Lundi 23 Octobre 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Démocratie locale > Comités de quartier et réunions publiques > Quartier Sud > Sud-Colucci > 2008-2009 > Une deuxième séance passionnée

Démocratie locale

Une deuxième séance passionnée

Le 11 février, la deuxième séance du Conseil de quartier Sud-Colucci a été particulièrement animée.

A l’ordre du jour des débats : les murs anti-bruits de la RN20, les réhabilitations de résidences, la politique de prévention et les activités culturelles dans le quartier.

Le 9 février 2009, le Conseil municipal a adopté la cession de terrains communaux à l’euro symbolique pour la construction de protections phoniques (murs anti-bruits) le long de la RN20. Dans le quartier Sud-Colucci, ces murs seront réalisés entre la route nationale et les résidences Lacroix-Breton et La Voie du Sud. A la demande de conseillers de quartier lors de la précédente réunion, des représentants du Conseil général de l’Essonne, maître d’œuvre du chantier, sont intervenus au début du Conseil pour présenter le projet, dont les travaux auront lieu en 2010 pendant une durée de 6 à 8 mois.
Mohamed Bouazzaoui, président du Conseil de quartier, a expliqué que les bailleurs n’ayant pas encore rendu leurs copies sur les projets de réhabilitations des quartiers sud et comme aucun projet n’est arrêté à l’heure actuelle, il n’est pas possible de lancer le débat prévu sur ce dossier au cours de ce conseil. La mairie va demander à Efidis, bailleur de la Rocade et Bel Air, et Immobilière 3F, qui travaille sur la Villa Saint-Martin, d’organiser des réunions publiques au cours desquelles toutes les demandes des locataires pourraient remonter. Dès que les études auront abouti, une réunion publique de présentation du projet sera organisée.

Médiation et prévention

Redda Kouadri présente son travail de médiateur de la ville : il explique qu’il intervient pour des confits de voisinage ou familiaux mais surtout qu’il établit un dialogue avec les jeunes du quartier. Son action s’inscrit dans une démarche de prévention que la ville souhaite développer avec le recrutement d’un second médiateur.
A la demande de conseillers de quartier, Catherine Roussellet-Millot, première adjointe au Maire chargée de la Culture, a présenté les activités culturelles qui existent à Longjumeau. Elle a insisté sur la volonté d’apporter la culture dans le quartier Sud-Colucci et cité l’exemple du Salon des Indépendants dont les toiles servaient de décors à ce conseil. Sud-Colucci.

La question de l’ordre du jour

Dans tous les quartiers, le débat a eu lieu sur l’ordre du jour des conseils : doit-il comporter peu de sujets pour les traiter en profondeur ou, au contraire, être très fourni au risque que la discussion n’aille pas jusqu’à son terme ? Des ajustements seront apportés lors des prochaines réunions pour faciliter les débats.

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page