Lundi 22 Octobre 2018

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Aménagement > Les projets déjà réalisés > Parc Mandela > Projet pour le centre-ville

Aménagement

Projet pour le centre-ville

Après l'aménagement du parc Nelson Mandela, place à la requalification de la rue du Pdt F. Mitterrand.

Avec la rénovation des quartiers sud, c'est sans doute le projet de la municipalité qui va le plus fortement transformer notre ville.

A l'origine, il y avait une ZAC (Zone d'Aménagement Concertée) de centre-ville, mal ficelée, qui a traîné dans le temps sans réussir son pari. Lors de son élection à la mairie, Nathalie Kosciusko-Morizet avait souhaité suspendre le programme tel qu'il existait en refusant le permis de construire d'un immeuble à l'angle des rues Sohier et du Pdt F. Mitterrand. L'idée, alors, était de profiter de ce terrain pour offrir un poumon vert dans un centre-ville déjà fortement urbanisé. C'est ainsi qu'est né le Parc Nelson Mandela.

Un parc en centre-ville

Le parc Nelson Mandela sert de liaison entre la rue des Ecoles, la rue Sohier, la mairie et la rue du Pdt. F. Mitterrand. Il accueille un parking agréable, entouré d'arbres, le long de la rue Léontine Sohier. Les deux arbres majeurs du site sont mis en valeur par les nouveaux aménagement. Le franchissement de la Morte-eau est assuré par une passerelle piétonne en bois et la nouvelle configuration permettra d'ouvrir une future halle d'animations, installée dans le bâtiment mitoyen de la nouvelle police municipale. Dans le parc, un aménagement ludique a été installé à destination des enfants. L'objectif principal du parc est d'offrir un maximum de perspectives.

Au final, sur l'ensemble du projet, le nombre de places de parking disponibles est équivalent au nombre actuel (à 3 près).

Ce projet a été réalisé en concertation avec les commerçants et les conseils de quartier Centre-ville-mairie et Gare-marché.

De la nature en centre-ville

La ZAC a été dissoute et la Ville a demandé au cabinet longjumellois Progexial et à un paysagiste, SLG Paysage, de travailler à un projet de parc urbain, intégrant le parking paysager, et, en liaison, à la requalification de la rue du Pdt F. Mitterrand, dans la continuité de la partie rénovée en 2007 (entre la route de Corbeil et la rue Léontine Sohier).

L'équipe d'urbanistes a imaginé un aménagement en accord avec les voies et les zones naturelles de la commune, ainsi que les éléments majeurs que sont l'Yvette et la Morte-eau. Grande rue et parc s'accrochent de manière naturelle à l'Yvette.

La réorganisation du stationnement sur la rue du Pdt F. Mitterrand permettrait d'y planter quelques arbres-tiges, c'est-à-dire qui poussent droits et ne dépassent pas les 4 m de large à l'âge adulte. Ils seraient placés en alternance des balcons. Au pied, un espace pourra être libéré pour les bacs à déchets, afin qu'ils ne traînent plus ni sur la chaussée, ni sur les trottoirs. Ces derniers seront repensés afin d'offrir des deux côtés de la rue au moins 1m90, ce qui permettra une circulation piétonne agréable.

Afin de limiter les obstacles, l'éclairage public sera assuré des deux côtés par des lampes accrochées aux façades. Régulièrement, des placettes surélevées offriront des respirations en ralentissant le flux des véhicules. L'idée maîtresse de la requalification de la rue est d'en faire un lieu agréable dans lequel on a envie de se promener, de faire ses courses, de redonner du confort pour que chacun se sente mieux en centre-ville.

Les différents aménagements mis en place

  • Le réaménagement du carrefour rues de Chilly et du Pdt F. Mitterrand devrait fluidifier la circulation, conformément à l'étude de circulation.
  • Autour de la statue du Postillon, une placette de centre-ville offrira un havre agréable pour se reposer ou se rencontrer.
  • En parallèle, le SIAHVY développe son projet de renaturation des berges de l'Yvette.
  • A l'angle des rues Sohier et Mitterrand, le parvis du parc ouvre sur un nouveau paysage urbain et offre un véritable poumon vert en centre-ville.
  • Le long de la rue du Pdt F. Mitterrand, des arbres colonnaires permettraient de végétaliser le centre urbain, offrant un visage plus accueillant pour les commerces qui s'y trouvent.
  • Côté rue des Ecoles, en passant au pied du nouveau bâtiment de la police municipale, il est désormais possible de rejoindre le parc urbain, offrant une promenade agréable pour les familles.
  • Une halle d'animations pourrait être installée dans le bâtiment attenant à la nouvelle police municipale. Elle pourrait recevoir la patinoire par exemple, et son parvis servir pour des manifestations municipales.
  • Une passerelle en bois franchi la Morte-eau pour relier une placette centrale, point de convergence du parc.
  • Le futur parc urbain relie l'Hôtel de Ville qui retrouve ainsi sa place dans le centre.

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page