Dimanche 18 Février 2018

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Aménagement > Transports et carte > Bus > DM 151 : la ville continue de rechercher un compromis

Aménagement

DM 151 : la ville continue de rechercher un compromis

La ville intervient régulièrement pour rechercher une issue favorable à la non-desserte de nombreux points d’arrêts sur son territoire.

 

Depuis le début de l’année 2015, et suite à des travaux de réaménagement de la voirie avenue de la Gare, pourtant concertés avec les transporteurs, les lignes de bus Daniel Meyer n’ont plus desservi de façon régulière l’arrêt place Steber, suivies par celles du transporteur CEAT. Cet arrêt, situé en plein centre-ville constitue pourtant une desserte essentielle pour les Longjumellois.

La ville, prête à de nouveaux ajustements d’aménagements, avait organisé en février une réunion sur place pour prendre en compte les doléances de l’autocariste. Mais les transporteurs ont refusé ce compromis et décidé de transiter par la ville de Champlan, sans prendre contact au préalable avec cette ville. Fin septembre, devant la gêne occasionnée sur sa commune, un arrêté d’interdiction pour le passage des véhicules de plus de 3,5 t a été pris par le Maire de Champlan.

Le 12 octobre, ce sont ainsi les arrêts Les Champarts, Le Petit Chilly et Chemin Blanc, trois arrêts desservant de nombreuses entreprises dans la zone d’activités de la Vigne-aux-Loups, qui n’ont plus été desservis dans le sens Paris-Arpajon.

Sandrine Gelot-Rateau, Maire de Longjumeau, a saisi par courrier le jour même le Syndicat des Transports d’Île-de-France (STIF) pour obtenir le respect des points d’arrêt des lignes par les transporteurs. Le 26 octobre, l’arrêt place Steber a déjà été rétabli.

 

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page