Mardi 24 Octobre 2017

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Aménagement > Grands projets > Centre Ville > Relevé de propositions de la réunion publique de concertation du vendredi 6 mai 2011

Aménagement

Révision du plan de circulation en centre ville

Dans le cadre du plan de redynamisation du commerce, la municipalité a commandé au bureau d’études CDVIA une étude de circulation. Celle-ci a pour objectif d’analyser l’évolution de la circulation et les principaux points de congestion en centre-ville, et de proposer des préconisations phasées pour améliorer la circulation.

Ce sont ces préconisations du bureau d’études qui ont été présentées et débattus lors de cette réunion publique. Si la municipalité a choisi de les partager avec les Longjumellois, elles ne sont pas assimilables aujourd’hui à des propositions ou projets de sa part.

Avant toute expérimentation ou mise en œuvre, elles nécessiteront des vérifications de faisabilité technique, financière, et des discussions avec les partenaires responsables de certaines voiries ou compétences, particulièrement le Conseil général de l’Essonne et la Communauté d’agglomération Europ’Essonne.

 

Sont présentées ci-après les propositions et réactions des habitants lors des échanges.

1. Difficultés sur la rue Maurice

  • La proposition de réaménagement de l’entrée Est du carrefour (RD118 rue Maurice depuis le centre ville de Longjumeau) avec deux files de circulation à l’approche du giratoire nécessite d’étudier l’élargissement des voies de circulation sur les ronds-points. Cette étude est de la compétence du Conseil Général de l’Essonne.
  • Des habitants ont souligné l'importance de poursuivre les discussions avec l’Etat et le Conseil Général, à plus long terme, sur les voies de contournement, dessertes locales par les grands axes...
  • Un assentiment général a été exprimé sur l’expérimentation du passage au clignotant du feu piétons aux heures de pointe.
  • Des habitants ont proposé d'étudier la possibilité de réaliser un plateau surélevé pour sécuriser la traversée des piétons (en lien avec le Conseil général) ou d'envisager un autre cheminement pour les piétons.

2. Difficultés sur la route de Corbeil au carrefour Lievain / Pasteur

  • Les habitants n'ont pas exprimé d'opposition à l'augmentation, le matin, du temps de vert sur la route de Corbeil, à l’angle du boulevard Lievain, proposée par le bureau d'études pour pallier la saturation du carrefour vers la rue du Pdt F. Mitterrand et le Bd Liévain.

3. Difficultés sur la rue Michel Vincent et le rond-point du Québec

  • La proposition du bureau d'études d’élargissement de la sortie du carrefour vers la rue de Chilly, pour améliorer l’écoulement depuis l'avenue du Général Leclerc, nécessite un passage d’un stationnement en épi à un stationnement longitudinal sur 30 mètres sur la rue de Chilly. La perte de stationnement occasionnée doit être prise en compte selon les habitants et la ville.
  • Le simple changement de sens du stationnement en épi, proposé par un habitant, ne paraît pas apporter d’amélioration durable. Si l’entrée des véhicules serait plus facile qu’aujourd’hui, leur sortie posera alors des difficultés (sortie à contresens, en marche arrière).
  • La proposition du bureau d'études de tourne‐à-gauche sur la rue du Pdt F. Mitterrand vers la rue de Chilly n’a pas été retenue, les habitants alertant sur sa dangerosité et son impact sur le fonctionnement du carrefour.
  • La proposition d’élargissement des voies (passage à deux voies) à la sortie du carrefour vers la rue de Chilly devra prendre en compte la perte de stockage pour les véhicules, et ses incidences sur le rond-point du Québec.
  • Un assentiment général a été exprimé sur la proposition de mise à double sens de la rue Michel de Gaillard. Pour autant, le réaménagement lourd du carrefour avant l’avenue du Marechal Leclerc, devant la gendarmerie, qu'elle suppose, nécessite de se rapprocher du Conseil Général de l’Essonne et de la commune de Champlan sur lequel il se situe en partie. Le coût élevé d’un tel aménagement impliquerait une programmation d’investissement pour les années à venir.
  • La proposition d’un habitant d’ouverture à la circulation de l’allée d’Effiat n’a pas été retenue. En effet, sa réservation aux bus participe au bon fonctionnement des transports en communs dans la ville.
  • Afin de délester le rond‐point du Québec, en permettant aux véhicules venant des Champarts de rejoindre plus directement l’avenue du Général de Gaulle sans passer par la rue Signiargoux, deux propositions ont été soulevées concernant une mise en double sens partielle de la rue Georges Bizet. Il paraît intéressant d’étudier la proposition d’une habitante de mettre à double sens la portion de la rue Georges Bizet entre les rues du Pdt F. Mitterrand et Gustave Legrand. L'impact de cette proposition sur le carrefour de la Porte de Paris, et sur la rue de Chilly, reste à vérifier. Un habitant a proposé d’étudier la mise en double sens de la rue Georges Bizet, depuis la rue du Pdt F. Mitterrand jusqu’à l’avenue du Général de Gaulle. Cette proposition doit être envisagée avec les riverains compte tenu du nombre important de véhicules sur cette portion.

4. Difficultés sur le triangle Maurice – Liéron – Mitterrand

Les fortes contraintes sur ce secteur imposent des réaménagements lourds, qui nécessitent une rencontre avec le Conseil Général, concerné par les rues du Pdt F. Mitterrand et Maurice.

5. Saturation de la rue du Pdt F. Mitterrand entre la route de Corbeil et la rue de Chilly

  • La proposition du bureau d'études de création d’une surlargeur de tourne-à-gauche depuis Mitterrand Sud vers la rue de l'Yvette supposerait de retrouver les places de stationnement perdues à proximité, sur la rue Léontine Sohier ou dans le prochain parc urbain.
  • Un habitant a proposé d’étudier la mise en double-sens de la rue Léontine Sohier entre la rue du Pdt F. Mitterrand et la rue de l’Hôtel des Poste. L’impact sur la circulation d’une telle proposition doit être analysé dans l'hypothèse d'un changement de sens de la rue des Ecoles.
  • La ville avait écarté l’hypothèse d’une piétonisation au nord de la rue du Pdt F. Mitterrand. Les études d’impact ont d’ailleurs démontrées qu’elle serait très préjudiciable à la circulation sur les axes attenants. Un commerçant a abondé en insistant sur l’impact désastreux d’une telle hypothèse sur les commerces.
  • L'expérimentation d'une inversion du sens de circulation de la rue des Ecoles et de la rue Léontine Sohier, proposée par le bureau d'études, ne sera pas possible en 2011, compte-tenu des nombreux travaux prévus impactant ce secteur (changement d'entrée de l'école Charles Perrault, travaux d’assainissement, enfouissements électriques ETDE...).
  • Les aménagements éventuels liés à la rue du Pdt F. Mitterrand pourront être intégrés à la poursuite de sa requalification, prévue en 2012 et 2013, depuis la rue Léontine Sohier jusqu'à la rue de Chilly.
  • La ville a déjà mis en œuvre la proposition d’augmentation du temps de vert au feu sur la rue du Pdt F. Mitterrand, à l’angle de la rue Léontine Sohier.

6. Difficultés sur l’avenue du Général de Gaulle au carrefour rue des Ecoles

  • La proposition du bureau d'étude de création d’une surlargeur de 3 mètres sur l’avenue du Général de Gaulle, pour le tourne-à‐gauche vers la rue des Ecoles, nécessite des compléments d’étude afin de trouver un espace nécessaire sans empiéter sur le parking de la pharmacie qui est privé. La ville ne souhaite pas abattre les platanes à droite.

Des propositions alternatives ont été formulées :

  • Prendre en compte les éventuels changements de sens de circulation sur la rue des Ecoles.
  • Un habitant propose d’ouvrir à la circulation la rue Narcisse Gallien, pour alléger ce carrefour. Cette proposition nécessite d’étudier l’impact sur le carrefour Sohier/Liévain/de Gaulle. D’autre part, une étude est déjà en cours pour vérifier si la structure de la rue Narcisse Gallien (ouvrage d’art enjambant la Morte-eau) supporterait une ouverture à la circulation.

Téléchargez le diaporama de la :

 

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page