Lundi 20 Novembre 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Développement durable > Miel > Les récoltes de miel > Souvenir : la première récolte

Développement durable

Souvenir : la première récolte

A l'été 2009, plus de 25 kg de miel avait été collectés dans deux des 20 ruches installées en ville et au Verger.

Le dimanche 12 juillet 2009, les Longjumellois étaient invités à un spectacle insolite. René Vicogne, moniteur au Syndicat d’Apiculture de Paris (SAP), dirigeait la première récolte du miel du Verger pédagogique !

Habillé de sa tenue de protection, l’apiculteur ouvrait les ruches pour en extraire les cadres mobiles qui recueillent le fruit du travail des butineuses. Ces cadres furent placés dans un bac à désoperculer pour gratter la cire qui obstrue les alvéoles. Ils ont ensuite été disposés dans un extracteur : une centrifugeuse qui permet d’éjecter le miel.

Après filtrage, le miel devait normalement décanter dans un maturateur avant la mise en pot afin de laisser remonter à la surface les bulles d’air emprisonnées. Un écumage régulier a permis de retirer les remontées de petits morceaux de cire.

 

Les goûts et les couleurs

En fonction des périodes de floraison des végétaux butinés, on peut déterminer le type de miel. Étant donné la période de butinage non sélective de cette première récolte, le miel de Longjumeau sera toutes fleurs. Mais monsieur Vicogne pronostiquait tout de même une dominante du tilleul, un goût légèrement mentholé et la couleur d’un or foncé. Notre spécialiste ne s'était pas trompé dans sa prédiction : la première cuvée du miel Longjumellois était à note dominante de tilleul argenté.

 

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page