Samedi 24 Février 2018

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Aménagement > Travaux > Archives > Les mauvaises odeurs canalisées

Les mauvaises odeurs canalisées

Les mauvaises odeurs canalisées

Au 97 rue du Pdt F. Mitterrand, une canalisation en béton remplace depuis l'été 2010 le canal à ciel ouvert, qui résultait de l’effondrement d’un aqueduc sous-terrain bâti par la commune en 1853 !

Le terrain du 97 rue du Pdt F. Mitterrand se situe dans un îlot concerné par le projet de Zone d’Aménagement Concerté (ZAC), créé en 1996 par la Ville. La construction d’immeubles d’habitation de trois étages était prévue à cet endroit et le long de la rue Léontine Sohier ainsi qu’un parc urbain au bord de l’Yvette.

En 2008, la nouvelle équipe municipale a décidé de modifier le projet de ZAC pour aérer le quartier. La Ville a racheté au groupe Arcade trois parcelles de terrain autour du 97 et est actuellement en négociation pour acquérir celui-ci.

Un parking zone bleue (40 places) est provisoirement installé rue Léontine Sohier sur le terrain où, par le passé, se dressaient de vieux box. Les agents des services Techniques municipaux ont vidé les bâtiments qui se trouvent sur la parcelle donnant rue des Ecoles. Ils devraient à terme être rénovés pour accueillir les locaux de la Police municipale et le centre de pilotage de la vidéo-protection.

La canalisation éventrée était une source de nuisances olfactives en plein centre-ville. Sans attendre que l’avenir de ce terrain ne soit administrativement réglé, la Ville a missionné une entreprise pour reconstruire une canalisation d’écoulement des eaux pluviales (EP) effondrée. Les travaux ont débuté fin juillet2010, après le passage du Tour, pour durer jusqu’à la fin-août.

Après préparation du terrain et installation du chantier, MGCE travaux publics, l’entreprise chargée des travaux, a procédé à une reconnaissance avancée du site et à des sondages de chaque côté de la partie écroulée.

Le dalot passe sous la chaussée et le tuyau des eaux pluviales (EP) d’un mètre de diamètre existant rue du Pdt F. Mitterrand se déverse dedans. L’ouvrage voûté opère un virage à environ 90° pour se jeter dans la Morte-Eau. Une bonne nouvelle ressort de l’enquête préalable : il n’y aura pas besoin de creuser la chaussée, ni donc, de bloquer la circulation.

La réalisation

Avant la pose des tuyaux en béton, il a fallu réaliser d’importantes purges (extraction de la vase et du sable) et reconstituer un sol stable en cailloux et géotextiles. Un accès à l’installation par un regard déporté en limite de propriété du n° 97 a été aménagé pour accéder à une chambre en béton armé avec un système de décantation. La Ville devra la purger occasionnellement pour limiter l’ensablement dans la voûte préexistante.

Désormais les eaux de pluie qui s’écoulent le long de la rue du Pdt F. Mitterrand se dirigent normalement sous terre jusqu’à la Morte-Eau.

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page