Mercredi 17 Janvier 2018

Longjumeau, le site Internet

Vous êtes dans : Accueil > Aménagement > Alerte neige > Une neige difficile à prévoir

Aménagement

Une neige difficile à prévoir

Prévoir la neige et déterminer sa qualité est un exercice très difficile.

La neige est une précipitation solide qui tombe d'un nuage et atteint le sol lorsque la température de l'air est négative ou voisine de 0°C.

Prévoir la neige et déterminer sa qualité est un exercice très difficile : les prévisionnistes doivent d'une part évaluer l'activité et l'évolution de la perturbation, et d'autre part, estimer le plus précisément possible les températures de l'air et du sol. La prévision devient difficile lorsque la température avoisine 0°C.

Enfin, la prévision de la neige doit comprendre non seulement les chutes de neige, mais aussi l'évolution du manteau neigeux : son maintien au sol, sa fonte, son regel, son épaisseur, ses qualités successives...

3 types de neige

On distingue 3 types de neige selon la quantité d'eau liquide qu'elle contient.

  • La neige sèche, fréquente en montagne, se forme par temps très froid (< -5°C).
  • La neige humide ou collante est la plus fréquente en ville. Elle tombe souvent entre 0°C et -5°C et contient davantage d'eau liquide ce qui la rend lourde et pâteuse. C'est une neige aux effets dangereux : elle se compacte et adhère à la chaussée. Un faible enneigement de ce type, même de quelques centimètres, peut perturber gravement le trafic routier, la circulation aérienne et ferroviaire.
  • La neige mouillée tombe entre 0°C et 1°C et contient beaucoup d'eau liquide. Très lourde, elle est facilement évacuée par le trafic routier, mais peut aussi fondre et regeler sous forme de plaques de glace.

Les conséquences

Les régions sont diversement acclimatées à la neige. Les villes ne sont en général pas conçues pour vivre avec de la neige. Même si l'enneigement est faible.

Les conséquences de la neige et du verglas sont surtout sensibles en plaine et en ville.

La formation de verglas ou de plaques de glace rend le réseau routier impraticable et augmente le risque d'accident.

L'accumulation de neige mouillée provoque aussi de sérieux dégâts. Sous le poids de cette neige très lourde, les toitures ou les serres peuvent s'effondrer et les branches d'arbres rompre.

Source Météo France : http://comprendre.meteofrance.com/pedagogique/dossiers/phenomenes/la_neige_en_plaine?page_id=13746

Que faire en cas de vigilance neige ?

En cas de chutes de neige, Météo France diffuse des cartes de vigilance, relayées le cas échéant par les médias. Ces alertes permettent de se préparer et d'adapter son comportement.

En cas de vigilance 
orange ou rouge

  • Protégez-vous des chutes et protégez les autres en dégageant la neige et en salant les trottoirs devant votre domicile, tout en évitant d'obstruer les regards d'écoulement des eaux.
  • Protégez vos canalisations d'eau contre le gel. Ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol.
  • Soyez prudents et vigilants si vous devez absolument vous déplacer, privilégiez les transports en commun.
  • Renseignez-vous sur les conditions de circulation auprès du CRICR*. Préparez votre déplacement et votre itinéraire.
  • Respectez les restrictions de circulation et déviations mises en place.
  • Facilitez le passage des engins de dégagement des routes et autoroutes, en particulier en stationnant votre véhicule en dehors des voies de circulation.

En cas de vigilance rouge

  • Prévoyez des moyens d'éclairage de secours et faites une réserve d'eau potable.
  • Dans la mesure du possible, restez chez vous. N'entreprenez aucun déplacement autres que ceux absolument indispensables.
  • Si vous devez vous déplacer, signalez votre départ et votre lieu de destination à vos proches, et munissez-vous d'équipements spéciaux. Mettez-vous à l'écoute de vos stations de radio locales.
  • Prévoyez un équipement minimum au cas où vous seriez obligés d'attendre plusieurs heures sur la route à bord de votre véhicule. Ne quittez celui-ci sous aucun prétexte autre que sur sollicitation des sauveteurs.

* CRICR : Centre Régional d'Information et de Circulation Routière : numéro vert 0 800 100 20 (appel gratuit) ou http://www.bison-fute.equipement.gouv.fr

Partager cette page sur :

facebook twitter google

Haut de page