Mardi 24 Octobre 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Développement durable > Espaces verts > Les parcs et jardins > L’arboretum a fêté ses 20 ans

Développement durable

L’arboretum a fêté ses 20 ans

Le 15 novembre, à 11h, les élus du Conseil Municipal des Enfants ont planté un arbre aux mouchoirs pour le vingtième anniversaire de l’arboretum.

En décembre 1994, les enfants des écoles élémentaires de la ville plantaient une soixantaine d’arbres et arbustes d’espèces différentes sur un espace vert de 11 000 m2 entre le gymnase Joseph Courtand, le centre de loisirs de Balizy et la rivière le Rouillon. Ensuite, un étiquetage signalant notamment le genre de l’arbre, l’espèce, la taille et le diamètre était installé.

20 ans plus tard, un nouvel arbre vient d'être planté sur notre arboretum : un Davidia involucrata ou arbre aux mouchoirs.

L'arbre aux mouchoirs :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’origine de l’arboretum

Longjumeau a signé une charte d’écologie urbaine et de qualité de la vie avec le ministère de l’environnement en février 1993. L’un des domaines mentionnés dans cette charte fait directement référence aux milieux forestiers. Ainsi la Ville a décidé de créer l’arboretum. L’objectif d’un tel parc arboré est de permettre de mieux comprendre le cycle de l’arbre et d’informer la population sur la croissance, la maturité, le dépérissement et l’abattage d’un arbre.

 

La vie de l’arboretum

Ces dernières années, la ville redynamise la vie de l’arboretum. L’inventaire phytosanitaire réalisé en 2011 par un expert en arboriculture ornementale, a permis de constater de sa bonne santé et de peaufiner sa gestion.

A chaque belle saison, le service Parcs et jardins entretient sur ce bel espace un labyrinthe pédagogique, association de fleurs sauvages et de graminées mêlant les attraits esthétique et écologique : couleurs vives et variées, fleurs à papillons, fleurs à oiseaux, plantes attirant les insectes auxiliaires de culture…

 

Qu’est-ce qu’un arboretum ?

Un arboretum est un jardin botanique paysager composé d’essences d’arbres originaires du monde entier. Il permet d’étudier et d’identifier de nombreux feuillus et conifères tant sur leur développement, leur utilisation mais aussi sur leur rôle écologique.

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page