Jeudi 24 Août 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Développement durable > En pratique > Les gestes utiles > Consommez local !

Développement durable

Consommez local !

Acheter des fruits et légumes de saison en respectant une filière très courte, à Longjumeau, c’est possible !

Jean-Louis David est maraîcher à Longjumeau, comme son père avant lui, et comme le père de son père, encore avant ! Le cœur de l’exploitation familiale est situé à Longjumeau, rue des Poulettes, mais l’agriculteur possède en tout 4,8 hectares de terrains répartis sur deux communes. « Je cultive sur Longjumeau et travaille également des champs à Saulx les Chartreux. Mes serres sont installées là-bas. »

Ses fruits et légumes font le bonheur des chalands des marchés de Fontenay-aux-Roses et de Bagneux, mais surtout du marché bio et paysan de Balizy-Gravigny. Il fait en effet parti des fidèles du premier dimanche du mois, présents depuis le début de l’aventure. « Je tiens mon stand de 8 m linéaire depuis 2009. Evidemment, on y trouve que des fruits et légumes de saison. Il y a une bonne ambiance sur ce marché et la clientèle s’est fidélisée. »

Vente directe

Il est aussi possible de venir directement chez le maraîcher, rue des Poulettes, les vendredi soir (de 17h à 19h) pour profiter d’une vente directe dans la grange en hiver, ou en extérieur quand il fait beau. « Des clients du dimanche matin trouvaient qu’un rendez-vous par mois, c’était trop peu. J’ai répondu à leur demande en ouvrant mes portes les vendredis soir, au début pour voir… cela fait maintenant 4 ans ! » C’est une belle initiative, bien récompensée : dès l’ouverture, les clients défilent.

 

L’agriculture raisonnée

Jean-Louis David pratique l’agriculture raisonnée. « C’est avant tout du bon sens », explique-t-il. L’agriculteur prend en compte les spécificités naturelles locales (terre, climat) pour raisonner les rotations des cultures, le choix des variétés, la fertilisation et la protection des cultures. Les objectifs sont de produire des fruits et légumes de qualité en respectant le milieu et les ressources naturelles, tout en assurant la rentabilité de l’exploitation. « Par exemple, après avoir récolté des pommes de terre sur un champ, j’y planterai des épinards ou des haricots, qui ne sollicitent pas le sol de la même manière. Les petits-pois sont très gourmands en nutriments, il ne faut pas en planter plus de trois années au même endroit, au risque de totalement appauvrir le sol. » L’agriculture raisonnée n’interdit pas les engrais, mais en rationalise l’utilisation. Il s’agit d’utiliser des produits à la bonne dose et au bon moment. « J’utilise des engrais organiques déshydratés. J’enfouie également de la paille dans le sol pour l’enrichir. Elle m’est fournie par un collègue céréalier qui ne traite pas ses champs. »

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page