Mercredi 21 Février 2018

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Démocratie locale > Conseil des Aînés > 2008-2010 > Compte-rendu du vendredi 5 février 2010

Démocratie locale

Compte-rendu du vendredi 5 février 2010

Excusés : Jacques Bremond, Janine Colin, Maryse Gelot, Christiane Gerbaut, Jean-Yves Lainé, Michèle Le Pimpec, Pierre Pietu, René Porta

Élue présente : Sandrine Gelot-Rateau, Adjointe au Maire chargée du Développement Durable, de la Voirie et des Travaux

Début de la séance : 16h

-Ouverture de la séance, Marie-Andrée Le Saoût, Présidente du Conseil des aînés

-Information diverses: Le Lion’s Club se propose de fournir un défibrillateur à la ville (prix : environ 1 500€), son emplacement reste encore à définir.

1. Tour de France, Arnaud Perrin Directeur de la Communication

Longjumeau, le 25 juillet, sera la dernière ville-départ du Tour de France. Cette dernière étape débutera par un départ fictif. Le tracé définitif du tour dans la ville sera connu au début du mois de mars. La ville veut que le Tour de France passe par un maximum de quartiers, mais cela n’est pas possible techniquement. Les cyclistes ne doivent pas se croiser. De ce fait le Tour ne passera pas par Balizy-Gravigny, car seul l'axe de la route de Corbeil est disponible et il ne permet pas d'éviter le croisement des cyclistes. Le départ réel commencera une fois que les cyclistes seront arrivés à la sortie de la ville où le chronomètre démarrera pour le départ réel.

Au-delà du départ, l'objectif est d'avoir un maximum d'animations autour de ce fil jaune. Par exemple, cette année les vœux à la population et le Salon des indépendants avaient pour thème le Tour de France et de nombreuses associations l’ont aussi choisi pour thématique (le Carnaval, la fête de l’école de Balizy). Le Tour de France est et reste avant tout une grande fête populaire.

Agenda prévisionnel des animations Tour de France :

Bourse au vélo : 3 avril, s’intègre dans la semaine du développement durable du 1er au 7 avril

Cette bourse au vélo permettra la réparation, le diagnostic mais aussi l’échange et le don à travers une zone de troc. Une piste est aussi prévue pour essayer les vélos.

Une convergence cycliste au départ du marché Bio et Paysan : chaque 1er dimanche du mois : 4 avril, 2 mai, 6 juin et le 4 juillet (dernière convergence avec des vélos décorés)

L’année dernière suite à la convergence cycliste du 7 juin, la ville de Longjumeau a gagné le 1er prix et elle a été élue « ville la plus cyclotouriste ». Le projet de la création d'une piste cyclable est en cours. Les transports étant une compétence transférée, la communauté d’agglomération travaille sur ce dossier. Cette année la convergence cycliste aura lieu le 6 juin, date à laquelle Longjumeau participera de manière symbolique.

Remarque: une dizaine de Conseillers aînés se disent être intéressés par la convergence cycliste.

J-30 : samedi 26 juin

Cette journée festive est encore à l’état de projet. L’idée initiale est que tous les Longjumellois s’approprient le Tour, en participant à des animations, par exemple des relais de vélos amusants. L’objectif étant qu’un maximum de personnes participe au Tour de France. Cela serait aussi l’occasion de matérialiser le parcours des cyclistes dans la ville et les points d’animations du jour J. Le rond-point entre le boulevard du Docteur Cathelin et la rue du Pdt F. Mitterrand est un lieu intéressant, on peut imaginer une animation à cet endroit, ce qui permettrait d’éviter la concentration sur le lieu du départ (à réfléchir)

Rencontres inter-quartiers lors de la journée citoyenne du 14 juillet

Les cinq quartiers de la ville sont invités à se rencontrer dans des épreuves physiques et intellectuelles. Un groupe par quartier, constitué par exemple de trois adultes et deux enfants, portera les couleurs de son quartier qu’il devra mobiliser.

Le Conseil des aînés est naturellement associé à ce projet.

Les débats se sont orientés sur le coût occasionné par le Tour de France :

Longjumeau est une ville-départ donc la ville n’est pas obligée de refaire ses voiries afin d’avoir un tapis parfait pour les cyclistes. Le Tour de France ne va pas occasionner de travaux supplémentaires, à l'inverse d'une ville-arrivée où la voirie doit être parfaite pour permettre l’arrivée des cyclistes.

La redevance est d’un montant de 50 000 €, le Conseil Général va en couvrir 50% comme ce fut le cas lors des précédentes étapes du Tour de France dans le département. La Mairie s’est rapprochée des villes de Marcoussis et d’Etampes qui ont déjà reçu le Tour, afin de partager leurs expériences. Pour le village départ, il y a une réglementation drastique en matière de sponsors. Par contre pour le village départ ville tous les sponsors sont envisageables. Ainsi pour les animations accompagnant cette manifestation, la Municipalité fera appel à des financements publics et privés. Elle l’a déjà fait pour la patinoire, qui n’aura coûté au final que 8 000€ aux Longjumellois sur les 117 000€ du coût total de la manifestation. Par exemple, la Mairie a pris contact avec une société qui recycle les bâches. Elle se propose de récupérer les bâches du Tour pour confectionner des sacs. Il y a différentes manières de couvrir les frais, Marcoussis a couvert à 100% ses frais annexes. Cela pour une visibilité mondiale, le Tour de France étant le troisième événement sportif le plus suivi à travers le monde !

25 juillet : deux villages départ pour le Jour J

Un village départ sera situé près du stade, il s’agit d’un village VIP, l'accès est très limité par l’organisateur A.S.O., la ville dispose de très peu de places (lors de chaque cérémonie de vœux à la population, une place était à gagner)

Un village départ ville sera organisé par la Ville à côté de village départ, ouvert à tous !

Remarque des aînés : Longjumeau est absente des tribunes des journaux locaux tels que Le Républicain ou Le Parisien, mais que peut-on faire face à la liberté de la presse ! Les aînés pensent que cela va changer avec le Tour de France.

2. Point sur la Table Ronde Cinéma, Robert Peghaire

La Table ronde Cinéma s’est réunie le 15 décembre dernier, à la salle Manouchian (cf. rubrique : Table ronde cinéma)

La commission a été informée du changement d’orientation du Centre National du Cinématographe qui incite désormais à l’installation de cinémas numériques. L’occasion aussi d’alerter sur les difficultés que rencontrent actuellement les cinémas municipaux, et donc la nécessité d’un projet bien pensé pour Longjumeau. Les membres de la Table ronde sont amenés à réfléchir à un projet innovant pour la prochaine séance.

En attendant la création d’une salle de projection, la bibliothèque devrait, d’ici l’été 2010, ouvrir un fond DVD. Evelyne Fournier, responsable de la bibliothèque, a présenté le projet. Pour commencer, la bibliothèque prévoit 400 DVD dont 200 seront acquis par la bibliothèque municipale et 200 autres seront renouvelés tous les 6 mois par la Bibliothèque départementale d’Évry. Cette collection sera composée de films, de documentaires et de spectacles filmés pour toutes catégories d’âges

3. Commerce équitable, Sandrine Gelot-Rateau et Olivier Maurice coordinateur Développement durable

La démarche de commerce équitable, qui est une composante d'un agenda 21 constitué par des actions menées par une collectivité territoriale en matière d'environnement, de démocratie locale, de cohésion sociale etc... , a été adoptée en février 2009 par le Conseil Municipal.

Plusieurs objectifs fixés par l'organisateur labelisateur devaient être respectés, à savoir: achats équitables pour la collectivité, sensibilisation des acteurs économiques (entreprises et commerçants) et associatifs, promotion par différentes actions d'un comité local. Pour ce faire la Municipalité a utilisé les services de la commande publique (distributeurs de boissons, produits alimentaires dans les buffets et cantines, cadeaux médailles du travail), a organisé des petits-déjeuners entreprises et elle a lancé le 1er festival du Commerce Équitable par l'intermédiaire de la braderie 2009. Ainsi, sur les seize collectivités postulantes, la collectivité a obtenu le label pour une durée de 3 ans à l'issue de laquelle elle sera réévaluée pour une éventuelle reconduction. Il reste à la collectivité à constituer son comité local et à combiner sa volonté d'ouverture d'un magasin Artisan du Monde suite à l'appel à candidature lancé en octobre 2009 via le magazine de la ville, mais resté sans suite du fait des problèmes administratifs rencontrés avec la Fédération Nationale. Artisan du Monde est un distributeur , à la différence de Max Havelaar qui est un certificateur.

Les aînés posent la question de savoir ce qu'ils peuvent faire? Les aînés sont pourront participer au Conseil d'établissement et se porter bénévoles une fois la boutique Artisans du Monde créée.

Remarque et débats des aînés : Une réserve a été émise sur le fait que l’agriculture d’exportation se fait au détriment de l’agriculture vivrière. Or c’est tout l’enjeu du commerce équitable qui s’assure que les cultures locales sont respectées, l’objectif étant de favoriser le maintien de cette population et de lui permettre de subvenir à ses besoins. La filière coton est un bon exemple de cette solidarité Nord-Sud, deux collectivités (Paris et Nantes) ont fait le choix du coton équitable pour tous leurs uniformes. Les roses équitables du Kenya sont un autre exemple, elles ont une emprunte carbone inférieure aux roses provenant de la Hollande.

Les aînés sont sensibles à la solidarité Nord-Sud, mais ils précisent qu'il ne faut pas oublier nos agriculteurs et producteurs français qui distribuent des produits de grande qualité. Et c’est une fierté d’avoir à Longjumeau un marché Bio et Paysan.

4. Questions diverses : voirie-neige-collecte des ordures ménagères, par Sandrine Gelot-Rateau Adjointe au Maire chargée du Développement Durable, de la Voirie et des travaux

Plusieurs conseillers aînés ont manifesté leur mécontentement ou leur étonnement face à la gestion des épisodes neigeux en ville. Sandrine Gelot-Rateau a répondu que tout a été mis en œuvre par les services techniques pour remédier le plus efficacement possible aux difficultés engendrés, jusqu'à emprunter la lame de déneigement de Champlan.

Un conseiller aîné a signalé que les kakemonos indiquant le marché Bio et Paysan se sont envolés et que le mois dernier ils étaient installés 15 jours à l’avance.

Une conseillère aînée a fait remarquer que la résidence Verlaine ne respecte pas les jours de collecte de sacs de végétaux sur le trottoir.

Un conseiller aîné a fait remarquer que le climatiseur situé à l'extérieur du point soleil n’est pas esthétique. Sandrine Gelot-Rateau a expliqué qu’une action est déjà en cours.

Un conseiller aîné pose la question de savoir si les panneaux signalétiques numériques font partie du Partenariat Public Privé ou du mobilier urbain ? Les panneaux de signalétiques font parti du mobilier urbain.

Les conseillers aînés ont noté que les ordures ménagères du cimetière n'ont pas été collectées. D'autre part ils ont exposé leurs difficultés pour accéder au cimetière certains jours de la semaine depuis la rue Pierre Marie Curie via le CCAS.

5. Point sur les actions de solidarité de la Ville, par José Da Veiga

Distribution du planning d’animations de février à juin 2010 du service seniors.

Présentation de l’Association Fraternité Numérique, association qui forme les Seniors à l’outil informatique.

6. Questions diverses :

Un aîné a posé la question de la solidarité en cette période de grand froid pour les personnes qui squattent la maison de la SNCF.

Un ainé a demandé des compléments d'informations sur la salle Bretten et ses issues de secours.

-Clôture de la séance en rappelant que le Conseil des aînés arrive en fin de mandat

- le bilan demandé aura lieu lors de la dernière séance

- débat sur le renouvellement du Conseil des aînés

Fin de la séance : 18h30

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page