Samedi 21 Octobre 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Aménagement > Grands projets > Quartiers sud > I3F : Villa Saint Martin > Savez-vous planter des noues ?

Aménagement

Savez-vous planter des noues ?

La Villa Saint-Martin adopte une solution écologique au problème de ruissellement. Le réaménagement des espaces verts fait la part belle aux noues, fossés régulateurs des écoulements d’eau

La résidence Villa Saint-Martin est en pleine restructuration. Immobilière 3F, le bailleur, a programmé des transformations sur les bâtiments comme sur les espaces extérieurs. Les architectes et paysagistes ont réfléchi aux meilleures solutions pour améliorer la vie des résidents. Sur les parties extérieures, il fallait trouver une idée pour résoudre les problèmes d’excès d’eau de ruissellement. La Villa Saint-Martin est construite sur un terrain à dénivelé important et par forte pluie, de grandes flaques stagnent devant les halls d’immeubles en bas de pente. Une solution écologique existe : intégrer des noues au nouveau visage paysager de la résidence. Les noues sont de plus en plus utilisées par l'écologie urbaine, avec comme premier objectif de gérer de manière alternative les eaux de ruissellement. Il s’agit d’un fossé végétalisé, peu profond et assez large, qui recueille provisoirement les eaux de pluie, soit pour les évacuer via un trop-plein, soit pour les infiltrer sur place. Ici, les noues d’infiltration pourront retenir jusqu’à 370 m3 d’eau de pluie d’orage, tandis que les noues d’évacuation en recueilleront 140 m3.

Efficaces, esthétiques et écologiques

Les noues sont une zone-tampon pour l'eau pluviale, mais elles font également partie du projet paysager. Le tracé des fossés va ordonner et réguler le cheminement piéton sur la prairie centrale de la résidence. Gazonnés, ils seront plantés de vivaces (carex, joncs, prêles, saules rampants…) et d’arbrisseaux (frênes, petits saules, cornouillers…).

Les noues luttent, à échelle locale, contre les inondations mais aussi les sécheresses. En recréant un milieu humide, elles contribuent au développement de biotopes. Judicieusement positionnées dans le paysage et gérées de manière différenciée, elles abritent une biodiversité significative et font partie du réseau écologique local. Quasiment autonomes par les processus écosystémiques naturels, elles minimisent le coût d’entretien des espaces verts.

Autre avantage durable, en évitant le ruissellement, elles ralentissent le transfert rapide de polluants vers les cours d’eau en aval (et donc vers la mer) et, par lagunage, purifient l’eau qui s’y écoule.

Les habitants de la Villa Saint-Martin pourront bientôt profiter d’un espace agréable et écolo… les pieds au sec.

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page