Samedi 19 Août 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Aménagement > Transports et carte > RER C > RER C : bientôt une nouvelle gare à Gravigny-Balizy ?

Aménagement

RER C : bientôt une nouvelle gare à Gravigny-Balizy ?

Des projets de transformation de la gare de Gravigny-Balizy ont été présentés à l'occasion de l'inauguration de l'accès du Pré du Roi.

Le rendez-vous a été donné à la gare de Gravigny-Balizy. Nathalie Kosciusko-Morizet, maire de Longjumeau, ministre des Transports, inaugurait vendredi 19 mai la rénovation réalisée ces derniers mois sur l'accès du Pré du Roi qui donne dans le parc vert de Balizy, utilisé par des Chiroquois, mais aussi de nombreux habitants du centre-ville qui peuvent rejoindre leur domicile côté jardin. Ces travaux préfigurent une rénovation plus profonde de la gare du RER C de Gravigny-Balizy, souhaitée par le maire et par la SNCF. Chaque jour, cette gare est fréquentée en moyenne par 2 000 personnes, des habitants du quartier ou des communes voisines qui prennent la navette matin et soir. Et pourtant, le bâtiment de la gare est un préfabriqué posé sur le parking n'offrant pas un abri digne de ce nom aux voyageurs. « C'est sans doute la pire gare de la ligne C, confesse Pierre Cunéo, directeur de la ligne à la SNCF. Une rénovation est nécessaire. »

Une halte-écodurable

C'est en tout cas ce à quoi travaille la SNCF. Elle a ainsi le projet de construire à Balizy la première halte écodurable d'Ile-de-France. Elle serait constituée d'un abri-voyageur avec toiture végétalisée et panneaux solaires, d'un parc à vélo sécurisé et d'une information voyageurs renforcée avec des écrans actualisés en temps réel. « Le modèle que nous proposons est adapté à ce type de gare, précise Pierre Cunéo. Une halte écodurable dans un écrin naturel comme celui de Balizy qui reçoit en outre un marché bio une fois par mois, c'est très cohérent ! »

Des trains à l'heure

Dans le même temps, les quais et le souterrain seraient aussi remis en état. Ce projet doit encore trouver le financement de la région, acteur majeur en matière de transports en commun.

En complément de ce projet, la SNCF travaille sur le transformateur de Jouy-en-Josas qui alimente ce tronçon de ligne afin que celui-ci puisse accueillir des trains de 8 voitures (et non simplement 6 comme aujourd'hui). Cette évolution technique permettrait d'assurer une meilleure régularité et donnerait les conditions techniques pour de meilleures fréquences. A suivre...

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page