Samedi 23 Septembre 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Développement durable > Une Ville durable > Verger pédagogique > Une prairie pédagogique

Développement durable

Une prairie pédagogique

Au verger, sous les arbres fruitiers, 17 carrés fleuris ont été plantés pour faire découvrir des plantes aux vertus merveilleuses.

Les mélanges de fleurs sauvages associés aux graminées mêlent attraits esthétique et écologie. Les promeneurs découvrent, observent, sentent, font le plein de couleurs et de parfums enchanteurs. Chaque parcelle est équipée d’un panneau expliquant la composition florale et son utilité. Les 17 carrés de présentation participent à la création d’un biotope complet sur la parcelle.

Par exemple, le carré oiseaux est un mélange de fleurs dont la production de graines en période de défloraison est importante. Il fournira de la fin juillet à décembre une ressource d’alimentation pour les volatiles.

La zone papillons contient des plantes comme l’aneth et l’anthriscus qui sont des supports de prédilection pour la chenille du Machaon, plus communément appelée papillon Grand Porte-Queue.

La parcelle PBI (Protection Biologique Intégrée) s’intègre dans une logique de lutte biologique contre les nuisibles. Certaines variétés attirant les pucerons sont plantées parmi d’autres, privilégiées par les auxiliaires de culture, fameux prédateurs d’insectes ravageurs. Cela fixe les nuisibles à l’écart des cultures et les piègent au cœur du territoire de chasse de leurs prédateurs.

Les espaces salsa et fiesta offrent une explosion de couleurs estivales par leurs teintes vives et lumineuses tandis que le massif Lancelot donne de la place aux fleurs champêtres et anciennes.

Cette prairie pédagogique toute entière procure en outre une ressource de très bonne qualité pour l’ensemble des pollinisateurs.

Plusieurs rendez-vous permettront aux Longjumellois de découvrir le lieu. Déjà, quelques écoles ont prévu une visite guidée par le service Parc et jardins au mois de juin, quand les premières fleurs écloront. Tout l’été, les accueils de loisirs se succéderont avec les jeunes vacanciers avides de connaissance. A la mi-juillet, la première récolte du Miel de Longjumeau (cuvée 2010) offrira un délicieux prétexte pour ouvrir aux curieux un verger qui préserve les merveilles de la nature.

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page