Mardi 12 Décembre 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Aménagement > Travaux > Les travaux continuent

Aménagement

Les travaux continuent

Du 18 novembre au 6 décembre 2013, la nouvelle phase du chantier de la rue Sohier concerne la réfection des réseaux d’assainissement et de la structure de chaussée du carrefour boulevard Liévain - avenue Général de Gaulle, et de la rue Sohier jusqu’à la caserne des pompiers.

Depuis un an, la rue Léontine Sohier est interdite à la circulation, entre le boulevard Liévain et l’entrée du parc des sport, suite à des effondrements de chaussée. Vu la profondeur de certains trous et la prolifération dans cette portion, une simple réparation rapide de surface n’aurait pas été satisfaisante. Les expertises le démontrent : le mal est profond puisque des zones de fragilité de 4 m de profondeur ont été détectées. Après en avoir rapidement pris toutes les mesures nécessaires de précaution pour éviter que ces effondrements de chaussée ne créent des accidents graves, la Ville a engagé au plus vite les expertises nécessaires pour comprendre l’ampleur des dégâts, établir un plan de remise en état et déterminer les responsabilités. Dès que les éléments des experts ont été suffisants pour engager les travaux, la Ville a travaillé à un projet conforme aux préconisations et validé par l’expert. C’est ce projet qui va se réaliser cet été.

Le projet

Les travaux couvrent la portion au droit de l’entrée du parc des sports, jusqu’au carrefour avec le bd Liévain inclus. Sous la chaussée, le réseau

d’assainissement va être refait, et la structure du sol sera refaite en profondeur.En surface, la Ville en profite de cette opération pour créer une zone 30 en cohérence avec le plan de circulations douces d’Europ’Essonne afin de faciliter la cohabitation avec les cyclistes. La circulation sera ralentie avec l’installation de 3 passages piétons surélevés (devant l’école Hélène Boucher, devant l’école Jean Mermoz, devant le Centre Technique municipal). Autre nouveauté, la création 5 nouvelles places de stationnement matérialisées devant la résidence le Village et entre le CTM et la caserne de pompiers. Ces dernières créeront une chicane qui permettra de réduire la vitesse.Conformément au Plan de mise en Accessibilité de la Voirie et des aménagements des Espaces publics (PAVE), les trottoirs seront élargis à 1,40 m minimum. L’éclairage sera renforcé devant l’école Hélène Boucher.

 

Les travaux

Le réseau d’assainissement (eaux usées) montre des faiblesses. Il va être refait ou réhabilité sur toute la longueur de la zone d’intervention avec en complément, la création d’un réseau d’eau pluviale, jusqu’ici inexistant dans cette rue. Une tranchée de 1 m de large sur 2 m de profondeur va être creusée pour recevoir les tuyaux. Pour réaliser le raccordement aux réseaux municipaux, une intervention lourde sur le carrefour de la rue Léontine Sohier, de l’avenue du Gal de Gaulle et du boulevard Liévain entraînant des coupures de la circulation au début du chantier.En parallèle, la réfection du parvis devant l’école Hélène Boucher va être engagée. Selon le diagnostic arboricole, les 4 arbres à l’entrée de l’école sont en mauvaise santé et pourraient être dangereux. Pour ne pas prendre de risque devant une école, la ville profite de cette opération pour les remplacer. De même, l’intégralité de la placette sera repensée pour favoriser la sécurité des élèves et de leurs parents.Ensuite, s’engagera la stabilisation des sols en profondeur. Sur une zone d’une cinquantaine de mètres (300 m²), la plus fragile de la rue, une résine expansive sera injectée jusqu’à une profondeur de 1 à 4 m.Puis, la structure de chaussée va être reprise entre 75 cm et 1 m de profondeur sur toute la longueur et la largeur de la rue. Au fond, sera déposée de la grave naturelle (mélange de sable et de gravillons), puis un géotextile (cette barrière laissera passer l’eau et empêchera les parties les plus fines issues du terrain naturel de migrer et venir modifier la structure du sol), une nouvelle couche de grave naturelle (30 cm), une géogrille (séparant les couches mais en donnant une plus grande rigidité), de la grave bitume sur 10 cm (des gravillons mélangés à du ciment et du bitume concassé), et enfin l’enrobé en béton bitumineux sur 5 cm permettant le roulage.Enfin, les trottoirs seront refaits.Les travaux vont commencer début août pour 6 mois. Pendant les périodes scolaires, l’accès aux écoles sera assuré par les entrées habituelles et sécurisées.L’accès au parking du parc des sports reste possible pendant tous les travaux. Pendant les vacances scolaires, l’accès à l’accueil de loisirs dans l’école Hélène Boucher est assuré par le chemin qui relie la rue Léontine Sohier à l’impasse Hélène Boucher, autour du dojo Marquez.

Phase 2 : du 18 novembre au 6 décembre 2013

Entre le parc des sports et la rue des Chanterelles, la circulation est actuellement ouverte. Mais des effondrements de chaussée ont aussi été rencontrés, dans des proportions moindres. Les pluies violentes de juin ont raviné les fragilités déjà présentes. Des mesures de mises en sécurité et des restrictions de circulations peuvent être ponctuellement installées par mesure de précaution.

Actuellement, une couche de grave bitume permet l’utilisation de la chaussée, cette portion de voirie sera donc rendue à la circulation dès le lundi 18 novembre. Les enrobés définitifs seront naturellement réalisés à la fin de l’ensemble de l’opération.

La nouvelle phase du chantier concerne la réfection des réseaux d’assainissement et de la structure de chaussée du carrefour boulevard Liévain - avenue Général de Gaulle, et de la rue Sohier jusqu’à la caserne des pompiers. Par conséquent, dès le 18 novembre et jusqu’au 6 décembre, la circulation, rue Léontine Sohier, sera impossible entre le carrefour Lievain - De Gaulle et la rue de l’Hôtel des Postes, entre 9h et 16h30 en semaine. La circulation sur le carrefour s’effectuera en demi-chaussée et sera régulée en alternat au moyen de feux tricolores.
Dès le 18 novembre, les riverains de la portion de la rue Léontine Sohier, comprise entre l’entrée du stade et la caserne des pompiers, pourront accéder à leur résidence uniquement par la rue des Chanterelles. La rue Léontine Sohier sera alors en impasse au niveau de la caserne des pompiers.

Pendant cette même période, l’enrobé sur le trottoir longeant l’école Hélène Boucher sera réalisé.

Les entreprises en charge de ces travaux font tous les efforts possibles afin que la fermeture soit inférieure aux délais prévus et restreignent leurs horaires d’intervention pour fluidifier la circulation aux périodes de pointe.

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page