Mardi 12 Décembre 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Aménagement > Travaux > La CLE s'agrandit

Aménagement

La CLE s'agrandit

Au mois d'octobre 2012, les travaux d'agrandissement de l'épicerie sociale, gérée par l'association Chilly-Longjumeau Entraide (La CLE) ont commencé.

D’abord installée au parc Nativelle (jusqu’en 2005), puis temporairement au parc des sports Langrenay, c’est en 2007 que l’épicerie sociale a emménagé dans ses locaux actuels au 7 ter de la rue Jules Ferry, entre le lycée Prévert et le gymnase Ostermeyer.

En début d’année 2013, elle accueillera les familles en difficulté dans des locaux agrandis de près de 200 m2.Très attendus, tant par les bénévoles et les usagers que par la Ville, les travaux vont démarrer sur le terrain à la mi-octobre. Le projet prévoit une extension de près de 200 m2, attenante au bâtiment existant. Elle sera divisée en deux parties, un magasin de 83,17 m2 (contre une douzaine aujourd’hui) et une réserve de 102,47 m2 équipée de rayonnages destinés à stocker les produits secs. La réserve actuelle de 40 m2 pourra être utilisée alors pour entreposer les produits frais. Deux nouveaux bureaux seront délimités dans l’espace vacant de l’ancien magasin. Enfin, un espace caisse sera créé en avant de l’entrée de l’extension.

3 appels d'offre

Le projet est ancien mais il aura fallu s’armer de patience pour le voir enfin aboutir. Les travaux d’extension étaient prévus pour 2011, mais deux appels d’offre successifs se sont révélés infructueux. La troisième tentative est la bonne !L’opération devrait au final coûter près de 250 000 €. Les trois municipalités engagées dans la CLE participent au montage financier : Longjumeau (84 000 €), Chilly-Mazarin (44 000 €), Champlan (22 000 €), ainsi que la communauté d’agglomération Europ’Essonne (20 000 €), la Caisse d’Allocation Familiale (31 500 €), le Conseil général (18 300 €) et enfin l’association la CLE sur ses fonds propres pour le reste.

 

 

Une épicerie sociale, c’est quoi ?

Récupérer des vivres et les proposer à très bas coûts (plus bas que le hard discount) aux plus nécessiteux, telle est la mission de l'épicerie sociale, gérée par l'association Chilly-Longjumeau Entraide (CLE).

L’association Chilly Longjumeau Entraide (la CLE) compte 55 bénévoles et un salarié en contrat aidé. Les bénévoles sont tous des retraités et sont très majoritairement des femmes. Une journée type s’organise avec le roulement de deux équipes de 10 personnes, une le matin, une l’après-midi.

Deux bureaux d’écoute sont aménagés pour recevoir les familles. Les bénévoles y reçoivent le public en binômes : un s’occupe des produits frais (rotation, mise en sachet des légumes par ballot de 50 centimes, distribution…), un autre tient la caisse pendant qu’un dernier bénévole gère le planning des rendez-vous. Le salarié s’occupe du gros travail de manutention (récupération des vivres, organisation du stockage…).

Approvisionnement

La CLE bénéficie d’un agrément banque alimentaire qui lui permet de participer à la grande collecte organisée tous les ans en novembre (cette année les 23, 24 et 25). Vous les avez sans doute déjà croisés, postés à l’entrée des magasins. Ils en appellent à votre générosité afin de récolter des denrées non périssables (riz, pâtes, farine, sucre, huile…). En 2011, l’association a ainsi récolté environ 10 tonnes de marchandises. C’est la base du stock de l’épicerie sociale.

L’association bénéficie de nombreuses autres ressources. Toutes les semaines, elle se ravitaille au magasin central de la banque alimentaire d’Ile-de-France à Arcueil qui vend les denrées à prix modiques. Deux fois par semaine, l’hypermarché Carrefour de la Ville du Bois, fait don de 500 à 700 kilos de produits frais (viandes, fruits, légumes, produits laitiers…). Le Carrefour market d’Epinay-sur-Orge en fait de même une fois par semaine. La CLE reçoit également, ponctuellement, des dons de grands groupes alimentaires, et complète son stock par des achats auprès du hard discount ou de l’association d’insertion Revivre.

Pour qui ?

Pour bénéficier des services de la CLE, il faut être adressé par un travailleur social. L’épicerie sociale ne doit être qu’une solution temporaire pour des difficultés passagères. Cependant, pour certains, les soucis perdurent. Les bénévoles de l’association suivent l’évolution des situations au plus près afin d’apporter le plus de soutien possible.

Pour chaque bénéficiaire, un quotient est calculé en prenant en compte les ressources, les charges et la composition du foyer. Ce quotient ouvre le droit à un panier de courses hebdomadaires, de 10 € pour une personne seule à 34 € pour une famille de 6 personnes. 8 € supplémentaires sont accordés pour les bébés de moins de 18 mois.

Les usagers de l’épicerie sociale viennent faire leurs courses sur rendez-vous. Le magasin est alors en libre service, dans la limite du panier accordé.

 

L’union fait la force

En 1998, Longjumeau et Chilly-Mazarin ont souhaité centraliser au sein d’une association unique l’aide alimentaire pour les personnes et familles en difficulté des deux villes. C’est ainsi que les acteurs sociaux et les bénévoles d’Emmaüs, de SOS familles Emmaüs, d’Alliance prévention, de l’association d’aide et d’hébergement, de Saint-Vincent de Paul et de l’association des familles se sont regroupés pour donner naissance à Chilly Longjumeau Entraide (CLE).

Depuis le début d’année 2012, l’association a étendu son champ d’actions à Champlan dont la municipalité participe désormais au financement.

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page