Dimanche 19 Novembre 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Développement durable > Une Ville durable > Biodiversité > En pleine ville, la nature reprend ses droits

Développement durable

En pleine ville, la nature reprend ses droits

Le service Parcs et jardins laisse une cinquantaine d’espaces verts vivre librement, sans tonte, ni arrosage, ni utilisation de produits phytosanitaires.

La gestion différenciée des plantations permet à la flore de s’épanouir.

La floraison attire les abeilles et autres insectes pollinisateurs.

La hauteur des plantes vivaces et des herbes sauvages permet aux insectes auxiliaires de culture de trouver un refuge pour se nourrir et se reproduire. Ils étendent alors leur action bénéfique sur les massifs voisins les protégeant d’invasions de nuisibles, permettant ainsi d’éviter l’utilisation d’engrais chimiques.

Arrivées à germination (graine), les plantes intéressent les oiseaux et les papillons et assurent leur reproduction.

Pour préserver cette faune, ces zones ne sont pas tondues. Elles sont seulement fauchées en fin de saison.

Sur certains sites, comme à l’arboretum ou au moulin de Gravigny, les déchets végétaux seront laissés sur place pour faciliter la prise des graines. Ailleurs en ville, ils seront ramassés et utilisés en compost.

L’eau de pluie suffit à l’arrosage des plantes, sans utilisation d’eau superflue.

Au final, en ville, des poches de nature installent leurs tapis de fleurs des champs dont les formes et les couleurs n’ont rien à envier aux plantes de culture !

 

Les espaces en gestion différenciée sont indiqués par de petits panneaux :

 

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page