamote, menthe orange, menthe pomme…) dont l’appellation correspond vraiment au parfum qu’elles dégagent !

Les plantes officinales et mellifères, comme le romarin, la sauge ou l’hysope sont impliquées dans la bonne santé des ruches. Pour les abeilles comme pour l’homme, leurs qualités médicinales renforcent et protègent l’organisme.

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page